La Baule Infos

La MJC de la Baule : 1 700 adhérents de 3 à 90 ans

La Baule accueille l’une des trois Maisons des Jeunes et de la Culture du département, éclairage.

Créée en 1964, La Maison des Jeunes et de la culture de la Baule bouillonne d’activités, lieu de contacts et d’échanges, elle développe des pratiques artistiques, sociales et sportives.
Dotée d’un budget de 700 000 € dont une subvention de la mairie de 192 000 €, elle génère 10 équivalents temps plein, soit 31 intervenants.

Où se cachent les ados baulois ?

Pour sa directrice, Pascale Duvert : « Les personnes sont souvent déroutées par le fonctionnement de la MJC, parce qu’elle draine tous les âges de 3 à 90 ans. Les familles et les ados entrent tous par la même porte avec des approches de vie différentes. Il n’est pas toujours facile de faire se côtoyer toutes les générations, par exemple, le langage des ados peut  "froisser" les plus anciens. Nous sommes donc dans une "maison" avec toute sa richesse et aussi, parfois ses petits désagréments ».
La question est de savoir où se cache les ados baulois ? Réponse de Pascale Duvert : «  Avenue de Gaulle, il y a un mouvement dans cette avenue, on la monte et on la descend. Néanmoins, le samedi après midi, la MJC capte pas mal de jeunes, même s’il y a ceux qui ont envie de faire quelque chose et d’autres qui préfèrent tourner en scoot».
Le public ado n’est pas particulièrement visé par la MJC qui développe pourtant de nombreuses activités et/ou en suscite. Par exemple, les cours de hip hop qui viennent de redémarrer sont fréquentés par 140 danseurs (surtout danseuses).
La MJC accueille aussi des groupes de musique qui peuvent répéter dans des conditions plus favorables que dans le garage familial. L’idée est aussi de les mettre ensuite sur scène, la MJC participe notamment à l’opération Tremplin + de zic. « C’est une manière de prendre en charge les jeunes, mais, nous sommes aussi présents pour les aider à mettre en place leurs propres projets » (organisation d’un stage surf, par exemple).

Atelier carton

Côté artistique, trois domaines d’activités sont couverts, la danse, le théâtre et les arts plastiques.
Des salles sont réservées à des activités propres, dessin peinture, atelier bois, atelier poterie avec son four. Le cyber centre (initiation et découverte de l’informatique) est partagé avec le comité de jumelage de la Baule pour les cours de langues.
Il y a aussi un certain nombre d’ateliers comme le stage carton qui permet de réaliser des meubles, ou un groupe de robotique.
Une autre activité essentielle, car unique à la Baule est l’accueil de loisirs sans hébergement le mercredi, le samedi et pendant les vacances scolaires, pour les enfants et les ados, avec ou sans repas.
Relation avec les clubs sportifs, rugby, judo, avec des possibilités de mettre en place une navette pour convoyer les adhérents sur un site, activité musculation pour les adultes ; l’été, sensibilisation à la voile avec un local sur le remblai, partenariat avec un centre équestre de Guérande....Impossible de citer toutes les animations proposées.
Flexibilité également : « Nous sommes aussi en capacité de mettre en place des activités à la demande selon le nombre et la possibilité matérielle de trouver des intervenants » rajoute Pascale Duvert.
Pendant les vacances, les ateliers s’arrêtent pour laisser la place à des stages thématiques, il semble que depuis quelques années, ceux-ci soient en perte de vitesse. Explications, les séjours plus courts des vacanciers qui préfèrent les activités d’extérieurs. Néanmoins, la MJC poursuit cette volonté de proposer des moments de vacances différents, comme l’été prochain, avec un stage de danse aérienne par l’association « drapé aérien » (1er au 15 juillet).
Il y aura aussi en février un festival de théâtre amateur, on peut encore s’inscrire.
 Notons que la MJC fait aussi dans l’exception coté tarif, Baulois ou non, les prix sont identiques.

Pratique :
Le détail de toutes les activités, horaires et tarifs de la MJC (Place des Salines)
www.mjclabaule.fr
02 40 60 37 15

Auteur : JRC | 17/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Beethoven veille sur les musiciens baulois »
Article suivant : « Énergies renouvelables »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter