La Baule Infos

La sécurité à La Baule selon Jean-Yves Gontier candidat LREM aux municipales

Laurent Nuñez, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'intérieur était à La Baule ce mardi au congrès du groupement des entreprises de sécurité. Le ministre a également tenu une conférence de presse au Chalet Suisse pour soutenir Jean-Yves Gontier qui a présenté son plan sécurité pour La Baule.
Laurent Nuñez, Secrétaire d'État, Jean-Yves Gontier candidat à la mairie de La Baule
Laurent Nuñez, Secrétaire d'État, Jean-Yves Gontier candidat à la mairie de La Baule

Dans son plan sécurité, Jean-Yves Gontier s’engage à renforcer la sécurité et à lutter contre les incivilités avec pour objectif : Zéro Tolérance pour toutes formes d’incivilités.

Il s’engage également à Intensifier la lutte contre la délinquance et notamment la délinquance itinérante  et à réduire drastiquement les vols (notamment le fléau des vols de vélos, des véhicules, des particuliers), destructions et dégradations de biens, trafics, reventes et usages de drogues.

Il veut poursuivre le déploiement progressif des caméras de vidéoprotection dans la ville dans la limite de l’objectif autorisé par la préfecture de 200 caméras. Il propose d’affiner le positionnement du dispositif actuel de vidéosurveillance qui comprend une centaine de caméras protégeant La Baule-Escoublac, dont les images sont retranscrites en temps réel au Centre de Supervision Urbain sur dix écrans. Il veut mieux cibler les endroits stratégiques ou sensibles (notamment les entrées et sorties de ville)

Concernant la lutte contre les cambriolages , il fixe l’objectif de réduire de 50% ceux-ci et d’intensifier la lutte contre ce fléau en y associant les habitants. Pour ce faire Il propose  de doubler le nombre de communautés de voisins vigilants et solidaires actuellement à 14 

Jean-Yves  Gontier  Renforcera et adaptera la présence de la Police Municipale sur le terrain pour garantir la mise en œuvre effective des pouvoirs de police du maire et assurer concrètement le bon ordre, la sécurité, la salubrité et la tranquillité publique. Il Portera une attention particulière sur le bruit généré par les véhicules motorisés, ainsi que sur le stationnement, pour éviter et prévenir les situations de gêne.

une brigade équestre assurant la sécurité

Il  souhaite garantir le maintien des effectifs actuels de la police municipale : les 13 policiers municipaux dont les 5 nouveaux et  accroître le nombre d’ASVP (Agent de Surveillance de la Voie Publique) en période estivale.

Il  demandera le maintien du renfort apporté l’été par la compagnie de CRS et par un déploiement de policiers nationaux de Nantes.

Jean-Yves Gontier propose la création d’une brigade équestre assurant la sécurité et la lutte contre les incivilités avec le pouvoir de verbaliser les contrevenants, pour veiller par exemple à ce que soient respectées la propreté et la lutte contre les déjections canines, les interdictions d’être torse nu en ville, de jeter les mégots par terre, de stationner illégalement. Il négociera une convention avec le Ministère de l’Intérieur pour détacher deux fonctionnaires de police avec deux chevaux pendant la saison estivale.

Pour lutter contre l’incivilité à La Baule-Escoublac , il propose d’adopter un plan et de mener une campagne anti-incivisme. D’élaborer une charte de civilité et de créer une journée du « savoir vivre » pour plus de civilité, de tranquillité, de sécurité. Il propose également créer une maison ou un service de médiation pour faciliter le règlement amiable des petits litiges et des conflits de voisinage.

Il élaborera également un diagnostic de l’éclairage urbain pour renforcer durablement tout au long du mandat les conditions de sécurité le soir et la nuit dans tous les quartiers avec de l’éclairage écoresponsable.

Il mettra également en place de nouvelles coopérations avec l’État face au risque terroriste.

Autre priorité de Jean-Yves Gontier : développer et sécuriser la circulation à vélo et à pied.

Pour ce faire il s‘engage à intensifier la lutte contre l’insécurité routière et à labelliser La Baule « ville prudente ». Il propose  un Plan de lutte contre la vitesse excessive dans tous les quartiers et d’abaisser la vitesse maximale de circulation à 30 km sur le remblais, en centre-ville et dans toutes les zones à risque dans les quartiers.

31/10/2019 | 2 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 15 novembre 2019 à 15h06 par Jossopas
Ben à quand un mur autour de La Baule?
Je ne savais pas que ses habitants étaient si menacés de tant de maux.

On attend avec impatience les propositions du général.

Car côté Madame Josso, Baulois Bauloises, dormez tranquille , le fait d'appartenir à la commission défense vous met à l'abri si ce
n'est anti-atomique au moins de sa candidature.
Car question incivilités elle semble en connaître un rayon. Elle mobilise en ce moment toutes les forces de police de La Baule pour découvrir qui est derrière le complot dont elle se dit victime.
#2 - Le 15 novembre 2019 à 21h37 par Michèle Adam, Pornichet
Notre pays a de la chance qu'il ne soit pas candidat à Marseille ou à Aubervilliers!!! Quant à Nunêz: Sa venue à La Baule dans le contexte global d'insécurité que nous vivons actuellement dans notre pays ...???

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter