La Baule Infos

Le jazz de la Nouvelle Orléans s’arrête à La Baule

Les Zauto Stompers étaient le troisième groupe à jouer au festival de Jazz de La Baule. Inspiré par la musique de la Nouvelle Orléans, le quintette a régalé le public de ses mélodies.

Face au Casino se font entendre batterie, clarinette, tuba, banjo et trompette. Les cinq musiciens enchaînent les classiques du jazz du début du XXe siècle et les adaptations, telle une reprise originale des « Copains d’abord » de Brassens. Les improvisations se suivent, et le joueur de tuba chante à l'occasion, tout en exhortant le public à le rejoindre. L’ambiance est bonne enfant, le groupe partage ses passions ; contant des anecdotes sur Louis Amstrong et la Nouvelle Orléans.
De la ville emblématique du jazz il en est beaucoup question, le groupe ira jusqu'à jouer un titre « à la valeur d'hymne local » : Ice Cream aux couplets simplistes traduits en français, dans le but de susciter les sourires du public.
Car le groupe tient aussi à amuser le public, que ce soit à ses dépens, quand il connaît des problèmes techniques avec un mégaphone visiblement hors d'état de marche, mais aussi en lançant quelques plaisanteries. « Il ne reste que deux chansons à notre répertoire, donc on va dire que la prochaine est notre dernière. Comme ça, vous pourrez demander un rappel ». Le rappel, le public l'a évidemment réclamé, nul doute qu'il reviendra aussi les voir ce soir, Avenue de Gaulle.
 

Auteur : Gaël | 29/07/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les Arts à la plage continuent en août »
Article suivant : « Bilan d’un festival très jazzy à La Baule »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter