La Baule Infos

Le relooking d’Atlantia au conseil municipal

Le palais des congrès et le club de la plus belle baie du monde au centre des débats du dernier conseil baulois.

Pathologie et rénovation lourde

La star du jour est ce bon vieux palais des congrès, inauguré par Jacques Chirac en 1987. L’enveloppe ne semble effrayer personne (11,6 millions d’euros) dont 30 à 35 % de subventions, explique Yves Métaireau. La fermeture pour travaux (15 mois) est programmée pour décembre 2012.
Les façades s’effritent et le toit prend l’eau. Il était donc urgent de ne plus attendre, on parle de « Pathologie et de rénovation lourde ». Cette enveloppe permet une mise en conformité au niveau sécurité/énergie/accessibilité, un relooking complet des façades et aussi des travaux d’agrandissement intra muros conséquent : extension de la salle de la Brière de 260 m2 et la rénovation de plusieurs espaces comme l’espace Korrigan, sur les trois étages du hall et d’une manière générale sur les parties ouvertes au public.
Côté opposition, on est d’accord sur le principe avec quelques remarques sur des parties traitées « antisismiques »  et pas d’autres (Auditorium) et l’on titille sur des zones qui ne seraient toujours pas accessibles aux personnes à mobilité réduite (Auditorium). Erwan Lemoigne, questionne sur l’attractivité future du palais des congrès au regard des sommes engagées : « On peut se poser des questions sur le rapport bilan avantages/coûts par rapport à la facture ». Enfin, « Quelles sont les retombées réelles face à ce projet de rénovation ? ». Le groupe annonce s’abstenir, « Non pas sur l’objectif, mais sur les moyens mis en œuvre. Nous ne les considérons pas assez complets et satisfaisants par rapport au coût important du financement présenté ».
L’adjoint Pierre Sastre et aussi président d’Atlantia répond : « D’un côté, vous estimez que c’est très cher et de l’autre qu’il faudrait en faire plus. On s’est fixé une enveloppe budgétaire raisonnable dont une partie est imposée par la mise aux normes ». En ce qui concerne l’accès handicapé, « Il est possible dans l’auditorium par le premier étage ».
Sur les problèmes sismiques « tout a été parfaitement respecté» ; sur l’extension de la salle : « Nous allons avoir un outil complètement différent ». Enfin, sur la pertinence de la somme engagée et les retours sur investissements : « Si on voulait continuer à l’exploiter, la mise aux normes était indispensable et je n’ai jamais dit que cela allait doubler le nombre des congrès ». Pierre Sastre estimant que : « Nous allons avoir un outil performant avec des produits nouveaux que nous pourrons développer ».
Yves Métaireau rajoutant à l’opposition : « Vous ne nous donnez pas de solutions financières, qui nous permettraient d’engager la ville davantage ; il faut garder un outil commercial, d’activités économiques pour l’ensemble de notre économie touristique à la Baule ; disons que nous sommes modérément ambitieux ».

Bienvenue au club

Restons dans le tourisme avec le changement de classement de l’office du tourisme qui passe de 5 étoiles à catégorie 1 (Nouvelle classification). On vote les taux d’imposition déjà évoqués lors du débat d’orientations (1,5 %) ce qui amène par exemple à une taxe d’habitation de 14,73 %.
L’adhésion de la ville au club des plus belles baies du monde est sujet à débat, un peu redondant sur le pourquoi du comment et revenant sur la légitimité de porter ce nom ; Yves Métaireau rappelle : « Que c’est la Baule qui a fait la démarche, c’est une opportunité pour nous devant la mondialisation touristique ». Alors, on fait un peu fi de certaines grimaces à l’Ouest (Le Pouliguen) et on s’apprête à partager généreusement le logo avec Pornichet « C’est l’intercommunalité de demain » glisse Yves Métaireau. Oui, mais ! « On cotise », pointe Erwan Lemoigne, « En réalité, il n’y a eu aucun événement porteur en 2011. Cela devrait changer puisque les Turcs viennent de prendre la présidente du club » contre Yves Métaireau.
Du coup, Pierre Sastre dévoile une partie de l’événementiel prévu cet été avec trois jours d’animations, autour de la voile avec un pique-nique géant, peut-être, un concert, un feu d’artifice et/ou une retraite aux flambeaux avec les écoliers. Ces derniers devraient participer un concours de dessin sur le thème « La plus belle baie du monde ».  On entend qu’il serait bien que les deux autres communes mettent la main au porte-monnaie pour profiter du label.

Aussi à l’ordre du jour

Des votes de subventions, une garantie d’emprunt à Espace Domicile pour la création de logements sociaux (Opération le REV) de la Zac de la Victoire ; sujet qui semble fâcher tout le monde et qui ne sera pas évoqué. Vote aussi de la dissolution du SIVU des maisons de retraite La Baule/Pornichet dans le cadre du schéma de coordination intercommunal ; l’on octroie des lots de marchés sur des programmes de travaux sur les écoles et de la salle des sports des Salines, (56 marchés ont été attribués en 2011).
Et puis le bon mot de la soirée viendra d’un élu, après la signature d’une convention commune pour des missions de surveillance et de prévention pour les trois communes de la baie : « Il y aura un 4x4 qui circulera la nuit pour dissuader, tous phares allumés ». Ce qui est un peu logique et obligatoire par rapport au code de la route… ».
Le prochain conseil est fixé au 27 Avril.
 

Auteur : JRC | 03/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « La prune électronique »
Article suivant : « Le PLU s’expose à Atlantia »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter