La Baule Infos

La Marine débarque sur l’aérodrome de La Baule

Trois d’avions d’entraînement de l’Ecole de Pilotage de la Marine Nationale ont « apponté » vendredi 15 juillet sur la piste de l’aérodrome de la Baule Escoublac.

Cette escale Bauloise était organisée dans le cadre de la 4e Corvette Aérienne afin de permettre au grand public de découvrir de plus près les métiers de l’aéronautique navale et dialoguer avec des engagés et des pilotes qualifiés.
Basée à Lanvéoc près de Brest, l’Ecole de pilotage forme des futurs pilotes d’hélicoptères, de chasseurs et d’avions de liaison.
Rappelons que les forces de l’aéronautique navale militaire française sont composées de 5 500 marins. Plus de 200 avions et hélicoptères interagissent avec les sous-marins et les bateaux de surface pour remplir des missions comme la protection des approches maritimes ou la lutte contre les activités illicites en mer.
Si la Marine Nationale recrute chaque année près de 3 000 jeunes de 16 à 25 ans, seulement 500 postes sont affectés dans le domaine aéronautique, le rêve de devenir pilote de chasse n’est accessible qu’en signant un contrat ou en s’engageant. Reste pour les moins diplômés les carrières traditionnelles de matelot de la flotte à officier marinier avec diverses possibilités de spécialisations comme technicien aéronautique porteur ou détecteur navigateur aérien.
Pour la petite anecdote, les futurs pilotes de chasse, type Rafale, seront formés aux Etats-Unis « la meilleure école du monde » selon un responsable militaire présent sur La Baule.
Sur le tarmac, les trois avions de type Rallye, 100 CV pour 150 kilomètres/heure, étaient sagement alignés au côté de 6 jeunes pilotes et 3 instructeurs.

Thomas
Thomas

Trois « civils » chanceux, tirés au sort, ont gagné un baptême en vol dont Thomas, d’Herbignac venu accompagner un ami « je suis venu par hasard, comme mon pote n’a pas l’âge requis, c’est moi qui vais faire le baptême ».
La Baule était la première étape d’un mini-tour qui va ensuite, emmener le groupe de militaires aéroporté à La Rochelle, Bordeaux et Angers.

Auteur : JRC | 15/07/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « L’office de tourisme sur petit écran et ordinateur »
Article suivant : « La Baule : Les professionnels de la plage de plus en plus inquiets »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter