La Baule Infos

Plage de La Baule : Les professionnels déposent un recours devant le tribunal administratif

Réunis en Assemblée Générale, les membres de "La Plage Cœur de La Baule" ont décidé à l’unanimité, de déposer un recours devant le tribunal administratif de Nantes pour invalider l’arrêté préfectoral confiant la concession générale de la plage de La Baule à Véolia.

Les motifs de ce recours sont :

- l’absence de concertation préalable à l’appel d’offre (article L 103-2 du Code de l’urbanisme)

- la distorsion de concurrence

Le décret plage oblige à raser les établissements actuels pour en reconstruire de nouveaux, démontables chaque année, pour un investissement pouvant varier entre 100.000 et 700.000 €.

A quoi s’ajouteront des redevances plus que doublées.

« Ce modèle économique n’est pas viable. La pérennité des établissements de la plage, clubs de voile, clubs d’enfants et restaurants, est en cause. Nous ne les laisserons pas disparaître. » Soulignent les représentants de l’association.

Le délai de recours est au 26 février 2017, et l'association décidera s’il convient d’assortir ce recours d’un référé suspension.

Pendant ce temps, les  négociations avec l’Etat, Véolia et la Mairie de La Baule se poursuivent.

14/01/2017 | 1 commentaire
Article précédent : « Concession de plage de La Baule du nouveau ! »
Article suivant : « Une ruche en gare de La Baule »

Vos commentaires

#1 - Le 25 janvier 2017 à 18h44 par SEGALEN raymond, La Baule-escoublac
Bonjour ,
Veolia n'est pas une société philanthropique , le profit avant tout.
Un cahier des charges plus strict et mieux controlé serait préférable à une démolition .
C'est étonnant que le " Tombolo" qui ensable la baie de La Baule n’inquiète personne , la facture sera "Salée" pour la remettre à flot
Cordialement

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter