La Baule Infos

Plage de La Baule : Véolia a choisi ses exploitants

De grandes enseignes connues perdent leur concession.

"Dans le cadre de l'appel d'offre pour l'attribution de 20 sous-traités d'exploitation comportant de la restauration, le verdict vient de tomber.

3 exploitants actuels ne sont pas reconduits:

- Stéphane Malhaire     LE NOSSY BE

- Hervé Méheust          LE CALMOS

- Sylvie Goldstein et Loïc Durand-Raucher   LE PAPAGAYO

Ces 3 exploitants, installés sur la plage depuis près de 30 ans pour certains, sont donc écartés, au profit, -parait-il, d'autres offres qui auraient reçu des notes supérieures aux leurs.

Meilleure expérience? Meilleure garantie financière? Meilleure proposition pour le public?

Le choix de Véolia se fait bien entendu dans l'opacité la plus complète. Les nouveaux arrivants ne sont pas cités, et rien ne permet à priori d'évaluer leur réelle compétence ni la qualité des projets qu'ils ont présentés.

Le Maire de La Baule n'ayant plus aucun moyen d'intervenir pour soutenir ses administrés depuis qu'il a abandonné la plage à une multinationale, a été totalement absent pendant la période où Véolia prenait ses décisions." Souligne l'association de défence la Plage au Coeur de La Baule."

18/10/2017 | 4 commentaires
Article suivant : « Décret plage : Nicolas Hulot répond au maire de La Baule »

Vos commentaires

#1 - Le 19 octobre 2017 à 11h16 par René, La Baule
Au quelle surprise....
les rebels les plus médiatiques ont été écartés..... Franchement...
Ils ne sont pas vraiment surpris d'être écartés.
En suite, que la mairie n'ai pas été impliquée, c'est relativement logique puisque le maire et son équipe se sont défossés.

Affaire à suivre...
#2 - Le 19 octobre 2017 à 12h57 par plagiste
Honte à la ville de la Baule!!!
#3 - Le 24 octobre 2017 à 16h20 par Luciole, La Baule
J'ai honte d'être BAULOIS !

Oh oui, quelle honte de n'avoir (comme toujours) pas assumé son rôle de Maire.

L'image de La Baule décline d'année en année, Pedro doit se "retourner dans sa tombe".

Il est temps de rajeunir ces élus vivant en vase clos et dans une autre époque.

Quand est-ce que Véolia assurera d'autres services de la ville ?
#4 - Le 29 octobre 2017 à 21h05 par Objectif2020, Le Croisic
Je vous rejoins Luciole sur le fait que nos élus sont en vase clos, le phénomène est identique au Croisic sur d'autres domaines.

Beaucoup de nos élus ont quelques problèmes d'égo et ne veulent rien entendre même si la personne qui est en face d'eux a plus de bon sens et de logique.

Les élus de la presqu'île sont de plus en plus décevants entre Guérande et ses parkings payants l'été qui font fuir les touristes, Le Croisic qui a décidé de s'en prendre aux campings-car en les éloignant le plus possible du centre-ville et la Baule qui trimballe ses commerçants vers Véolia et se permet de faire payer le parking de la Poste.

En bref, comment faire fuir tout ou une partie du tourisme et des commerces, ces 3 communes nous en font de belles démonstrations dont ils sont visiblement très contents.

Sauf que, l'argent que le touriste met dans les parkings ne le mettra pas dans les commerces et c'est ainsi que les commerces ferment les uns après les autres et cela profite un peu trop aux grandes surfaces.

Le fait de privatiser d'une certaine façon l'espace public soit disant à cause des voitures-tampons s'appelle tout simplement du raquette organisé qui vise une fois de plus à soutirer de l'argent au contribuable qui paye suffisamment d'impôts dont on ne sait où va ce fameux pognon vu que tout augmente et rien ne baisse à part le pouvoir d'achat.

Nos élus nous prennent vraiment pour des truffes, mais nous ne sommes pas dupes.

A bon entendeur.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter