La Baule Infos

Les Presqu’îliens aiment leur maison

Envie de changer de chauffage, de refaire sa décoration intérieure ? Le quatrième salon « J’aime ma maison » a regroupé ce week-end à Atlantia une quarantaine d’exposants spécialistes de la construction, de la rénovation, de l’aménagement et de la décoration.
Le Prix coup de coeur du salon à Captain Oliver
Le Prix coup de coeur du salon à Captain Oliver

Plusieurs nouveautés pour cette édition, la première, mais sans doute pas la plus visible, c’est l’organisation complète du salon par l’équipe d’Atlantia. « C’était une co-organisation avec l’agence FB Organisation. Nous sommes des gestionnaires d’espaces, pas des organisateurs », commence Pascal Messager, commissaire général du salon. L’entrée du salon a changé : elle ne se fait plus par le hall d’accueil mais du côté de l’avenue du maréchal de Lattre-de-Tassigny. De quoi dérouter les curieux. « Nous avons remodelé le circuit pour que les gens entrent de plain pied dans le salon au lieu de monter à l’étage pour trouver les exposants », ajoute Pascal Messager. La forte augmentation du nombre d’exposants a permis au salon de s’étendre cette année sur trois niveaux : le rez-de-chaussée, le premier et le second étage. Des ateliers de conférence ont fait leur entrée cette année dans le programme : « ils ont été moyennement fréquentés mais par des gens intéressés », précise Pascal Messager. Sans oublier un espace enfants pour que les parents puissent faire le tour du salon en toute tranquillité.

Une fréquentation en baisse

Chaque stand (9 m2) coûte 1 050 €. En 2010, il y a eu 7 500 visiteurs sur trois jours. Selon Pascal Messager, environ 80 % des exposants reviennent, sans doute grâce aux bons chiffres de fréquentation. C’est le cas de Bertrand Mary, gérant de Captain Oliver (magasin de meubles et déco), il vient au salon pour la deuxième année et juge que c’est « une belle vitrine » pour son magasin. Et ce d’autant plus qu’il a gagné le prix Coup de cœur du salon. Pour le groupe Etao (spécialiste du chauffage géothermic), c’est une première fois. « Nous faisons 7 à 8 animations par an sur le thème de l’habitat. De ce salon, nous attendons des rendez-vous, des contacts avec des gens et aussi des professionnels », explique Eddy Gesland, du groupe Etao. Cette année, la fréquentation a été moindre que celle de l’an dernier avec seulement (environ) 6 000 visiteurs. Pour Pascal Messager, cela s’explique par le fait que « le salon s’est déroulé sur deux jours et demi au lieu des trois jours de l’année dernière et l’année dernière. Il avait été programmé lors des vacances scolaires. Sans oublier les grèves de la SNCF ce week-end qui ont sans doute empêché les résidents secondaires de venir ». Voilà pourquoi les organisateurs ne sont pas déçus. Un nouveau salon « J’aime ma maison » est d’ailleurs prévu pour 2012, d’autant que certains exposants ont déjà réservé leur emplacement.

Auteur : AP | 10/10/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Le scandale des rejets de vase du port à Penchateau »
Article suivant : « Le Crédit Maritime résiste bien à la crise »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter