La Baule Infos

Une halle provisoire de standing pour les commerçants du marché

La municipalité a gâté ses commerçants. Elle avait à se faire pardonner du retard d’une année de la rénovation complète de la vielle halle. Elle aurait eu 100 ans en 2013. En attendant, les commerçants vont monnayer leurs marchandises sur le parking des Alcyons sous une halle provisoire du plus bel effet.

Montée sur des plots, comme des pilotis à plus de 30 cm du sol, afin d’éviter de percer la dalle recouvrant le parking souterrain au-dessous, ce bâtiment provisoire couvre une surface globale de 720 m2. «  Nous avons privilégié la qualité. Son ossature bois est démontable et recyclable » précise l’architecte Joël Gimbert en charge du projet global. En compagnie de Gatien Meunier maire-adjoint en charge de l'action économique, responsable du Service Commerce, Roger Parent adjoint à l’urbanisme et d’Alain Doré directeur général adjoint technique de la ville et Claudine Samson déléguée en charge des travaux, la visite a permis de constater que la Ville ne s’est pas moquée de ses commerçants.
Démarrée en octobre, cette construction éphémère n’a pas connu de retard. De plus, le fait n’est pas si fréquent, ce chantier est resté dans l’épure financière. Pas de dépassement. La halle provisoire aura coûté le prix programmé de 1 M€.

13 février : début des « hostilités »

Le passage positif de la commission de sécurité de lundi dernier, laisse place maintenant au concret. À l’intérieur de la halle, les dernières finitions sont en cours au niveau du revêtement étanche du sol. Sous cette halle agréablement ventilée et éclairée de façon naturelle, aux  nouvelles normes, il est prévu d’installer 32 commerçants. Quatre seront implantés sur le côté droit de l’entrée, à l’extérieur. Ils étaient 41 sous l’ancienne halle. La répartition et l’implantation des étals, tâches bien délicates, se sont organisées en bonne entente avec les commerçants. Compte tenu des cessations d’activités de certains commerçants, personne n’a  été réellement  désavantagé.
Le 13 février le « vieux » marché cher aux Baulois  abaissera définitivement ses grilles. Jusqu’au 18, avant les vacances de février, les commerçants effectueront leur déménagement sous la halle provisoire. Ils seront fin prêts pour accueillir les vacanciers qui n’auront pas choisi d’aller à la neige. Peut-être avant, faudra t-il résoudre  le problème des prises de courant. Un détail toujours délicat dans les constructions neuves. Il n’y en a jamais assez et elles sont souvent mal placées. Pas de quoi en faire un plat.

Démolition larmoyante

Durant la période du 18 au 27 février, il s’agira de vider entièrement la vielle halle de tous ses déchets. Du 1er au 8 mars, les entreprises mettront en place les installations du chantier.
La démolition proprement dite du vieux marché débutera le 10 mars.
Les pinces dévoreuses des engins de chantier s’attaqueront à la structure, mais pas seulement.  Les souvenirs de familles entières de commerçants baulois partiront à la benne. Un moment de forte émotion.
Ce projet conséquent de restructuration de cœur de ville a débuté en 2007 pour le diagnostic. En 2009, c'était la rédaction du cahier des charges. Sauf aléas de chantier, les nouvelles halles seront livrées en mai ou juin 2013. L’enjeu vital pour les commerçants est de ne pas faire une seconde saison d’été dans la halle provisoire malgré son confort appréciable.  Reste à réfléchir à la destination future de ce bâtiment. En faire une « guinguette », une salle pour les meetings politiques voire une annexe du boulodrome Georges Angot trop exigu ? Tout est possible.

Modifications des sens de circulation

Les forains du pourtour du marché seront  installés place des gourmets et sur le parking à l’angle des avenues des Ibis et Olivier Guichard. Par cette même avenue, la rampe d’accès au marché sera réservée aux piétons. Le manque de stationnement va se faire sentir. Des parkings pourront se libérer du côté de la caserne des pompiers quand ceux-ci auront déménagé sur les hauteurs du côté de Kerquessaud. D’ores et déjà, la navette gratuite a repris ses rotations en des Salines au marché.
Par ailleurs, afin de fluidifier le trafic autour du chantier du marché, les avenues du Marché et des Ibis verront leur sens de circulation inversé.

Auteur : JLM | 01/02/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « La fermeture définitive du marché fêtée joyeusement »
Article suivant : « Le gel n’occasionne pas forcément le dégel des prix du gazole »

Vos commentaires

#1 - Le 06 février 2012 à 15h19 par Marcel La Baule
Je viens de lire dans La Baule + que l'été prochain , M. Kersalé rendra une première étude sur le Bd de Mer.

Ce projet est-il uniquement Baulois, ou va-t-il être d'intérêt communautaire ?

La Baule infos , peut-il nous renseigner sur ce point?
Je crains que nos impôts locaux en patissent si seulement La Baule devait supporter le oôut de cette réfection nécessaire.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter