La Baule Infos

Les fleurs au pouvoir

Le résultat du concours des jardins et balcons fleuris est le rendez-vous annuel des jardiniers baulois qui récompense leurs efforts et leurs passions pour le jardinage.

La grand-messe des fleurs a été célébrée à l’hôtel de ville par Philippe Gervot, maire adjoint du Guézy en charge de l’environnement devant une centaine de fidèles, adeptes de la binette et du transplantoir : « Nous sommes de bons élèves, puisque nous avons été récompensés par le jury national de l’arbre pour la qualité de notre patrimoine arboré, reçu les "4 fleurs" des villes fleuries en juillet dernier et la Marianne d’or ».
Toutes ces récompenses ne sont pas dues au hasard, a-t-il rajouté, mais à la mobilisation de l’équipe municipale et en particuliers au service des espaces verts.
Le prix de l’arbre va trouver une prolongation toute cette semaine avec une sensibilisation auprès des primaires de la ville et en point d’orgue, samedi prochain une journée d’animations à la maison de quartier du Guézy avec plusieurs associations - La Baule Environnement, les jardiniers de France, LPO(Ligue de protection des oiseaux). Des cours de cuisine avec des produits issus des arbres seront proposés et les deux chorales de La Baule viendront y chanter l’arbre.

Zéro phyto

Philippe Gervot
Philippe Gervot

Depuis février a été décidé un plan de désherbage « vert » sur la Baule, un engagement pour arriver à zéro phyto (produits phytosanitaires) en 2015. L’utilisation de pesticides a fortement diminué depuis quelques années, passant de 267 kg à 15 kg en 2011. Les pratiques ont donc changé avec l’introduction de traitements mécaniques ou naturels (eau chaude) contre les mauvaises graines. Notons également la mise en place de rues pilotes où les façades des maisons sont ensemencées de plantes vivaces (sur demande).
La commune adhère aussi à une démarche initiée par Cap Atlantique : La charte de l’habitat, (voir http://www.media-web.fr/mon-jardin-au-naturel-la-carene-propose-une-charte-de-l-habitant-78-77-460.html) un engagement à suivre sur plusieurs principes au choix comme, attirer les auxiliaires, observer son jardin, choisir des plantes locales, nourrir le sol, utiliser des amendements et des traitements naturels. Une démarche simple, sans grand engagement autre qu’un geste solidaire envers la nature.
 

75 000 arbres à l’année

Yves Métaireau, le maire de la Baule est aussi intervenu, rappelant aux fleuristes amateurs présents : « Combien vous vous dévouez pour participer à cette image de "ville jardin" qui nous vaut un certain nombre de félicitations et de récompenses ».
Sur la politique de l’arbre, Yves Métaireau annonce 75 000 arbres vivant à plein-temps sur la commune et la distribution effectuée de 25 000 plants d’arbres depuis 15 ans. Le maire de la Baule qui associe les jardiniers à ce qui va devenir le Saint Graal de la ville « La plus belle baie du monde ».
« J’entends quelquefois des critiques sur ce sujet, ce n’est pas mérité. Mais, bon sang, en France, est-ce qu’on aura un jour l’envie d’aider sa commune, de porter son département, sa région et son pays plutôt que de critiquer ? ».
« Les immeubles, ils sont là, c’est vrai, ce qu’il faut regarder c’est le site naturel de notre ville et ce que nous en faisons aujourd’hui. Je suis atterré de voir à chaque fois que l’on s’auto- flagelle, alors que l’on ne le mérite pas. Que les Chinois ou les Japonais aient ce titre, d’accord, c’est bien que ce type de récompense soit également français, cela fait plaisir ».
Yves Métaireau termine, galvanisant l’assistante ainsi « Jardiniers, vous êtes à nos côtés les artisans de cette image de la Baule, notre implication sert notre ville, montre combien vous y êtes attachés ».
Un vrai discours de « campagne ».
 

Les premiers prix :

Jean-Pierre Adam, (maison avec jardin visible de la rue) ;
Marie-Thérèse Bistrot (Balcon ou terrasse sans jardin visible de la rue) ;
Martine Avenard (Maison ayant des possibilités limitées de fleurissement) ;
Jean-Marie Chapelon (Immeuble collectif) ;
Colixte Jouon (hôtel ou café) ;
Marie-Claire Du Gournay (fermes fleuries) (Manoir de Ker Allaud) (il n’y avait que deux participants) ;
Et dix coups de cœur du jury (personnes non inscrites).
Tous les participants sont repartis, plus motivés que jamais, avec des cadeaux, des bons de plantes à découvrir, des bons d’achats et pour les premiers, des lots de jardinage (sécateur, transplantoir et serpette à greffer).
 

Auteur : JRC | 20/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « ARABESC reste motivée contre les nuisances sonores de l’aérodrome »
Article suivant : « Beethoven veille sur les musiciens baulois »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter