La Baule Infos

Le Noël Magique 2011 invite à un voyage féerique autour du Monde

La 13e édition apportera du bonheur aux enfants une fois encore, mais pas seulement à eux. Les trois points stratégiques majeurs de cette animation de fin d’année restent le bois des Aulnes, la chapelle Sainte-Anne et le jardin de la Victoire. Entre 100 000 et 150 000 visiteurs sont attendus.

C’est ce samedi 10 décembre que le Noël Magique 2011 de La Baule ouvre ses portes. Jusqu’au dimanche 1er janvier 2012, de 10 h à 21 h, les entrées seront gratuites.
L’animation phare, dont la renommée dépasse les frontières, sera bien sûr le parcours magique dans le Bois des Aulnes. La société   Ellipsis, très imaginative, a su en renouveler l’intérêt.  Sur un parc nouveau de 600 m2, le public pourra flâner sur un chemin rouge serpentant entre les sapins verts nappés d’un blanc neigeux.

Par un trou de souris

Tout au long de ce voyage interplanétaire, avec Mimi et Riri les deux souris juchées sur le majestueux Albatros, il sera possible de s’émerveiller des 15 scènes majeures  et transitions scénarisées. Cette nouvelle thématique humoristique et pédagogique utilise une trentaine de personnages automatisés donnant vie à chaque scènette. Pour la première fois, dans cet espace restreint du Bois des Aulnes, le Noël Magique utilise une nouvelle « dimension » en utilisant le jardin par sa hauteur. En certains points, les décors donnent des effets rétrécissant ou grossissant très surprenants.
Autres nouveautés, le circuit magique propose un point de rencontre entre les visiteurs entrants et sortants. Une scène majeure à ciel ouvert a été intégrée au fond du jardin. La scène du Noël en Suisse  suscite un grand intérêt avec son téléférique de cinq mètres de haut et son village miniaturisé arrosé par intermittence d’une neige « canonisée ».

New York le meilleur pour le début

Deux attractions pneumatiques inédites et spectaculaires attirent l’attention avec « l’envol de l’Albatros » et « le vol d’une soucoupe volante » sur la scène galactique. Mais, lors de la procession inaugurale, la scène de la ville de New York a, sans aucun doute, rassemblé les suffrages. Avec la nouvelle utilisation du bassin, le pont de Brooklyn franchissant l’ Hudson avec les gratte-ciel de Manhattan en fond, cela est du plus bel effet. Le rêve devient magique. Il ne faut pas rater l’endroit. Dès l’entrée, après seulement deux « gauche-droite » serrés, la scène explose aux premiers regards. La coutume veut que l’on garde le meilleur pour la fin, là non…
En collaboration avec la société Ellipsis, les services techniques de la Ville ont fourni 600 sapins ou bouleaux, 20 bottes de paille, 2 m3 de sable pour la plage australienne, 500 mètres de linéaires de barrières etc..

Le maire,Yves Métaireau se montrait très satisfait à l’issue de cette 13e inauguration du Noël Magique.« Ce n’est pas facile de se renouveler. La société Ellipsis est très imaginative. Ce nouveau parcours est très beau. On a l’impression d’une plus grande dimension. Les scénettes sont plus construites, plus familiales. On sent un effort ; plus de travail dans leur construction. Deux ou trois scènes sortent du lot dont celle de New York. J’espère qu’il n’y aura pas trop de pluie afin que les visiteurs soient nombreux ».

Auteur : JLM | 10/12/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les animations « magiques » de Noël à la Baule »
Article suivant : « Changement de sens de circulation place de la Victoire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter