La Baule Infos

Tennis : Trois montées possibles

Le département de la Loire-Atlantique présentait huit équipes en championnat national cette saison. Parmi elles, quatre de la Presqu’île guérandaise. Il y avait cinq dimanches de compétition. La dernière journée sera disputée en cette fin de semaine et elle peut réserver de belles surprises.
Nolwen Samson (La Baule TC)
Nolwen Samson (La Baule TC)

La Baule TC, engagé avec les messieurs en nationale 2, craignait un peu ce championnat quand il débuta, le 5 mai dernier. En effet, Alban Villette avait été victime d’une rupture des ligaments croisés. Le maintien était l’unique objectif dans un tel contexte et il s’annonçait difficile à acquérir.
Pourtant, dimanche, le TC La Baule abordera cette ultime journée sur ses courts du Sporting (à partir de 9 h 00) avec le sentiment du devoir accompli. Les Baulois ont réalisé un parcours remarquable puisqu’ils sont toujours en tête de la poule avec Montrouge. Battus à Melun le week-end dernier, ils ne sont plus maîtres de leur destin pour une éventuelle montée. Montrouge possède un goal-average meilleur que celui des équipiers du capitaine Yann Vernejoul et on voit mal cette formation perdre lors de l’ultime journée. Les Baulois n’ont donc pas de question à se poser. Il leur faut triompher du Racing Paris 2 (5e) et espérer que Monrouge trébuche pour aller chercher le plus haut niveau de leur histoire.

Nationale 3 M

Autre équipe masculine engagée en championnat, mais en nationale 3 cette fois, celle du Country Barrière La Baule. Le commando cher à Julien Jarrijon, le directeur du TCC, a effectué également un très bon parcours malgré une défaite au goût amer à Cognac le 26 mai dernier. Du même coup, les Baulois avaient pour obligation de triompher de Saint-Brieuc 7-1 ou 8-0 pour reprendre la tête au précieux goal-average. Objectif atteint avec la victoire parfaite, 8-0. Le Country est donc premier, mais à égalité de points avec Paris Jean Bouin et Clermont-Ferrand. L’équipe n’a pas d’alternative si elle veut se hisser en nationale 2. Il faudra triompher à Jean Bouin dimanche.

Nationale 3 F

Pour les féminines de La Baule TC, dimanche sera peut-être déterminant pour le maintien. Le groupe emmené par Céline Braeuer a effectué le plus dur en s’imposant 5-2 face à Lyon, sur ses courts du Sporting. L’équipe se retrouve ainsi installée à la 4e place. Mais cette dernière est menacée car Clermont, premier relégable, possède aussi 8 points. L’idéal, pour les Bauloises, serait d’aller triompher dimanche à Marseille, le leader. Pas simple du tout…
 

Nationale 4 F

Les féminines du Ninon de Pornichet ont, par le passé, évolué en Nationale I B, le plus haut niveau jamais atteint dans la Presqu’île guérandaise. Aujourd’hui en Nationale 4, elles partagent la tête de la poule avec Saint-Jean-de-Luz. Une des deux équipes sera en Nationale 3 dimanche soir à l’issue d’un match au sommet puisque les Pornichétines qui ont balayé le 3e, le TC Loges, 7-1, se rendront chez les Basques. Avec ses deux négatives et les sœurs Lefèvre, le Ninon qui avait chuté coup sur coup lors des deux dernières saisons de Nationale 2 en Nationale 4 a les moyens d’inverser la tendance à la fin de la semaine.
 

Auteur : P.M. | 04/06/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Tennis : trois maintiens, une montée »
Article suivant : « Avant la présentation de son film à Cannes, Guillaume Canet en compétition au jumping de La Baule »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter