La Baule Infos

Yves Métaireau, maire de La Baule-Escoublac répond à la CFDT

Suite à l’article paru dans vos lignes au sujet du véhicule de la CFDT verbalisé pour stationnement interdit lors de la venue du syndicat à la rencontre des saisonniers baulois, Yves Métaireau, maire de La Baule-Escoublac, souhaite exercer son droit de réponse dans votre média afin de dénoncer la provocation manifeste de ce syndicat.
La CFDT se poste volontairement en stationnement illégal. Pourquoi la CFDT serait elle au dessus des lois alors qu'elle vient à la Baule pour faire respecter la loi par les employeurs! Quel bel exemple pour nos concitoyens qui eux, pour la plupart, respectent le stationnement. Ce coup organisé est surtout l'occasion pour ce syndicat de faire parler de lui en se posant en victime et de s'attaquer, une fois de plus, à La Baule et à sa municipalité. D'ailleurs pourquoi ne pas avoir sollicité un arrêté de stationnement ? Pourquoi ne pas avoir régulariser le stationnement à l’amiable après la demande de la Police municipale ? C’est de la provocation gratuite.
Yves Métaireau en profite pour féliciter les agents de la Police municipale qui ont fait leur travail.
21/08/2010 | 3 commentaires
Article précédent : « En 2013, 28 nouveaux logements sociaux »
Article suivant : « Pierre Sastre adjoint au Maire répond à Jean Philippe Javello »

Vos commentaires

#1 - Le 23 août 2010 à 10h23 par UD CFDT 44
Mr Métaireau a la mémoire courte. Le 30 ma i2008, par courrier,l'UD CFDT 44 a sollicité auprès de la Mairie de La Baule un emplacement pour son action vers les saisonniers. Courrier resté sans réponse...
Depuis 10 ans, la police municipale, après coup de téléphone auprès de la Mairie, nous a toujours laissé tranquille alors que nous étions sur ce même emplacement aucunement gênant et dangereux. Ce coup de téléphone n'a visiblement pas été passé cette année laissant la place à une verbalisation express, devant les journalistes.
La CFDT n'a pas besoin de cette publicité, son action et son aura auprès des saisonniers est la meilleure des récompenses. La gêne ne vient pas du stationnement du camion CFDT mais bien de notre présence auprès des saisonniers pour leur rappeler leurs droits. L'accueil parfois musclé de certains commerçants en dit long sur leur conception d'un état de droit et de la justice sociale. Nous avons Mr le Maire de la Baule à de meilleures considérations et sommes disposés à le rencontrer pour repartir sur des bases saines que nous connaissions encore l'an passé.
C'est le sens du courrier que nous lui avons envoyé le 19 août 2010 et dont nous attendons une réponse. Ph CHALET, secrétaire de l'UD CFDT 44.
#2 - Le 23 août 2010 à 17h10 par TRIPEAU, Vierzon
Dans le dialogue social, je crois que monsieur le maire pourrai , si il le souhaitais , faire beaucoup mieux !!! Bravo à la l'UD CFDT 44 , nous somme de tout cœur avec vous et encore plus à l'approche du 7 septembre .... Fabrice TRIPEAU Secrétaire Générale de l'Union Locale CFDT de Vierzon
#3 - Le 25 août 2010 à 08h39 par Yvonnick, La Baule
Les explications de M. Chalet sont convaincantes, cela ne me surprend guère cette attitude bauloise. Derrière cette affaire de la contravention, il y a l'affaire du symbole: le syndicalisme et sa défense. C'est cela que doit comprendre cette mairie de droite. Ce n'est pas M Chalet qui a été verbalisé mas le syndicaliste dans son action. Nuance. Merci à votre site d'exister pour relayer une parole bayonnée ailleurs, celle du plus faible et du défenseur des droits.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter