La Baule Infos

Sandrine Josso : « La priorité est à l’union des mouvements de la majorité ».

La députée de Loire-Atlantique a tenu une conférence de presse à Pornichet où elle a utilisé un ton beaucoup plus politique par rapport à ses communications précédentes. Elle met les choses au point en sa qualité naturelle de première représentante de la majorité présidentielle.
Sandrine Josso
Sandrine Josso

« Les femmes sont encore trop sous représentées en politique, l’association dont je suis la cofondatrice (Les Simones) œuvre pour une égalité plus respectée.


Par ma qualité de Députée, je suis la première représentante de la majorité présidentielle sur la 7e circonscription.


Si aujourd’hui les gens s’éloignent de la démocratie, c’est aussi parce que le mal qui émane des partis vient presque toujours de l’ignorance et la bonne volonté peut faire autant de dégâts que la méchanceté si elle n’est pas éclairée.


Je suis affligée de lire et de constater tellement d’incohérences et de distorsions des faits parmi les membres du mouvement de la majorité présidentielle, ce qui est également la raison pour laquelle je n’ai pas pu m’appuyer sur En Marche localement et que j’ai préféré m’apparenter au groupe Démocrate au sein de la majorité présidentielle.


Seule l’union fait la force et le dépassement des égos permet de chasser la médiocrité.


J’ajoute que la misogynie n’a aucun crédit dans la 7e circonscription de Loire-Atlantique et je me battrai toujours pour défendre l’honneur des citoyens qui m’ont élu ainsi que les valeurs de la république ». A déclaré la députée Sandrine Josso.

Quid des législatives ?

Concernant les législatives les candidats de la majorité présidentielle seront désignés qu’après le second tour de l’élection présidentielle, soit après le 24 avril.


Selon une information du Figaro, La République en Marche, le Modem, Agir et Horizons, sont censés s’entendre pour désigner qu’un seul candidat par circonscription. Horizons serait invité à conquérir des circonscriptions tenues par l’opposition et non entrer en concurrence avec les sortants.


Tous les sortants ont été prévenus : la priorité leur sera donnée, mais aucune investiture ne sera officielle avant le 24 avril. « On prend les choses dans l’ordre la présidentielle d’abord et les législatives après » précise Stanislas Guerini le patron d’En Marche.


Pour ne pas partir en campagne trop tard, les parlementaires sortants peuvent commencer à s’avancer.

06/02/2022 | 9 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 07 février 2022 à 09h12 par ancienmarcheur, La Baule
Merci Madame Josso de nous éclairer sur votre retrait d'En Marche vers le Modem. (Vous auriez du le faire plus tôt)
Si j'ai bien compris vous soutenez l'action du président de la République mais vous avez ressenti un manque de soutien des Marcheurs de la circonscription divisés, infiltrés, et incohérents. Certains n'étant là que pour satisfaire leur égo. J'ai été témoin de peaux de bananes pitoyables de la part des sections locales. C'est pour celà que je me suis moi aussi mis en retrait des Marcheurs de la 7è. Vous avez mon total soutien.
#2 - Le 07 février 2022 à 10h25 par Valérie , La Baule
De quoi parlez-vous ancienmarcheur ? Madame Josso quand elle a été élue n’a que très peu rencontré les marcheurs qui pourtant l’avaient soutenu. Elle était toujours accompagné pendant la campagne de 2017. Elle leur a tourné le dos et s’est mise à critiquer le gouvernement d’Edouard Philippe en votant contre la confiance au gouvernement. Elle oublie de dire qu’entre LaRem et le Modem, elle est également passée oar Territoires et Liberté. Ça fait beaucoup de changements en moins de 5 ans. La voilà qui se revendique pro gouvernement alors qu’on ne l’a plus vu sur le terrain défendre l’action de Macron. Il suffit de revoir ses interventions dans l’hémicycle ou en commission. C’est public. Tout était prétexte à la critique. Mais miraculeusement elle est redevenue pro Macron. Les marcheurs n’oublieront pas son manque de fidélité. Quitter le parti qui l’a fait élire la veille des européennes, c’était minable
#3 - Le 07 février 2022 à 16h33 par ancienmarcheur, La Baule
#Valérie Je vous parle de ce que j'ai vu et entendu. Josso n'a pas été soutenue par les Marcheurs de la 7e divisés entre eux sur le choix du mouvement. J'en suis parti comme elle à cause d'un grand niveau de médiocrité. Ce qui n'empêche pas la députée de soutenir l'action de la majorité.
#4 - Le 07 février 2022 à 16h35 par Jossopas
Cela va être passionnant car les anciens marcheurs divisés, et une droite plus que renforcée sur notre circonscription grâce à la victoire aux municipales de F. LOUVRIER, voilà ce qui rebat les cartes . MME Josso le sent bien cela ne va pas être facile ce coup ci.
Et si la gauche pouvait en profiter ?
Et si M. Criaud sur GUERANDE venait à mettre tout le monde d'accord en acceptant d'être candidat d' E. MACRON ?
#5 - Le 07 février 2022 à 21h56 par Ronchon, Pornichet
#4 Criaud ne pourra pas se présenter sauf à passer pour le diviseur qui peut faire perdre la majorité. C'est aussi valable pour les autre.
Plouvier c'est l'erreur de casting des LR. Il a échoué à Rennes, il est maintenant de La Baule et l'élection ne se joue pas à La Baule. En plus il y a un candidat Reconquête.
Le PS peut gagner s'ils ont un ou une bonne candidate.
Reste à savoir qu'elle sera l'influence du choix du Président ? Pécresse est très mal en point. Elle n'a pas le niveau. Les autres ? attendons les 500 parainages pour y voir plus clair.
#6 - Le 08 février 2022 à 00h57 par GrainDeSel , Loire-atlantique
Si candidat Horizons ce ne sera pas Nicolas Criaud mais Xavier Fournier.
Quant au choix du candidat LR Bertrand Plouvier cela reste incompréhensible. Sur ce dernier, il n’est pas soutenu par Franck Louvrier, le parallèle avec la candidate nationale Valérie Pécresse est criant, elle même n’est pas soutenue par ces leaders historiques.
Possible que l’opportuniste Franck Louvrier est fait le mauvais choix en tant que conseiller de Valérie Pécresse. Il aurait pu jouer la carte Horizons pour viser un poste dans la prochaine majorité étant sans conviction
D’autant plus que son intervention en vidéo devant sa bibliothèque (ringard et moqué) sur la chaîne Lci avec Darius Rochebin (et non Pujadas) fut catastrophique, agressif et sans argument en tentant vainement de défendre sa candidate désœuvrée, elle n’est vraiment pas aidée… Sacré communicant cela reste une énigme pour beaucoup.
Attention à l’assurance surfaite et aux langages artificiels de Sandrine Josso (se présentant chef de la majorité) , une question de crédibilité, le langage à la limite technocratique employé depuis quelques mois n’est pas le sien, cela se voit cela se lit cela s’entend, en plus de se victimiser constamment face aux hommes politiques tout en jouant la carte séduction d’un féminisme manipulé. On ne peut se prévaloir de Simone Veil et être son contraire.
Qt aux marcheurs…zéro !
En résumé ces législatives seront de piètres qualités au regard des profils des candidats à cet instant. avec ce goût amer de voir de mauvais acteurs d’une mauvaise pièce de théâtre… Madame, Messieurs la politique c’est sérieux !
Très inquiétant pour la qualité de notre démocratie.
Un candidat de gauche sur la 7 eme a 3 mois ? ce sera très difficile.

Ces législatives sont un flou total sur la 7eme et pas sûr que cela déplace les électeurs à moins d’une surprise alliant sérieux crédibilité. Pas sûr que je me déplace aussi . A ce train une cohabitation est envisageable pour 2022, synonyme de figisme pour 5 ans
#7 - Le 23 mars 2022 à 10h51 par Valérie , La Baule
Ancien marcheur
Je ne sais de quoi vous parlez. J’étais moi aussi dans les réunions et Mme Josso a tout de suite méprisé les marcheurs mais aussi ses collègues députés. La liberté de parole oui, c’est très bien mais on sait pourquoi elle s’est mise à vomir sur LaRem. Elle a pensé que les résultats des européennes seraient un fiasco pour le gouvernement et qu’il fallait quitter le navire. Mais quand elle a enfin compris qu’en réalité elle ne pesait rien sans étiquette, elle a tenté de rallier un parti. Son nom a circulé dans le parti de Matthieu Orphelin (c’est d’ailleurs sorti dans la presse). C’était donc un virage à gauche. Puis hop, pendant les municipales, dans ses fameuses interviews bidons, elle dit qu’elle a toujours été de sensibilité de droite. Mais voilà, il lui faut un parti et elle rejoint le Modem qui fait alliance avec LaRem. Et elle ne parle plus de ses « valeurs incompatibles » avec LaRem. Bien au contraire. Elle se met à nouveau à balancer des dizaines de twitts par semaine pro LaRem, pro Modem, pro marcheurs…. Elle a essayé de rejoindre Horizons, pas de chance ils ne veulent pas d’elle….
#8 - Le 08 avril 2022 à 18h39 par Emma le retour, Pornichet
Dans la deuxième partie de l'article: " Quid des législatives", le rédacteur évoque les propos du "patron En Marche" qui souligne que le caractère officel des investitures des candidats sortant ne sera valide qu'après l'élection Présidentielle. Mais le caractère "officieux"est déjà exprimé clairement dans la presse. La priorité pour les candidatures féminines aussi. D'où le sens des "Simone".
Les autres candidats postulant au soutien de la Majorité Présidentielle ( à qui on a dû laissé entrevoir un espoir) ont intérêt à avoir un plan B et ne pas tout miser sur ce Label. Il serait même prudent d'envisager un plan C: et si le candidat Président n'était pas réélu?
Dans une coloc, à force de coucher avec tout le monde on ne sait plus où est sa chambre.
#9 - Le 08 avril 2022 à 19h07 par Emma le retour, Pornichet
Pour terminer sur ce point, même si le Président vient de démentir une hypothétique intention de dissoudre L'Assemblée Nationale dans la foulée de sa réélection et d'avancer la date des législative, certains ont été choqués par cette idée et ne voteront finalement pas pour un candidat Président sortant. En effet cette situation serait une atteinte à la Démocratie en donnant avantage à une catégorie de candidats et en faisant perdre une chance à d'autres.

Trop de tricherie tue la stratégie.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter