La Baule Infos

Un bestiaire Chapelle Sainte-Anne

La chapelle Sainte-Anne expose jusqu'au 29 août les travaux d'une artiste bien connue des Baulois, Alexandra de Lazareff. Au programme, des sculptures d'animaux mêlant onirisme et réalisme.

expo Lazarreff

La sobriété de l'exposition surprend de prime abord, les sculptures sont présentées sur de simples boites de bois, comme si elles venaient d'être déballées dans la hâte. Les formes sont facilement reconnaissables ; un taureau majestueux fait face aux visiteurs dès l'entrée et annonce d'emblée le thème du bestiaire.

Rouages, écrou et pistons


Ces sculptures présentent une originalité, qui pourra surprendre ceux n'étant pas familiers avec le travail de l'artiste. Les perroquets, sangliers, lions et autres crocodiles, de bronze et de résine comportent tous des éléments mécaniques. Engrenages et autres boulons sont apparents, placés au gré de la fantaisie de leur démiurge, qui les arrache à leur condition animale pour en faire des chimères futuristes, entre animaux et créations humaines. Seule une figure à la forme humaine, représentant une mère portant son enfant, paraît fluide, ne comprenant aucun rouage. Mais celle-ci ne présente pas le travail d'expression que comportent les autres œuvres et paraît presque en retrait.

En effet, chaque statue comporte un véritable travail d'expression ; jeu sur l'étonnement ou encore la fureur, donnant à chacune des sculptures un aspect humain.

Auteur : Gaël | 09/08/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « La sphère s’impose à La Baule »
Article suivant : « Rétro mobile à La Baule »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter