La Baule Infos

Léa Cassini vit sa passion du football

Elle n’a encore que 16 ans. Depuis l’âge de 6 ans elle arpente les pelouses vertes à son poste, inamovible, d’arrière gauche. À l’image de son illustre ancêtre Bernard Blanchet, Croisicais et « petit format » comme elle, Léa aimerait se faire un nom.

La défense de l’ASC escoublacaise souffre en ce dimanche face à de coriaces joueuses de Saint-Lyphard. Sur le flanc gauche un petit « bout’chou », solide sur ses jambes, se démène sans compter. L’arbitre la surveille, elle est, comme l’on dit,  dure sur l’homme (la femme en l’occurrence). Il s’agit de Léa Cassini.
Elle est au club de la butte d’Escoublac depuis deux ans, date de la création de la section football. Elle vient du Croisic où elle a débuté dès l’âge de 6 ans. Il faut dire qu’elle est née dans une famille de « fouteux » célèbres dans la cité portuaire. D’emblée, son énergie fait merveille. « Elle est exigeante, persévérante et motivée depuis toujours » dit d’elle sa maman.
Léa veut vivre sa passion le plus longtemps possible. Depuis peu, afin de progresser dans le monde du football, Léa poursuit ses études à Nantes en sports études au centre de la Colinière un haut lieu de formation.
« Je veux vivre à fond ma passion du football. Je souhaite m’améliorer encore et toujours et faire, si possible, une carrière dans le foot. C’est vrai, je suis très physique. C’est en défense que je me plais. De préférence à gauche, car je suis une vraie gauchère ». Le milieu footballistique sera-t-il prêt à répondre à son désir ? C’est bien parti.

Auteur : JLM | 12/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Football : l'USBP perd ses illusions pour la montée ! »
Article suivant : « Les footballeuses d’Escoublac attirées par les « viennoiseries » du président »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter