La Baule Infos

Rentrée 2011/2012 pour le CMJ

Pour sa 16e édition, le conseil municipal des jeunes de La Baule regroupe une vingtaine de jeunes du CM2 à la 4e. Au programme, culture, développement durable, sport et sécurité.

Cette année, le nombre d’élus au conseil municipal des jeunes est moins important que les précédentes années avec vingt enfants. Pour la première session, qui a eu lieu mardi 8 novembre, seulement dix-huit étaient présents. Venant d’une bonne partie des écoles de La Baule, ils sont en classe de CM2, 6e et 5e. Quelques 4es se sont fait coopter. « Cette année nous avons moins de jeunes à cause de la fermeture de Sainte-Marie », regrette Christine Girault. Ceux dont c’est le premier mandat en ont, avant tout, entendu parler par leur maîtresse qui a présenté le projet ; et, dans une moindre mesure, par des panneaux dans l’école ainsi que par des élèves plus âgés en ayant déjà fait l’expérience. Ceux qui « rempilent » le font pour suivre au maximum les dossiers précédemment traités. Quatre thèmes vont être étudiés plus en détail : la culture « car il est intéressant de savoir ce qui c’est passé dans notre pays avant », le sport, la sécurité « pour éviter les accidents » car et le développement durable « pour faire des économies d’énergie et éviter la fonte des glaces ».

Un projet de l’idée à sa réalisation concrète
Les jeunes élus sont « un relais avec la classe et aussi les représentants de l’école », ajoute Christine Girault. Jean-Pierre Girault, conseiller municipal délégué en charge des associations ; de la jeunesse et des relations internationales, remarque avec contentement que « nous arrivons à faire vivre ce conseil municipal et à toujours attirer des jeunes. Ils y ont la possibilité de s’exprimer et de faire connaître leurs attentes ». Le conseil municipal des jeunes est aussi un moyen de découvrir la vie municipale de La Baule et des structures plus importantes comme Cap Atlantique, la Région, le Département, l’État et même quelques villes étrangères grâce au jumelage et à l’Union Européenne. Pour Yves Métaireau, maire de La Baule, cette expérience est un moyen pour les jeunes de suivre un projet de l’idée à sa réalisation concrète, mais aussi de découvrir qu’on « ne peut pas annoncer un projet sans savoir combien il coûte. Quand on sait combien on peut dépenser, on sait ce qu’on peut réaliser ».

Conseil municipal des jeunes, au moins deux mardis par mois, de 17 h 30 à 19h.

Auteur : AP | 09/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Énergies renouvelables »
Article suivant : « Un débat réglementaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter