La Baule Infos

Sandrine Josso, inéligible pour un an

Le tribunal administratif de Nantes a condamné la députée Sandrine Josso à un an d’inéligibilité au motif que ses comptes de campagne des élections municipales ont été déposés avec 6 jours de retard.

« Mme Josso, dont ce n’était pas la première participation à une élection soumise aux règles de financement des campagnes électorales, ne fait état d’aucune circonstance susceptible de faire regarder ce manquement comme ne lui étant pas imputable », estime le tribunal administratif de Nantes dans son jugement.

Reste que la sanction est bien sévère pour 6 jours de retard.

La députée ne compte pas faire appel étant donné que cette inéligibilité ne rentre pas dans le cadre d’une éventuelle candidature aux élections législatives.

« Les causes de cette sanction sont uniquement liées au calendrier, les comptes de campagne des élections municipales ont été envoyés le 10 juillet 2020 à 18 heures et ont été validés depuis. » Précise la députée. Cette dernière évoque des petites manœuvres politiciennes, n’étant, à ce jour, pas informée officiellement de cette sanction. « Je continue mon chemin et ma mission. »

Auteur : redac | 02/02/2021 | 7 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 03 février 2021 à 09h29 par Jossopas
On peut tirer de cette incident une conclusion : Les risques de mauvaises gestion auraient été élevés pour La Baule , au vu de la gestion de campagne de Mme Josso.

J'aimerai ajouter que si l'arrêté administratif porte bien sur le retard su dépôt des comptes il précise egalement:

"« Mme Josso […] n’a pas déposé son compte de campagne dans le délai imparti, ne s’est pas conformée à l’obligation de présentation de ce compte par un membre de l’ordre des experts-comptables […] et a bénéficié d’un concours en nature d’une personne morale »

Comme elle ne va pas faire appel, les 3 motivations vont rester graver.

Les lecteurs peuvent en tirer les conséquences pour les futures législatives.
#2 - Le 03 février 2021 à 21h05 par Emma le retour
" Sandrine Josso inéligible pour un an"

lorsque j'ai lu cette phrase j'ai eu peur. Je me suis dit " mais mon dieu qu'est-ce qu'elle a fait?". Puis j'ai vu qu'il s'agissait d'un contretemps dans la remise de comptes de campagnes. qu'il s'agissait d'une sanction administrative et non une sanction pénale.
Je continuerai à prendre un petit café avec Madame Josso comme je le fais depuis 2017. "Mais Emma vous êtes une personne malhonnête car comme dit le proverbe dis-moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es ou encore les mauvaises compagnie corrompent les bonnes moeurs".Et je vous répondrais:
" si je dois être honteuse de mes fréquentations une certaine personnalité politique de notre canton devrait disparaitre sous terre. Car dans ses fréquentations il ne s'agit pas d'affaires de comptes de campagne déposés hors délai mais de :

Prise illégale d'intérêt

Détournement de fonds publics

viol : jugement en cours. ( avec une première défense d'un avocat mis en examen pour prise illégale d'intérêt- information en cours )

Délit de favoritisme

Corruption et trafic d'influence

Détention et usage de drogue

Pédophilie

Abus d'autorité dirigée contre des particuliers.

Je suppose que la personnalité locale a dû se montrer prolixe en empathie et soutien de ses amis sans rougir, en continuant d'en tirer un maximum de profit ( tous issus du milieu politique nommés et élus de très haut niveau).
je ne citerai pas de noms...c'est inutile, le monde entier le sait et ce serait inconvenant!
Donc ce que l'on pourrait reprocher à cette dame c'est qu'elle est ennuyeuse. Par ce qu'elle manque de vice et de perversité politicarde. Elle fait confiance, ne perçoit ni la trahison ni les sous-marins que l'adversité a introduit dans son équipe dès son début de mandat et n'est pas très adepte des manipulations.
Sur cette période d'inégibilité elle peut s'engager totalement dans ses missions on ne pourra pas lui reprocher d'être dans une posture électoraliste.
#3 - Le 04 février 2021 à 11h27 par Jossopas
@Emma le retour

Plus inconditionnelle que vous , on va avoir du mal à trouver. Attention l'amour rend aveugle mais le jour où il cesse vous retrouverez la vue et là on sait ce qu'il advient.

Sérieusement , le mode de défense que vous utilisez qui consiste à dire qu'un autre serait pire relève d'un comportement infantile. " c'est lui qu'a commencé "...

Et comme malgré toutes les précisions que vous donnez, votre attaque ne vise personne en particulier, elle tombe platement à l'eau. Elle est tellement extravagante qu'elle en devient insignifiante.

Et votre " mon Dieu qu'est ce qu'elle a fait ?" Sonne tellement faux, car à longueur de posts vous dites que vous la connaissez bien, et vous n'auriez pas été au courant de ses démêlés judiciaires ! Et vous vous gardez bien d'omettre les deux autres motifs en particulier du soutien d'une personne morale. Ce qui au mieux montre que Mme Josso manque d'une rigueur nécessaire quand on brigue un poste de gestionnaire tel que celui de maire.

On ne peut que déplorer que les textes de loi ne prévoient pas que l'inéligibilité ne soit pas permanente.
On verrait ainsi , comme vous le souhaitez, disparaître tous les politiciens non sincères ou compétents.

Enfin , quand vous dites que cela serait inconvenant de donner des noms,non madame cela ne s'appelle pas inconvenance mais diffamation.
#4 - Le 06 février 2021 à 23h26 par Valérie, La Baule
Tiens, le style empoulé est de retour. Les pseudos changent mais c’est tellement énorme que je m’amuse. On sait très bien qui se cache derrière cet « amour inconditionnel ». J’ai le souvenir de vidéos tellement grotesques où l’on entendait un pseudo journaliste interviewer Sandrine Josso.
Ce qui me chagrine c’est que cette inégibilité ne dure qu’un an. On va donc avoir une candidate à moins de 5% aux législatives. On n’aura ni débats publics, ni débats avec les autres candidats. On sait tous pourquoi. En 2017, elle nous avait fait le coup, elle a recommencé aux municipales.
#5 - Le 07 février 2021 à 23h08 par Valérie, La Baule
je suis outrée de lire de tels propos. Donc, le « modérateur » censure toutes les paroles qu’il juge injurieuses et diffamatoires dès lors qu’elles touchent Mme Josso en particulier mais laisse passer cette haine ? On se demande qui se cache derrière Emma ? En tout cas, j’aurais honte à sa place.
#6 - Le 08 février 2021 à 19h50 par Choupie, Pornichet
Mme Adam épargnez nous de vos intuitions fulgurantes, copier coller de pseudos idées qui existent soi-disant ailleurs. Ce n’est pas digne des enjeux auxquels vous pensez référer. Et encore moins de quelqu’un qui dit avoir travailler dans le social. Inventez vous les relations que vous voulez, depuis le temps, vous faites honte à la profession des travailleurs sociaux. Qui se flatte au détriment de l’action ruine totalement les idées de celle ou celui qu’il soutient.
#7 - Le 15 février 2021 à 12h05 par Jossopas
#2

A la relecture de votre commentaire, le mot " Pédophilie" trop tristement résonne au regard desaffaires qui font la une trop souvent hélas actuellement.

On espère qu'ayant connaissance de tels faits, vous avez fait le nécessaire pour les porter devant la justice. Car vous insinuez ici que la personne qu vous citez aurait eu pleinement connaissance des horreurs pratiquées par une de ses relations. Si si, c'est ce qui peut en être déduit de votre sentence.

Alors qu'en ce qui vous concerne , vous prenez bien soin de déclarer que vous ne saviez rien des déboires de votre amie.
Alors pourquoi ne pas appliquer cette même règle pour la personne que vous visez? Qui est elle d'ailleurs ? Existe- t-elle vraiment cette personne qui " cumulerait" autant de défauts ou d'amis ayants tous ces défauts que vous listez avec délectation. Le tout pour seulement trouver un alibi à votre amitié inconditionnelle.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter