La Baule Infos

Sandrine Josso et 20 députés signent une tribune en faveur du monde de la nuit

Dans un courrier adressé à Madame la Ministre de la Culture, Roselyne BACHELOT-NARQUIN, La député de la 7ème circonscription de Loire-Atlantique précise son intervention :

"Concernant le monde de la nuit et les festivals, il faut aller plus loin que les aides financières, il faut changer de paradigme et les considérer comme des acteurs indissociables de la culture et de la vie sociale."

25/07/2020 | 4 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 28 juillet 2020 à 22h32 par ALEX KOVALEV, La Baule Les Pins.
Que de bla-bla délirant ( le "role sociologique expiatoire des fetes de nuits a Beyrouth...") pour justifier une simple intervention (en fait demander des sous) en faveur d'un secteur tres touché par la pandémie COVID (comme beaucoup d'autres d'ailleurs) !

Je suis pour la re ouverture des Discotheques et autres Clubs ou Lounges á condition que les règles de distanciation sociale soient respectées ; c'est faisable techniquement, difficile a surveiller, mais possible avec un minimum de discipline.

Mais il ne faut pas exagérer et nous prendre (y compris Mme la Ministre qui n'est pas née de la dernière pluie) pour des benêts :
Les gens ne vont absolument pas dans les discotheques parce qu'elles sont des "atouts incontournables de la Culture" ! Les gens vont en discotheque POUR S'AMUSER , et FAIRE LA FETE, c'est clair. Surtout ne vous en faites pas pour les David Guetta et autres DJ's qui prennent des cheques avec 6 chiffres pour une soiree aux platines.

Quand à "la creation d'un fonds d'aide d'urgence pour que le monde de la nuit soit reconnu culturel"...(avec des deniers publics bien entendu) cela relève de la plus grande supercherie et c'est désolant de voir la marque de notre Députée dans cette galère !

Enfin, si ces deputés veulent VRAIMENT soutenir l'Industrie de la creation artistique (les auteurs, compositeurs, arrangeurs...) faites simplement appliquer les lois et les dispositions contre les copies illégales, le piratage, et la honteuse exploitation des oeuvres par les plateformes de streaming.

Merci.
#2 - Le 05 août 2020 à 20h37 par Jules Branco, La Baule
Vu le nombre de boîtes de nuit en lien avec la délinquance organisée, une député qui les défende, c'est surprenant.
#3 - Le 05 août 2020 à 20h42 par Jules Branco, La Baule
Par ailleurs faire la même daube que les autres ce n'est pas de la french touche, c'est de l'escroquerie intellectuelle. La "musique" de Guetta et des autres n'a rien de particulierement français.

La fermeture des boîtes de nuit évite aussi aux infortunés riverains des boîtes des bagarres, rixes et bouteilles partout (car les clients se soulent avant et après), sans oublier les viols et les accidents de la route.

Bon débarras
#4 - Le 06 août 2020 à 08h39 par Jonathan, La Baule
Jules BRANCO,
Vous êtes naïf ou égoiste.

Faute d'activités nocturne un peu près cadrées ou connue, on découvre régulièrement des regroupements festifs voir bruyants au grès de l'imagination sans fond de nos jeunes : plages, parcs, square.....

du coups ce sont d'autres riverains qui souffrent... et ceux là avaient eu l'intelligence de regarder le quartier avant d'acheter et de s'installer....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter