La Baule Infos

Le devenir des écoles du centre-ville fait débat

La question des écoles Tanchoux et Les Erables a animé le conseil municipal, vendredi soir. L’élue PS Anne Boyé plaide pour un regroupement des deux établissements. Le maire veut attendre le vote du Plu fin 2012 et la finalisation de la Zac Victoire « avant de commencer à jouer au Monopoly ».

Le conseil municipal, réuni vendredi 11 février, a évoqué l’avenir des écoles publiques du centre-ville. Une situation « de plus en plus préoccupante », estime l’élue PS Anne Boyé. L’école primaire Tanchoux, qui a déjà perdu une classe à la rentrée 2010, pourrait à nouveau connaître une fermeture en septembre, selon la conseillère municipale qui souligne « un manque de dynamique » entre Tanchoux et la maternelle Les Erables. « Tout plaide en faveur d’un rapprochement des deux écoles », juge l’élue qui prédit à terme la disparition des deux écoles.

Pour Françoise Haudebourg, si l’école Tanchoux perd des classes alors que Les Erables se maintiennent, l’explication est simple : le centre-ville et sa majorité de logements de petite taille est habité par de jeunes couples et leurs enfants en bas âge. « Quand les enfants grandissent, les familles s’éloignent. »

« Attendre la rénovation du centre »

En réponse à Anne Boyé, Laurence Briand, a évoqué une récente réunion avec l’inspection académique au cours de laquelle « aucune fermeture n’a été annoncée ». Pour la conseillère chargée de l’éducation, la question « échappe » aux élus. « Nous n’avons pas de levier », insiste Laurence Briand qui estime par ailleurs qu’avec la réalisation de la Zac Victoire notamment, la tendance dans les écoles bauloises pourrait bien s’inverser.

« Il faut attendre la rénovation du centre-ville, confirme Yves Métaireau. Ce n’est pas forcément là que se poseront des problèmes dans l’avenir. » Le maire veut attendre le vote du Plan local d’urbanisme, fin 2012, « avant de commencer à jouer au Monopoly ». « Faire et défaire coûte cher et on n’est pas sûr de ne pas se tromper. »
Pour Anne Boyé, qui estime que « toutes les écoles de La Baule sont en péril », la situation est aujourd’hui critique : « On ne peut pas attendre la construction de la Zac Victoire. Il sera peut-être trop tard. »

Le conseil dans le détail

Zac Victoire. Dans le cadre du programme de réalisation de la future Zac, la Ville a fait l’acquisition d’un immeuble, au prix de 775 350€, une acquisition qui doit être rétrocédée à l’aménageur, Nexity. L’occasion pour Erwan Le Moigne de regretter une nouvelle fois « le désengagement chronique de ce partenaire » qu’il juge « mou et peu dynamique ». Yves Métaireau estime qu’il vaut mieux « avoir la maîtrise financière de ce secteur, l’ilôt le plus important. On pourra alors faire quelque chose, avec ou sans l’aménageur. » Le maire a rappelé le vote du Plu, fin 2012, et déclaré : « Si d’ici là, il y a des projets, rien ne nous empêche de les étudier. »

Bibliothèque. Malgré cinq voix contre dans l’opposition, des travaux supplémentaires de réhabilitation de la bibliothèque et du Creps ont été approuvés, pour plus de 310 000€. Gérard Denoyelle a jugé « peu élégant » que la commission d’appel d’offres n’ait pas été informée plus tôt à ce sujet. Pour Yves Métaireau, la rapidité avec laquelle la décision a été prise est principalement liée aux « imprévus » rencontrés au fur et à mesure du chantier. Erwan Le Moigne a profité du vote pour regretter le choix de rénover le lieu : « Pour trois millions d’euros, on peut avoir un outil plus moderne. » Pour les élus de la majorité, la pièce de lecture, un lieu « magnifique » selon Claude Le Guen, devait être conservée.

Impôts. Les élus ont décidé d’augmenter les taux d’imposition, pour la première fois depuis quatre ans, de 1,97% cette année. Le maire explique cette hausse par « une diminution importante des ressources des produits des jeux du casino et des droits de mutation immobiliers ». Par an, ce sont entre 700 000 et un million d’euros de recettes qui ont été perdues du côté du casino.

Jumelage. Les élus ont approuvé un jumelage avec Villa Real de San Antonio au Portugal. La ville compte un peu plus de 18 000 habitants. C’est l’un des principaux ports de pêche et de commerce de la région d’Algarve et un grand centre de conserverie de poisson.

Dénominations. La bibliothèque municipale portera le nom de Henri Queffelec, un écrivain de la mer décédé en 1992. Le complexe sportif sera quant à lui nommé en hommage à Alain Burban, sportif connu à La Baule, investi dans la vie associative et conseiller municipal de 1989 à 1995. Les futurs noms ont été approuvés à l’unanimité. L’élu PS Erwan Le Moigne a toutefois regretté l’absence de « consultation de la population » sur le sujet.

Auteur : C.C. | 15/02/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Questions-réponses entre les Baulois et leurs élus »
Article suivant : « Les pompiers baulois fêtent la Sainte-Barbe à Guérande »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter