La Baule Infos

Un grand cru 2011 pour le CSIO de la Baule

Pendant quatre jours, la Baule a donc vécu au rythme de son traditionnel jumping international. Cette compétition qui réunit à chaque édition les meilleurs cavaliers et cavalières du monde a attiré plus de 20 000 spectateurs au stade François André. Le soleil était au rendez-vous et le spectacle aussi, notamment dans le Grand Prix Longines de la Ville de la Baule remporté par le Canadien Éric Lamaze à l'issue d'un long suspense.

CSIO de La Baule

Avec une pelouse entièrement neuve, une météorologie favorable, un plateau de cavaliers de renommée mondiale, la 51e édition du CSIO de la Baule ne pouvait accoucher que d'un succès. Dimanche en fin d'après-midi, René Pasquier directeur de la société des concours hippiques ne dissimulait pas sa satisfaction lorsque le rideau est tombé après quatre journées de compétition de très haut niveau. Première épreuve d'un circuit qui en compte huit, le rendez-vous baulois est devenu incontournable et certains cavaliers comme le Français Michel Robert y comptent de multiples participations.
 

La Colombie à l'honneur

Jeudi dans l'épreuve majeure de la journée et qualificative pour le Grand Prix Longines de la ville de la Baule, le Colombien Rene Lopez associé à Noblesse des Tess s'est adjugé la victoire.
Vendredi dans le Grand Prix des Nations, la France vainqueur en 2009 et 2010 aurait souhaité faire la passe de trois. Malheureusement, la chance n'était pas du côté tricolore. Kévin Staut a dû essuyer deux refus de sa jument Silvana. Pénélope Leprévost, Simon Delestre et Michel Robert n'ont guère fait mieux. Finalement, la France ne se classe que 7e d'une compétition remportée de haute lutte par l'Irlande devant la Belgique, la Grande-Bretagne, les USA, la Hollande et le Danemark.
 

Julien Epaillard encore second

Samedi, devant plus de 6 000 personnes, le derby de la Région des Pays de la Loire a permis à l'Anglais William Funnell (Kanelle de la Baie) de remporter une prestigieuse victoire, reléguant au chrono le Français Julien Epaillard (Commissario) à 7" et le Belge Jérôme Guéry (Ramiro de Belle Vue) à 16". Dans le prix Groupe Lucien Barrière-Diane Desseigne, le Canadien Éric Lamaze et sa jument Coriana enlèvent la palme devançant Roger-Yves Bost de 9 dixièmes de seconde.
 

Éric Lamaze s'impose en champion

Dimanche, les tribunes du stade François André étaient littéralement bondées et il était bien difficile de se frayer un passage dans les allées. Point d'orgue de cette journée de clôture, le Grand Prix Longines Ville de la Baule a permis à Éric Lamaze d'obtenir son second succès en deux jours et d'inscrire son nom à une liste prestigieuse de vainqueurs tels que Michel Robert, Gilles Bertran de Balanda, Mickael Whitaker (GB) et succéder ainsi à l'Américain Mc Lain Ward lauréat en 2010. champion olympique en titre, le Canadien et son redoutable Hickstead ont pris tous les risques pour s'imposer en réalisant un double sans faute devant la sublime Pénélope Leprévost qui n'est devancée que de 23 centièmes de seconde. L'Allemand Carsten-Otto Nagel complète le podium, tandis que l'inusable Michel Robert termine à la 5e place.

Auteur : YE | 17/05/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « ASCE La Baule Tir, une pépinière de champions »
Article suivant : « Tennis : « PwC Open Grandes Écoles » 2011 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter