La Baule Infos

Questions-réponses entre les Baulois et leurs élus

La première réunion publique sur les quartiers a eu lieu mercredi à la salle des Floralies. Le maire et ses adjoints ont répondu aux questions des habitants des quartiers du centre, du Grand Clos et de Beslon.

Qu’en est-il du plan digue ?
« Il s’agit d’une mesure de protection mise en place dans le cadre de la protection des quartiers. Les digues vont être construites ou renforcées le long de l’étier du côté de Guérande, du Pouliguen et du Grand Clos. Nous espérons le faire valider par l’Etat car les digues sont sur le domaine public.  Nous aimerions que le plan de financement ne soit pas seulement à la charge des Baulois, mais mis en place avec la Région, le Département et l’Etat », précise le maire, Yves Métaireau. Le plan est estimé à 4-5M€.

Que comptez-vous faire contre l’enlisement de la baie ?
« Il y a une étude en cours payée par l’Etat. Pourquoi aller chercher le sable loin en mer, le filtrer et le ramener alors qu’il y en a sur le banc des chiens. Aller le chercher là-bas et le ramener aux endroits où la plage en a perdu le plus. Ça ferait disparaître ce banc qui ne sert à rien ! Le seul problème c’est celui de la présence d’un banc de coques à proximité qu’il faut préserver. Dès que tous les services se seront mis d’accord, le projet devrait voir le jour, d’ici un ou deux ans », explique Yves Métaireau.
« Une autre possibilité serait d’utiliser le sable extrait du dragage du port s’il est compatible. L’étude serait financée par l’Etat », ajoute Alain Doré, directeur général des services techniques.

En cas de catastrophe, peut-on reconstruire les maisons construites en-dessous de 3,20 mètres (hauteur de la mer) ?
Dans les zones jugées inondables, plus aucun permis de construire ne peut être délivré à moins de 100 mètres de l’étier, mais il est toujours possible d’agrandir son logement. « Le dossier sera étudié et la construction devrait être autorisée mais selon des normes particulières comme l’obligation pour le plancher du rez-de-chaussée d’être à 3,20 mètres », répond Roger Parent, adjoint à l'urbanisme.

J’ai lu qu’en cas d’inondation, les personnes habitant les zones inondables seraient évacuées à la salle du Bois Robin ?
« 700 logements sont plus exposés que les autres, nous allons proposer aux habitants de nous donner leurs numéros de téléphone afin que nous puissions les avertir en cas de danger. Le plan de sauvegarde s’articule en trois phases : urgence : préservation des personnes ; post-urgence : préserver les biens et aider les personnes avec leur assurance ; retour à la normale. L’évacuation vers la salle est la mesure ultime de préservation des personnes. Cette salle se trouve à Escoublac et n’est pas encore terminée. Si nous avons choisi un lieu aussi éloigné du quartier c’est parce qu’elle n’est pas en zone inondable », précise Philippe Langlois, adjoint à la sécurité.

Il n’y a pas de plage privée à La Baule, alors pourquoi les restaurants de plage empiètent-ils de plus en plus sur l’espace maritime ?
Pour Yves Métaireau, « c'est l’Etat qui s’occupe de ça car nous n’avons pas voulu reprendre la plage. Si les bars et les restaurants quittaient la plage, ce serait une grande perte pour le commerce de la ville. Ce qui ne veut pas dire que je suis d’accord pour que certains prennent plus de place que prévu ! »

Comment le centre équestre a pu s’approprier l’avenue des Rosières ? Il est très difficile d’y circuler.
« La commune a décidé de fermer la route, mais pour le stade François André, ça n’a aucun rapport avec le centre équestre. D’autant plus qu’un chemin pour vélos et piétons permet de relier le Grand Clos à Atlantia. Et en voiture, on peut faire le tour ! On ne va pas rouvrir l’avenue car c’est un équipement public avec beaucoup de passage ».

Auteur : AP | 17/02/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Fermeture surprise du collège Sainte-Marie »
Article suivant : « Le devenir des écoles du centre-ville fait débat »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter