La Baule Infos

Le plus grand rassemblement triathlon de France était à La Baule

6500 triathlètes se sont donnés rendez-vous au Triathlon Audencia-La Baule ce week-end. Cette année encore, pour la 30ème édition, l'événement mérite son titre du "plus grand rassemblement triathlon de France". Des courses pour tous, entre amis, collègues, en famille, avec les enfants...l'édition 2017 a tenu ses promesses.
Aurélien Raphaël © F.Sénard A.Mahot
Aurélien Raphaël © F.Sénard A.Mahot

Samedi, sur un remblai noir de monde, le public a vibré au rythme endiablé de la course-poursuite Élite remportée au sprint par Aurélien Raphaël. Après trois éditions où les filles régnaient sur cette course originale, unique en Europe, avec un départ en ligne différé de 7 minutes, le sociétaire de Poissy met fin à cette domination en s'imposant en 59 minutes au terme d'un sprint incroyable qui lui permet de coiffer l'Australienne Felicity Sheedy-Ryan à 100 mètres de l'arrivée.

Cette 30ème édition sera marquée par le formidable doublé de Aurélien Raphaël sur la course-poursuite Élite de samedi et de l'épreuve reine, la course M au format olympique (1500m de natation, 40km vélo et 10km course à pied), dimanche après-midi. 

Les 350 étudiants de l’école Audencia Business School Nantes, organisateurs de l'événement et Hervé Delaunay, leur professeur et chef d'orchestre de la manifestation, ont réussi leur pari : faire vibrer le remblai de La Baule au rythme du triathlon.

Formidable doublé de Aurélien Raphaël

Samedi soir, le remblai a été le théâtre d'un spectacle sportif à suspense que le public, venu nombreux, a partagé avec les 53 triathlètes au départ de cette course haletante. Après trois éditions où les filles régnaient sur ce format, Aurélien Raphaël met fin à cette domination en s'imposant en 59 minutes à l'issue d'un sprint final à 100 mètres de l'arrivée. Tel est le verdict de cette course Elite originale de fin de saison au format sprint "course-poursuite", unique en Europe, avec un départ en ligne différé de 7 minutes entre les femmes et les hommes. Malgré toute sa hargne l'Australienne Felicity Sheedy-Ryan (43ème mondial) qui a mené tout le long de la course, n'a pas pu résister au retour du Français qui la coiffe dans les dernières mètres « Au moment où j’ai vu que le rythme allait assez vite dans le groupe des hommes, je me suis dit que c’était jouable de rattraper les femmes. Je ne pensais pas pouvoir revenir sur Félicity qui était en tête de la course car c’était un peu juste mais je ne voulais rien lâcher.  Dans le dernier demi-tour, face au vent, c’était assez dur, mais j’avais Félicity en point de mire donc c’était plus motivant pour moi…, explique Aurélien Raphaël. Sur la dernière ligne droite, j’étais vraiment en mode compétiteur, je me suis dit que j’étais là pour gagner, donc j’ai tenté de la dépasser et c’est passé à 20 mètres de la ligne ». Anthony Pujades (Poissy) complète le podium en 59 minutes et 32 secondes.

Ce dimanche le sociétaire de Poissy Triathlon, réalise un doublé en remportant l'épreuve reine, la course M au format olympique (1500m de natation, 40km vélo et 10km course à pied) devant son coéquipier Raoul Shaw. Une première sur le Triathlon Audencia-La Baule "Quand je viens sur une course c'est pour la gagner, je suis très heureux de faire le doublé, pour moi et mon club. La Baule c'est toujours une belle organisation que tous les triathlètes apprécient."

17/09/2017 | 0 commentaire
Article suivant : « 30ème Triathlon Audencia à La Baule ce week-end »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter