La Baule Infos

Nadine Morano et Frédéric Lefebvre en visite à La Baule avec la caravane UMP

Les jeunes UMP étaient à La Baule avec leur « caravane des idées » pour rencontrer des vacanciers sur la plage et espérer récolter des adhésions dans cette période peu encourageante pour le gouvernement.
Des militants du NPA ont profité de cette tribune pour marquer le coup sur les  expulsions illégales toujours plus nombreuses, et contre « le mauvais plan de la réforme des retraites pour les travailleurs ».
 
Xavier Bertrand était attendu vers 17 heures mais c’est finalement Nadine Morano et  Frédéric Lefebvre qui saluèrent quelques militants et élus de la Région face au Casino de La Baule. 
Nadide Morano était comme souvent très en forme, morceaux choisis : « ici c’est le tour de chauffe, vous allez voir ce soir à Pornic, reprenez le programme de Nicolas Sarkozy, on a réalisé la quasi-totalité de notre engagement en 3 ans »
« Quand je vois le procès qui est fait à Pujadas d’avoir interviewé le Président, quand on va sur les plateaux télé et qu’on doit expliquer les réformes en 2 minutes, il aurait fallu que Monsieur Pujadas lui coupe la parole toutes les 2 minutes ? Là il a posé des questions et laissé le Président répondre. Est-ce qu’une interview doit être systématiquement une agression ? Moi quand j’étais jeune, j’adorais l’heure de vérité. » Un touriste goguenard : « l’heure de vérité est proche, elle risque de ne pas adorer »
En tout cas par rapport à l’an dernier il y avait beaucoup moins de monde et de militants à la rencontre de la caravane UMP, est-ce un signe ?
 
fotofrance®
Auteur : J.Roch | 20/07/2010 | 1 commentaire
Article précédent : « Élections cantonales : La stratégie suicidaire de l'UMP »

Vos commentaires

#1 - Le 22 juillet 2010 à 15h49 par cOLIBRI, La Baule
C'est sûr, il vaut mieux que la caravane de l'UMP passe à la Baule, plutôt qu'à Saint-Nazaire. Cette ville, fief de la bourgeoisie, capitale régionale des "nantis" n'accueille pas à bras ouverts, Morano Et Lefèvre, les bons petits soldats du président. Peu de monde, dîtes-vous ? Ne cherchez pas, même les riches subissent la crise et en ont ras le bol de la rigueur du gouvernement.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter