La Baule Infos

Le triathlon Audencia – La Baule champion dans toutes les disciplines

Parce qu’il a réuni quelque 5 300 participants, dans toutes les catégories et de tous âges. Parce que les meilleurs spécialistes étaient inscrits au départ. Parce qu’il a reçu la caution prestigieuse de nombreux athlètes de renom. Parce que 70 000 personnes se sont massées sur la plage et le long des parcours. Parce que les 22 élèves de 1re année de l’association Audencia Compétitions et leur professeur de sport ont assuré une organisation parfaite. Parce qu’il a procuré des émotions intenses, des efforts surhumains, des moments de détresse et des joies immenses. Parce qu’il a mis ce sport sous les feux des projecteurs. Pour toutes ces raisons, le triathlon de La Baule est devenu l’événement majeur dans l’hexagone.

Impressionnant ! Époustouflant, le spectacle de ces centaines d’athlètes dévalant la plage pour se jeter à l’eau lors du départ des différentes épreuves. Le public ne s’y est pas trompé en prenant d’assaut les meilleures places et en encourageant les champions comme les plus petits, simples amateurs défiant leurs corps lors de l’épreuve réservée à la « découverte », dimanche matin.

L’organisation est originale, menée par les étudiants de Audencia Compétitions, association pilotée par deux professeurs de sport. Ce week-end a impliqué 500 bénévoles dont 350 étudiants de l'Ecole AUDENCIA Nantes. Florence Guillotel, un des professeurs, souligne l’implication de ces étudiants : « Il a fallu 11 mois de travail de préparation pour arriver à ce résultat, c’est beaucoup d’investissement mais aujourd’hui ils sont récompensés. Cette expérience les a fait grandir, c’est un projet pédagogique très porteur qui les enrichit professionnellement et personnellement ». C’est une vitrine pour la Grande Ecole Audencia Nantes. 

Tous les âges et tous les niveaux étaient représentés sur cet événement populaire, signe de l’intérêt grandissant du grand public pour cette discipline. Georges Friedman, 72 ans, a participé à son premier triathlon : « J’ai participé à plusieurs marathons mais c’est une première sur triathlon. C’est la cinquième fois que je monte sur un vélo, alors je vais le faire à mon rythme. J’adore cette ambiance et je suis impatient de me jeter à l’eau ». Du côté des enfants, l’émotion était palpable. Lola Penisson du club de Saint Jean- de -Monts porte fièrement sa coupe : « Ici c’est super chouette, on vient chaque année avec le club car beaucoup de gens nous encouragent ». Laurent Jalabert, invité d’honneur de cette édition partage sa passion avec ces nombreux anonymes : « Quand on met un pied dans le triathlon on a du mal à en ressortir. Chacun y trouve son plaisir selon son niveau et les amateurs peuvent côtoyer les champions sur la ligne de départ, c'est tellement rare dans les autres disciplines ».

Les résultats

 

Samedi, les plus grands noms du triathlon étaient au rendez-vous sur la finale du Grand Prix Lyonnaise des Eaux. Les meilleurs triathlètes mondiaux, Emma Moffat, Javier Gomez, champions du Monde 2010, et les surprenants frères Brownlee ont fait vibrer le public beaulois. Au bout de la course, Beauvais Tri chez les femmes et l’EC Satrouville remportent les titres de champion de France des clubs 2010. Aujourd’hui, 2 400 triathlètes de tous niveaux ont marché dans les pas des plus grands sur la distance olympique (1 500 mètres natation, 40 km vélo, 10 km course à pied), avec à leurs côtés, Laurent Jalabert, invité d’honneur de l’édition 2010. 

De grands noms du sport français s’enthousiasment pour le triathlon Plusieurs sportifs français ont découvert le plaisir du triathlon sur le relais de samedi matin. Ils se sont mêlés aux 800 équipes, dans une ambiance conviviale. Impressions de Yohann Diniz – (relais ADIDAS 8e au classement général) - Course à pied 6,4 km en 19’ 54” : « Il y a une super ambiance ici. C’est la première fois que je viens sur un triathlon. J’ai découvert un sport très convivial, avec cet esprit de solidarité que l’on retrouve sur les sports d’endurance. Pour ma part, j’ai pris le relais de Sébastien Rouault et Clara Sanchez pour assurer la partie course à pied. Je suis content de moi car je suis bien remonté. Je n’ai pas couru depuis un an et j’ai repris l’entraînement il y a cinq jours c’est donc une remise en jambes. Je reviendrai c’est certain, et pourquoi pas enchaîner les trois disciplines ». Alain Bernard – (relais EAFIT 68e au classement général) , Natation 500 mètres en 9’ 39” : «J’ai été invité par mon partenaire, qui a organisé un jeu concours pour désigner le troisième relayeur de notre équipe. Je ne savais pas du tout comment cela allait se passer. Je n’avais jamais assisté à un triathlon et j’avoue que je suis surpris par l’affluence et cette ambiance incroyable. C’est très populaire, les gens encouragent tout au long du parcours. Concernant ma course, j’étais un peu stressé au départ car je voulais donner le relais à Frédéric Belaubre dans les trois premiers, je suis parti un peu vite, j’ai calmé le jeu ensuite car je savais qu’il y avait un peu de course à pied pour passer le relais… Même si je suis venu m’amuser, je reste un compétiteur ! », sourit-il.

Grand Prix Lyonnaise des Eaux

 Une finale haletante Chez les femmes, après une saison pleine de rebondissements, quatre clubs étaient au coude à coude pour briguer les trois places du podium final et s’adjuger le titre de club Champion de France 2010. Beauvais Tri, Poissy Triathlon, TC Châteauroux 36 et Montpellier Agglo Tri attendaient beaucoup de cette finale et avaient peaufiné leurs compositions d’équipes et leurs stratégies de course pour l’occasion. On sait d’ores et déjà que la finale se jouera sur la course à pied. Au bout du compte Beauvais remporte la course et s’adjuge le titre de club Champion de France. Poissy Triathlon est second, Montpellier troisième. 

La finale masculine du Grand Prix Lyonnaise des Eaux ne comportait pas les mêmes enjeux pour les clubs. L’EC Sartrouville comptant depuis Tours, une confortable avance dans la course au titre sur son challenger Beauvais Tri. Mais les clubs avaient promis un grand moment de sport à La Baule et il a tenu sa promesse en offrant un magnifique spectacle. 

Auteur : Y.D. | 19/09/2010 | 3 commentaires
Article précédent : « Des stars mondiales pour le Derby Kite 2010 »
Article suivant : « 5300 tri athlètes inscrits pour le 23e triathlon Audencia-la Baule »

Vos commentaires

#1 - Le 20 septembre 2010 à 22h09 par TELLIER, Clamart
Bravo pour cet article. Bravo aux 22, qui se sont investis, pour que le 23ème soit au TOP. Pour avoir été en connection avec l'un des 22, l'investissement, le stress étaient là. Maintenant c'est la joie et la fatigue et probablement la fierté d'avoir plus que réussi... alors encore une fois bravo à tous les prof., aux 22, à tous les bénévoles et tous les sportifs professionnels et amateurs. Merci également aux sponsors, qui ont associés leurs images à cette très belle épeuve...
#2 - Le 21 septembre 2010 à 21h10 par pineau eric, Vigneux De Bretagne
bjr, j ai fais le tri relais samedi et une journaliste bresiliene m'a pris en photo avec alain bernard, est il possible de lui faire passer le message et qu'elle m'envoie la photo ? je suis en combi et je fais aussi 1.92 m j'ai 48 ans
MERCI d'avance
Eric
#3 - Le 22 septembre 2010 à 22h43 par Medeloun, Brest
Un autre article sur ce mythique Triathlon est à lire sur So Ouest.net.

http://www.fol.infini.fr/soouest/?Le-triathlon-se-democratise-a-La

On se retrouve l'an prochain pour revivre ces émotions fortes ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter