La Baule Infos

Le Rugby Club Baulois dispose d’un Clisson toujours sans victoire

Les Baulois du président Alexandre Camus se devaient d’engranger des points face à Clisson. Dans la froidure hivernale, les combats d’hommes font le bonheur des sportifs accrochés à la main courante. Les terrains de rugby sont le sel des rapports humains et, sur celui des… Salines, les Baulois sont gâtés et gagnent sur le score de 18 à 6.

Face à la lanterne rouge, il fallait éviter le faux pas. Dès l’entame, sur une touche à 5 m de l’embut clissonnais, Baraton sur la gauche trouvait le passage pour aplatir 5-0 (1’) car Liebert manquait la transformation en coin. Sur une surface où les lignes arrière avaient du mal à trouver leurs appuis, les avants s’en donnaient à cœur joie. Dans un match haché ou le RCB se montrait indiscipliné, Clisson revenait au score sur une pénalité, face aux poteaux, réalisée par Chabrol 5-3 (10’). Clisson dangereux en contre se faisait encore pénaliser et Liebert, bien qu’excentré rajoutait trois points 8-3 ( 10’) sans que cela soit immérité. Sous de violentes averses, les joueurs des deux camps souffraient mille misères. L’arbitre jouait du sifflet. Après une belle approche de Tatibouet, le panneau d’affichage évoluait suite à une nouvelle pénalité de Liebert 11-3 (22’). Malgré les efforts des joueurs du vignoble, on en restait là à la pause.
En seconde période, les joueurs des deux camps s’engluaient dans  la pelouse. Le physique prenait le pas sur la technique. Le jeu se cantonnait dans le milieu du terrain. Quelques attaques classiques éclairaient l’univers grisâtre. Mais sur une belle poussée des avants baulois, Javeudze aplatissait en bonne position pour que Liebert rajoute deux points 18-3 50’).
Sur un hors-jeu baulois, Chabrol passait le ballon entre les perches 18-6 (51’). Mais cela ne changeait rien au scénario du film. Des échauffourées se succédaient et des cartons sortaient de la poche de l’arbitre à destination des Baulois Foucher et Juhel. En fin de partie le RCB manquait de très peu le point du bonus.
L’entraîneur du RCB Guillaume Covin était magnanime : « Le principal était de gagner. Nous avons manqué de patience. Il aurait fallu multiplier les temps de jeu. Nous ne sommes pas parvenus à faire deux temps de jeu consécutifs. Avec des conditions climatiques difficiles, les joueurs ont eu du mal à s’adapter ».

RCB bat le SAC Clisson 18 à 6 – La marque : pour le RCB – Essais - Baraton (1’) et Javeudze (50’) – Transformation - Liebert (50’) – Pénalités – Liebert (10’, 22’). Pour Clisson – Transformations Chabrol ( 3’, 51’).

Auteur : JLM | 11/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Le RC La Baule initie les scolaires au rugby »
Article suivant : « Le RC La Baule veut promouvoir son école de rugby »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter