La Baule Infos

Le chantier du marché de La Baule enfin lancé

Une première réunion publique d’informations sur le démarrage des travaux du futur marché central baulois, s’est tenue à la salle des Floralies. Elle concernait essentiellement les riverains et commerçants des halles.
Halle définitive
Halle définitive

Invitée sur courrier de la mairie, une cinquantaine de personnes, habitant ou travaillant autour du marché et directement concernée par le chantier, est venue écouter avec attention le déroulé du synopsis des travaux des futures halles. Elles ont ainsi découvert les maquettes présentées par le Cabinet Gimbert de Guérande, qui a remporté l’appel d’offres lancé pour ce projet.

« Livraison avant l’été 2013, si tout va bien »

Le conseiller général (UMP) et maire, adjoint à l’économie, Gatien Meunier s’est montré pragmatique d’entrée de jeu, en annonçant les dates des diverses étapes du chantier. En préambule, il a tenu à rappeler l’option de garder le marché sur place. « Nous avons choisi de maintenir l’activité ici, même si cela complique les choses, sinon, on aurait pu monter une tente sur la place des Salines, cela aurait été plus simple ».
L’Idée est de construire sur la partie haute du parking du marché actuel des halles provisoires (dites transitoires) avec une ossature bois. Le début du chantier doit commencer d’ici la fin du mois avec comme objectif de pouvoir y installer les commerçants (32 emplacements) vers la mi-janvier, donc après les fêtes de fin d’année.
Il s’en suivra une grande période où la structure actuelle sera supprimée pour laisser place à un nouveau marché qualifié de « sobre et moderne ». D’une capacité de 50 places, dont 38 sous les halles et 12 réservées aux producteurs sous un préau, le marché couvert sera doté de deux entrées principales et d’un sous-sol qui servira de parkings et de locaux techniques pour les commerçants.
La livraison est prévue pour Avril ou mai 2013, mais sans aucune certitude. En effet ce chantier, peu facile d’accès sera soumis à de nombreux aléas aussi bien d’ordres techniques que climatiques. Aussi, Alain Doré, directeur à l’urbanisme, n’a pas pu ou pas voulu donner une date exacte pour la fin des travaux.

On ne perdra qu’un été

Comme nous l’a confié, Jean-François Bourse (président de l’association des commerçants des halles et de son pourtour) : « Cela fait trois ans que nous travaillons avec la mairie sur ce dossier, ça avance enfin. En commençant les travaux maintenant, on ne perdra qu’un été au lieu de deux. Les halles étaient hors normes, si elles avaient été gérées par une société privée, il y a longtemps qu’elles seraient fermées ».
Reste toutes les interrogations des riverains sur les nuisances apportées par le chantier. Prenant les devants, la mairie a nommé une personne qui sera chargée d’enregistrer les doléances des habitants concernés. Gatien Meunier s’est voulu rassurant sur les tracas à venir : « On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, évidemment cela va apporter des désagréments, ils seront minimes, mais, vous ne verrez pas de scrapers dans l’avenue Pétrel ».
Devançant les questions, Alain Doré s’est montré pragmatique et efficace, dans ses explications, les interrogations portant sur les accès, la circulation, les possibilités de déballages et la communication auprès de la clientèle.
A ce titre, une signalétique sous forme de panneaux signalera les stationnements possibles ainsi que les accès et indiquera que « pendant les travaux, les commerces continuent à vous accueillir ».
« Nous allons avoir une des plus belles halles de France » affirme Jean-François Bourse, « faut-il encore prévoir les stationnements des véhicules des clients, il faut absolument réfléchir à ce problème. Des solutions existent, comme par exemple, ouvrir en saison haute la cour de l’école Tanchoux ».
La Municipalité comme les commerçants concernés espèrent tous pouvoir pousser les baies vitrées des nouvelles halles avant l’été 2013, même s’il reste des interrogations sur la date de la livraison.
 

Halle provisoire
Halle provisoire
Halle définitive
Halle définitive
Halle définitive
Halle définitive
13/09/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « La nouvelle halle est en marche »
Article suivant : « On ne s’étale plus comme avant sur les étals de la halle… provisoire »

Vos commentaires

#1 - Le 26 février 2013 à 19h01 par CARRERE Didier, Biarritz
Bonjour, je suis commerçant et Président des commerçants des Halles de Biarritz.
Nous aussi nous avons la rénovation des Halles en se moment, beaucoup d'inquiétude sur le devenir de nos commerces, mais nous avons confiance.j'aurais besoin d'un renseignement: quelle est la durée maximale(location) ou tacite reconduction autorisé dans vos halles pour chaque commerçant très cordialement

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter