La Baule Infos

Les Miss sont Cap

Chloé Duffay a été élue seconde puis première dauphine de Miss Cap Atlantique. Elle explique pourquoi des jeunes filles prétendent à ce titre, et ce qu'elles en font.
Chloé Duffay-Crédit photo : Eyekey - Eric Fonthieure
Chloé Duffay-Crédit photo : Eyekey - Eric Fonthieure

Chloé Duffay est née à Saint-Herblain, elle habite Pornichet. À bientôt 18 ans, elle prépare un bac économique et social au lycée Notre-Dame à Saint-Nazaire.
Après avoir été élue seconde dauphine de Miss Cap Atlantique en 2011, puis première en 2012, elle a décidé de ne pas se présenter cette année, elle participe à la recherche de candidatures pour le concours 2013.

Candidates Miss

« J'étais réservée, timide, je n'avais pas confiance en moi » c'était un « défi » confie-t-elle. C'est un photographe qui la repère sur un réseau social. Il lui conseille de  participer au concours de Miss La Baule sur Facebook, puis de s'inscrire au concours de Cap Atlantique.
Pour les futures candidates, la jeune fille explique : « on envoie un dossier, photo, taille, mensurations, et motivations ». Elle insiste sur « l'importance  des motivations ». Ainsi pour elle c'était « de découvrir le milieu de l'élégance et de la beauté ». Elle confie que la sélection est assez rapidement faite car les  « candidates ne sont pas si nombreuses ».
Les jeunes filles retenues vont faire des essais de vêtements dans une boutique de La Baule partenaire de l'événement. Et le jour du défilé, après être passées chez le coiffeur partenaire, elles vont « faire une répétition, oui une seule », suit un dîner « très sympa » et « la soirée commence, c'est aussi simple que cela ».
Pour Chloée l'envie « d'affirmer sa féminité » a été plus forte que la peur de s'exposer devant le public, (en robe de soirée, mais aussi en maillot de bain). Défiler à cette soirée « c'est oser la grâce » dit-elle.
 

Les missions des Miss

Une fois le titre obtenu, Miss Cap Atlantique et ses dauphines ont des obligations « qu'on soit Miss ou dauphine, on est traitée de la même manière ».  Elles effectuent surtout des remises de prix : concours automobile d'élégance, courses et rallies auto. Chloé s'est beaucoup investie durant ces deux années, toujours présente à l'appel, tant et si bien qu'elle est maintenant « auxiliaire du comité ».
À ceux qui lui demandent si  l'association  « belles bagnoles, belles nanas » ne la gêne pas, elle répond que c'est « de l'élégance et de la beauté » et que c'est « la réalité », et un « moyen » de faire passer des messages. Elle avoue aussi qu'elle a pris goût à « ce milieu de la beauté », elle est « plus sûre d'elle ». Elle participe à des défilés de mode comme mannequin. « Je n'en ferai pas mon métier mais c'est devenu ma passion, on porte de beaux vêtements, on se sent bien ».

Pas « que des belles nanas »

Chloé après son bac souhaite poursuivre des études de commerce, « il faut bien comprendre que les filles qui font ces concours ne sont pas que des belles nanas, elles ont aussi un cerveau, elles ont des choses à dire ».
La jeune fille a rencontré l'animatrice départementale de l'ONG PLAN  Muriel Triolet.  « Le titre c'est  un moyen de se faire entendre ». Elle a décidé de soutenir la campagne Because I am a girl et c'est pourquoi elle est venue à la remise des prix de la Women's Cup ce dimanche à Pornichet Deux images très différentes de femmes mais « nous portons le même message pour l'éducation des filles » affirme Chloé.
Dans son lycée elle a participé à l'organisation d'un concert de soutien pour PLAN et à une exposition de ses actions.
Mais il faut aller remettre les prix aux navigatrices en rose et ensuite rentrer à la maison « préparer mes affaires, je reprends les cours demain... »
 

Auteur : LY | 10/03/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Charles Tiger, jeune vidéaste professionnel, happy d’être « from La Baule » »
Article suivant : « Battle à la MJC »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter