La Baule Infos

Le RC La Baule veut poursuivre sur sa lancée

Quatre mois après le début du championnat, le RC La Baule confirme ses ambitions. Le chemin qui mène à l'accession est grand ouvert, mais la formation de Ludovic Ramond et Guillaume Covin ne compte pas se limiter à cet unique objectif.

Depuis le mois de septembre, le RC La Baule a joué huit rencontres, obtenu six succès pour deux défaites. Sur le plan comptable, les hommes du président Donne ont marqué 219 points contre 121 encaissés, soit une moyenne respective de 27,38 points et 15,13 points par match. Deux défaites sont venues ternir un bilan qui demeure positif. Le revers à Rezé a été salutaire, mais celui enregistré face à la lanterne rouge Les Herbiers est un peu resté en travers de la gorge. Les coéquipiers de Willy Provost se sont vus trop beaux, faisant preuve de suffisance pour finalement s'incliner 19-17. Un comportement inacceptable qui a eu l'avantage de remettre, joueurs et entraîneurs devant leurs responsabilités. Pour autant, Ludovic Ramond ne veut retenir que le côté positif d'une première partie de saison satisfaisante : "Nous terminons 1ers de notre poule et dans l'ensemble c'est un bon résultat pour le groupe et pour le club. Avec plus d'une vingtaine de nouveaux joueurs, certains absents de compétition depuis plus d'un an, d'autres blessés. Il fallait que tout le monde trouve le rythme et on a mis deux mois avant de trouver l'équilibre nécessaire et utilisé 36 joueurs en équipe fanion. Aujourd'hui, nous avons un noyau de 55 joueurs sur 82 licenciés".

Un capital "sympathie" grandissant

Les bons résultats de l'équipe fanion, ajoutés à la première place de l'équipe réserve ont eu pour effet de créer un certain capital sympathie auprès du club. De nouveaux joueurs sont venus grossir les rangs du RC La Baule et il a donc fallu créer une troisième équipe dite "Loisirs" qui s'entraîne le jeudi soir. Certains compte tenu de leurs qualités ont pu intégrer les rangs de la compétition. Parmi eux, un ancien hockeyeur Pro Richard Canalé qui évoluait dans les Alpes. Trois nouveaux éléments vont également signer une licence et faire leur apparition dès le début janvier dont un ailier arrière et un n° 10 qui vient d'Angers et qui évoluait en F3. Avec ses renforts supplémentaires, le club semble bien armé pour aborder la seconde phase qui conduit à l'accession en honneur. Le RC La Baule affrontera l'ASPTT Nantes (le 9 janvier), Pornic, Pont-Lieu (Le Mans), Ancenis et Cholet. Les trois premiers de ce nouveau championnat monteront en honneur, l'objectif avoué des Baulois qui n'ont jamais caché leurs ambitions comme l'indique Ludovic Ramond : " Nous sommes assez confiants dans nos capacités. Avec Guillaume Covin, nous avons la chance d'avoir un groupe sympa, facile à vivre au quotidien. Les qualités ne font pas défaut et avec l'expérience de joueurs cadres tels que Willy Provost notre capitaine, nous somme à même de réaliser notre voeu. "Willy est un leader naturel, un relais essentiel dans le rouage et sa forte personnalité permet de galvaniser tout le groupe". Si l'objectif majeur est bel et bien la montée, l'effectif pléthorique du RC La Baule laisse penser que cette formation peut aller plus loin. La finale Régionale des Pays de Loire est elle aussi envisagée, de même qu'une participation aux phases finales du championnat de France de promotion d'honneur.

Des infrastructures désuètes

En cette période de voeux, ceux du RC La Baule n'ont rien de prétentieux. Le potentiel des joueurs, les qualités humaines et sportives des deux entraîneurs et l'état d'esprit qui règne dans le club sont autant d'atouts majeurs qui laissent augurer un avenir prometteur. Qu'ils soient dirigeants, sponsors, intervenants, joueurs, entraîneurs, tous se sont inscrits dans un projet global qui pourrait mener le club vers la fédérale 3. Mais d'ici là, le club devra continuer à se structurer et à étoffer son effectif. Une constatation évidente qui n'a pas échappé aux responsables du club. Ludovic Ramond précise : " Nous sommes conscients que la voie qui mène à la promotion d'honneur est longue et parsemée d'embûches, mais avec Guillaume Covin, nous sommes convaincus de la valeur du groupe. D'ores et déjà des contacts ont été pris dans la perspective de la prochaine saison". Si toutes les conditions sportives semblent réunies, le contexte n'est pas aussi réjouissant de l'autre côté du terrain. Visiblement, le club manque de reconnaissance de la part de la municipalité et les infrastructures sont loin d'être à la hauteur, même si des signes encourageants sont apparus ces derniers temps. Ludovic Ramond explique : " Maintes fois, nous avons été obligés de délocaliser les entraînements à Assérac à la dernière minute. Nous vivons dans des conditions précaires, pas vraiment dignes d'un club de rugby. Seul le terrain est bon. Récemment, la mairie nous as promis un club house de 100 m2. Les plans ont été validés en décembre, le permis de construire déposé et tout devrait être effectif en mars ou avril. Nous devons nous rencontrer le 10 janvier pour finaliser tout ça. Tous ces travaux sont indispensables pour le bien du club d'autant plus que nous envisageons d'inscrire  une équipe des - de 15 et - de 17 ans dès la prochaine saison." En attendant, le RC La Baule reprendra l'entraînement le 5 janvier aux Salines, puis le 6 en salle au Guézy avant de jouer le 9 contre l'ASPTT Nantes à l'occasion d'un véritable test qui permettra de juger de la véritable valeur de l'équipe.

Auteur : Yvon Enaud | 27/12/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Le congrès de la FFR aura lieu à Atlantia en juin 2012 »
Article suivant : « RC La Baule - Rezé Match à haut risque pour le RC La Baule ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter