La Baule Infos

Le Baulois Bernard Lemarié veut réinventer la vraie France

Bernard Lemarié habite La Baule, depuis plusieurs années c’est un « citoyen ordinaire», qui apporte sa contribution à une nécessaire et urgente réflexion collective. Dans un livre « Français Réagissez » il propose ses solutions pour la France et rêve de fonder un parti politique.

Le début d’année 2017 promet d’être riche en débats, échanges d’idées et d’opinions !… et de surprises ? Ces prochaines semaines sont en effet déterminantes pour les Français qui vont élire au printemps, pour les 5 prochaines années, leur nouveau Président de la République, ainsi que leurs députés.

Qui peut en effet présager de l’issue des scrutins alors que deux séismes politiques d’envergure nationale se sont produits fin 2016, avec d’un côté l’échec de Nicolas Sarkozy à la primaire de la Droite et du Centre, et à Gauche le renoncement de François Hollande à briguer un nouveau mandat ?

Une seule certitude se confirme : les Français sont en attente d’une vraie rupture, d’un vrai changement pour leur pays.

Homme d’expérience et auteur du livre « Francais, réagissez », Bernard Lemarié, invite, dans ce contexte, à réinventer la VRAIE France. Et propose de lancer une pétition dans le but de recueillir 2 % de votants (soit un million de français) acceptant l’augure de lancer un parti politique en cotisant 10 € déductibles de leurs impôts à 60 %.

Pour une France libre et indépendante : les idées et propositions de Bernard Lemarié pour l’Élection présidentielle 2017

La prochaine élection présidentielle aura lieu les 23 avril et 7 mai 2017.

Or, pour preuve qu’une très large proportion de Français ne se retrouvent pas dans les choix que les partis et hommes politiques leur proposent, 25% d’entre eux iraient voter blanc au premier tour de l’élection présidentielle, à la condition que le vote blanc soit considéré comme un suffrage exprimé à part entière (étude Ifop – décembre 2016).

« Depuis 40 ans, la crise de nos institutions, l’abandon de nos pouvoirs à une Europe hétéroclite qui entrave toutes initiatives et les désordres planétaires nécessitent une reprise en mains sérieuse. Il est temps que nous réagissions ! » Souligne Bernard Lemarié

Au fil des pages de son livre paru à l’aube des Présidentielles 2012 et sur son blog Crisereveillezvs.canalblog.com, Bernard Lemarié veut inciter les Français à « se révolter pour sauver la démocratie » et les politiques à adopter les bonnes mesures pour la France.

L’homme rêve notamment de Français qui imiteraient les Américains en envoyant au pouvoir un chef d’entreprise sérieux, compétent pour le bien de tous :

« Les américains ont élu un chef d’entreprise en votant contre les politiques. Pourrions-nous les imiter … sans être obligés de choisir un charretier ? En allégeant ses structures et ses charges, la France repartirait vers sa fonction naturelle de grande puissance mondiale afin de promouvoir un monde plus juste, plus équitable, donc plus humain. »

 

Un homme qui s’engage pour ses idées et ses propositions

« Frexit », Baisses d’impôts, diminution du chômage, combat contre les groupuscules terroristes, simplification des procédures, taxation des multinationales…

Bernard Lemarié milite pour un certain nombre de mesures phares visant à donner de l’oxygène à la France et aux Français, à libérer les entraves des forces économiques de la nation, à redonner de l’espoir et un avenir aux Français les plus affaiblis aujourd’hui.

 

Parmi les nombreuses idées, mesures et propositions de Bernard Lemarié…

Sur le fonctionnement de l’État,

- Diviser par dix le nombre de communes afin de les rendre gérables et de faire des économies, mais aussi de réduire de moitié le nombre des députés et de sénateurs.

- Convertir le statut des fonctionnaires pour l’aligner sur celui de la fonction privée.

« Il faut laisser en place un seul contrat type de travail, réduire les lignes des bulletins de paie à 5 maximum, sachant qu’un seul organisme de recouvrement de cotisations (prévu il y a 50 ans) simplifierait la vie de tout le monde, créer deux organismes de retraite à la place de la kyrielle de caisses actuelles, créer une mutuelle générale de service public, là où les mutuelles comme les banques et les assurances deviennent aujourd’hui les –presque- seuls commerces des centres-villes. » précise Bernard Lemarié

Sur le plan économique,

- supprimer toutes les formes d’entreprises pour n’en garder que deux : d’une part l’entreprise individuelle, et d’autre part, la société sous deux formes – les petites et les grandes – faisant appel à l’épargne publique, avec simplification de la fiscalité.

- Rétablir des services publics avec des objectifs qualitatifs et économiques précis pour la téléphonie, le réseau d’autoroutes et les trains.

Sur le plan de l’Europe,

- Sortir de l’Europe, à l’image de la Grande-Bretagne, avec un « Frexit ».

« L’Europe est un mirage ; développée avec des pays n’ayant ni langue, ni mode de vie, ni niveau de vie, ni taille de population comparables, elle se cantonne à donner des directives toutes plus stupides les unes que les autres, telle que – pour n’en citer qu’une –  une directive européenne obligeant les pays à étudier la sécurité des « bougies » de cire !… et malgré tout contraignantes et couteuses. »

 

Qui est Bernard LeMarié ?

Né à Nantes en 1941, Bernard Lemarié, ancien directeur général d’un cabinet d’expertise comptable, a été au cours de sa carrière

Commissaire aux comptes de plusieurs banques régionales puis de différents fonds communs de placement.

Impliqué dans la vie associative puis dans la vie publique, il fut, dans les années 90, adjoint au maire en charge des finances et de l’économie de la ville de Carquefou et vice-président des commissions « finances » et « économie » de la communauté d’agglomération de la région nantaise. Aujourd’hui retraité, il vit à La Baule (44).

 

Informations pratiques

76 pages

Éditions Books on Demand

Format broché, 14,8 x 21 cm : 7 €

Format Kindle : 6,49 €

Disponible sur : https://www.amazon.fr/Français-Reagissez-Bernard-Lemarie/dp/2810621926

23/12/2016 | 1 commentaire

Vos commentaires

#1 - Le 30 janvier 2017 à 23h55 par Lemere
Je ne suis pas sûr que M. Lemarie ait une vision contemporaine de notre monde, interconnecté et dans lequel pour l' instant circule á la vitesse de la lumiére les capitaux, et á la vitesse du son les marchandises.
Le Frexit dont il parle, ne raménerait pas la grandeur et la puissance de la France dont il est nostagilque. D'ailleurs cette puissance n' a-t-elle pas simplement changée de visage depuis la décolonisation, sans pour autant perdre son rang. Cela fait tout de même un bout de temps que nous sommes au cinquiéme rang, pas mal pour un éat d' á peine 66 millions d' habitants.
Mais oui, aujourd'hui c'est plus d'Europe qu' il nous faudrait, et soyons rêveur ( pas utopiste), si les conditions energetiques le permettent toujours, rêvons d' ici 50 á 100 ans d' une gouvernance mondiale, ou la voix d' un africain comptera autant que celle d' un Chinois et pas plus que celle d' un Européen.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter