La Baule Infos
  • 2020

Plage de La Baule : L’Etat inflexible sur le démontage des établissements

L'Etat a l’intention de faire appliquer les textes sans concessions. Les professionnels de la plage devront démolir et faire place nette, avant de reconstruire.

La Préfecture a assigné au Tribunal administratif  de Nantes les exploitants pour occupation illégale du domaine maritime. L’Etat avait préalablement fait constater par huissier cette occupation illégale.

Le rapporteur public demande aux exploitants de démolir leurs exploitations sous 6 semaines. Sauf exécution les exploitants s’exposent à une pénalité de 100€ par jour de retard et à une démolition par les services de l’Etat.

Les établissements du groupe Barrière Le Ponton et l’Eden Beach pourraient éventuellement bénéficier d’un traitement de faveur avec un délai de 3 mois.

La Préfecture souhaite que tous les établissements soient détruits avant la reconstruction au printemps de structures démontables.

Le jugement est mis en délibéré à quinzaine.

04/12/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « La Baule : Non à la disparition du guichet SNCF ! »
Article suivant : « Concessions plage de La Baule : Veolia manque totalement de transparence »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter