La Baule Infos

Le maire de La Baule adresse ses voeux à la population

500 personnes étaient réunies à Atlantia pour recevoir les vœux graves de la municipalité suite aux événements tragiques qui ont secoué la France. Le maire a expliqué sa politique prudente et d’économies face aux diminutions des dotations de l’État.
Le conseil municipal des jeunes a transmis ses voeux et souhaits pour La Baule
Le conseil municipal des jeunes a transmis ses voeux et souhaits pour La Baule

 

«  La France peut aussi parfois engendrer des monstres froids. Elle peut engendrer des hommes qui tuent et se font tuer au nom de leur vision de l’Islam ou de leur antisémitisme viscéral. L’État devra prendre des mesures face à cette situation, aussi bien législatives que réglementaires. Des mesures fortes pour se donner les moyens humains et matériels de protéger la population, ses communautés, notre civilisation quelle soit juive, chrétienne, ou musulmane. Nos pensées vont aujourd’hui avec toute l’émotion que nous ressentons vers les victimes innocentes et vers leurs proches ».
Yves Métaireau évoqua son bilan « depuis la succession d’Olivier Guichard nous avons beaucoup réalisé, transformé notre station balnéaire en une ville moyenne au bord de la mer dont l’activité, les animations, la vie perdurent désormais tout au long de l ‘année en accord avec les forces vives de La Baule ; nos commerçants, nos administrations notamment. Toutes les réalisations des mandats précédents ont dû être mises aux normes : Atlantia, les écoles, le marché central, mais aussi le stade François André, la gare SNCF, le secteur 6 bis et demain la piscine Aquabaule. Tout ça relève d’une priorité que nous avons toujours eue pour développer nos atouts économiques».

Des choix

Le maire justifia sa non prise en compte de certains dossiers « le budget d’une ville ne peut pas être mis en péril par la réponse à des demandes immédiates. Il est vrai que dans les périodes difficiles les tensions s'exacerbent, les sentiments quand ils ne sont pas satisfaits peuvent devenir des ressentiments et il faut être solides, unis et solidaires pour faire prévaloir notre intérêt général sur des demandes catégorielles dont malheureusement le fondement et la comparaison avec d’autres secteurs ou d’autres choix qu’a pu faire la municipalité, face à une situation inédite où nous allons nous trouver et ou l’État doit impérativement réduire son déficit public, la plus grosse part d’économies sera faite sur les collectivités territoriales. »

Yves Métaireau a ensuite justifié sa politique d’économies et d’efforts et demandé à tous, (voir dernier conseil municipal) pour passer un cap de trois ans « sans qu’aucune dépense exceptionnelle vienne contrarier ce fragile équilibre ». Il a aussi évoqué les réalisations à venir pour les trois prochaines années.

Dans les trois mois, les travaux du centre-ville devraient être terminés. La rénovation de l’éclairage public de la ville sera faite sur trois ans, un hôtel SPA ou Thalasso sera aménagé avenue de la mer, proche de La Baule-les-Pins, la reconstruction de la piscine d’eau de mer aquabaule plus moderne et aux normes, la poursuite du rehaussement des digues de l’ étier, « nous ferons un effort particulier sur la volrie notamment sur l’avenue Pavie pour accompagner les efforts de rénovation des hôtels du Groupe Lucien Barrière. La deuxième partie de mandat devrait être consacrée à la rénovation du bord de mer pour laquelle nous aurons besoin du soutien d’autres collectivités ». Il a confirmé la mise en place d’une société gestionnaire pour la plage et ses établissements. Il a aussi évoqué la question du réensablement de la baie avec le banc des chiens.
 

Auteur : JBR | 12/01/2015 | 1 commentaire
Article précédent : « La Ligue des Droit de l'Homme écrit à Yves Métaireau »
Article suivant : « Deuil national : Hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo »

Vos commentaires

#1 - Le 14 janvier 2015 à 14h27 par villochet, La Baule
Simple allusion a la France chrétienne et l'immigration qui était plutot malvenue en ce jour de deuil, et de volonté d'une france ouverte et tolérante. Pas d'amalgame Monsieur le Maire !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter