La Baule Infos

Le président Xavier de la Fouchardière entame le jeu décisif

L’assemblée générale 2011 du La Baule Tennis Club avait un ordre du jour très copieux. Le président, depuis 14 ans, avait bien entamé les débats sur la vie d’un club bien structuré et dynamique. Moment d’émotion inattendu en conclusion : Xavier de la Fouchardière anticipe son départ…

Lors de l’assemblée  de 2010, il avait été réélu pour une période de trois ans. Mais il avait prévenu. « C’est mon dernier mandat ». Vendredi soir au Garden, le président a surpris tout son monde, plus nombreux qu’à l’habitude, en annonçant que l’année 2012 serait sa dernière année de présidence. Le final avec la traditionnelle galette des rois se révélait presque indigeste pour les sociétaires très émus. Pourquoi mettre la flèche à droite un an à l’avance ?

Alors que le déroulement de l’assemblée s’était parfaitement orchestré, tout à coup, la voix de Xavier de la Fouchardière s’étrangle au moment de la conclusion. Il aime trop son club, les trémolos et les yeux humides trahissent son émotion très forte de l’instant annonciateur. «  L’année 2012 sera ma 14e et dernière année de présidence. Mais, j’aime trop le club et je ne veux pas faire comme certains qui pensent après moi le déluge. J’ai choisi de partir en toute simplicité et dans la transparence. Je vais rester dans le tennis et des opportunités pour d’autres fonctions vont se présenter pour moi. Cette année 2012 va être une période de formation pour la relève. Je vais former un groupe d’où émergera un, ou une, successeur. Je veux transmettre un club en parfait état de marche. Si cela est souhaité, j’accepterai d’être conseiller du président et chargé de missions exceptionnelles à compter de janvier 2013 ».
 

Nouvel organigramme structurant

Si le président prépare sa succession, d’autres membres du comité directeur ont décidé d’arrêter dès maintenant. Il s’agit de Sophie Garbaccio, Bénédicte Lagneau et Jean-Claude Bocquel, le plus ancien du LBTC. C’est sûr, ces trois « piliers » de l’édifice tennistique vont être regrettés. Mais c’est la vie d’un club. Les uns partent, d’autres arrivent. «  Le club est sur une trajectoire positive. Je ne suis pas inquiet pour l’avenir » souligne le président.
Dès la semaine prochaine, leur remplacement sera assuré par la validation de trois cooptations. L’assemblée élective de 2013 reconstituera un comité élu minimum de neuf membres.

Une année 2011 très satisfaisante

Elle a été l’occasion de mettre en place une nouvelle méthodologie plus stricte d’une gestion, administrative et financière. Le club a fait beaucoup d’efforts et a investi dans des logiciels informatiques et même une caisse électronique comme dans les supermarchés. Chaque mois, le LBTC doit établir 13 bulletins de salaire. « Le club se gère comme une véritable PME » souligne à juste titre Marie-Claude Maligne maire adjointe chargée des sports. La mairie participe activement  à l’entretien des courts, et à leur environnement magique, (Garden et du Sporting).
Sur le plan sportif, le niveau des joueurs et du nombre de classés, les résultats des jeunes et le très bon comportement en championnat des 35 équipes, dont cinq en pré national, sont très satisfaisants. Toutes les équipes sont montées d’un cran ou se sont maintenues. Cela ne peut pas durer, il ne faut pas rêver ,des descentes s’annoncent à l’horizon. À noter également, la progression de la participation aux tournois d’été (+10%). La palme revenant au tournoi senior Oxygène qui a apporté une belle « bouffée ».

Le club termine 2e de la ligue au Trophée Perrier et il a été choisi par la FFT pour organiser les tournois interligues de 2012 et 2013 des seniors de + 65/75. Le 1er aura lieu le 5 avril 2012. « Nous avons été surpris mais ravis. C’est un honneur pour le club et pour la ville. Notre tournoi ITF passe en grade 2 cette année et notre équipe 45 hommes va disputer le championnat de France ». N’en jetez plus… Si ! Il ne faut pas oublier chez les filles deux titres de championnes départementales et deux autres de championnes régionales. Nolwenn Samson 15 ans classée 1/6, Laure Hily 13 ans classée 3/6 et Morgane Mascart 11 ans classée 15/2 se sont distinguées. « Un réveil des garçons serait salutaire ».

Pourtant les effectifs sont à la baisse

Sur le plan national, la Fédération française de tennis a perdu 31 000 licenciés. Le club baulois, avec 365 jeunes et 351 adultes, est aussi en baisse mais de façon moins prononcée. La nouvelle année s’annonce meilleure. Si les abonnements à l’année sont en baisse, les ventes de ticket tennis progressent. Il est difficile de gérer le coût des enseignants. Une formation commune avec le Ninon de Pornichet est en cours de finalisation. Si les élus des deux villes pouvaient prendre exemple…
Au niveau de l’encadrement, Florie Pascal et Mathieu Le Hiritte viennent en renfort. Pour l’arbitrage, le LBTC compte 10 arbitres de grade 1 et 4 de grade 2. Mais seulement une dizaine sont réellement opérationnels. C’est un peu juste quand on sait que pour les championnats de France en mai et juin 2012 à domicile, le club devra présenter un nombre élevé d’arbitres sur les chaises. Pour garder son diplôme, un arbitre doit assurer 20 arbitrages dans la saison. Les volontaires sont les bienvenus. Enfin, l’école de tennis compte 260 enfants et reste attractive.

Nouveau club house au Sporting ?

Le président Xavier de la Fouchardière est souvent à « traîner ses guêtres » dans les couloirs de la mairie. Un projet pour son club lui tient à cœur. Le vieux mais pittoresque et attachant club house du Sporting n’est plus aux normes. Marie-Claude Maligne pose la question « Faut-il le rénover où le raser pour faire autre chose ? Sur le principe on fait quoi ? Le coût des travaux dans les deux cas est important. Le budget sport est de 16 % du budget global de la ville. Les études et les options de chiffrage vont débuter. Des décisions seront prises et un échéancier de réalisation sur 2013 et 2014 pourrait voir le jour ».

Auteur : JLM | 08/01/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Plus de 150 joueurs au 1er Open national de billard anglais à La Baule »
Article suivant : « Les petits en stage pour faire comme les grands : du basket »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter