La Baule Infos

La fermeture définitive du marché fêtée joyeusement

Il faut s’y faire. Depuis dimanche, à 13 h, il n’est plus possible de faire son « petit tour » sous la halle centenaire. Ce lundi matin 13 février, les frigoristes occupent les allées et démontent les vitrines. Les commerçants sont là mais un peu ailleurs. Des anciens bien connus sont revenus filer un petit « coup de main », celui qui fait du bien au coeur…

Les commerçants avaient tenu à marquer l’événement. Ils souhaitaient même, les « vilains », la fêter cette fermeture définitive des halles où des générations de commerçants ont exercé leur activité bassement mercantile aux yeux de certains.
Alors, après que les commerçants eurent déballé pour l’ultime fois, le président de l’Adim Jean-François Bourse et son équipe avaient organisé un buffet matinal. Tous les clients et autres curieux étaient invités à venir partager les boissons chaudes et pâtisseries faites maison. Pour une fois, sans rien dépenser. Ce qui en étonna plus d’un et fut l’occasion d’inévitables moqueries.

Les yeux fermés dans les dédales des allées

Pour cette occasion exceptionnelle, on retrouvait au service d’anciennes figures ayant « usé » les étals lors de périodes antérieures. Ce dernier moment de convivialité fut partagé par beaucoup. S’il n’y avait eu ce froid glacial sous le préau des maraîchers à l’entrée de la halle, avec tout ce monde agglutiné autour du buffet on se serait cru. Avec un peu d’imagination, en plein mois d’août quand les yeux fermés ou presque, le mari fait son tour du dimanche et fait la queue chez Thérèse pour avoir son kilo de langoustines triées tout exprès, soi-disant en fonction d’une vieille amitié. Puis qu’ensuite, il fait de même pour obtenir sa fameuse douzaine d’huîtres plates chez Cham juste en face. Et qu’ensuite, par un effort surhumain, il progresse dans la foule dans les allées pour chercher le petit citron qui va bien avec les huîtres chez Letexier... Puis sa BA dominicale assurée avec ses petites emplettes, il s’en va retrouver les copains chez l’écailleur autour d’un petit blanc bien frappé. Après un arrêt plus long que prévu, avant le retour à la maison avec le JDD sous le bras, il s’en retourne chez le fleuriste chercher un petit bouquet pour calmer « maman » qui doit bouillir devant ses fourneaux.
Ces petits bonheurs, pour les retrouver, il faudra attendre au moins 18 mois…

Pourvu qu’il fasse beau !

Depuis quelques mois l’équipe municipale, chargée du projet de construction de la nouvelle halle, multiplie les réunions d’informations. Avec l’appui de Joël Gimbert, l’architecte concepteur du nouveau bâtiment, elle détaille ce projet urbain conséquent. C’est inévitable, malgré les dispositions prisent en concertation avec les commerçants et les riverains, ces travaux vont venir bousculer les habitudes et provoquer sans aucun doute des malentendus, des controverses voire des altercations. Chacun va vouloir défendre son bout de trottoir. Un « Monsieur marché » a été nommé. Il s’agit de Frédéric Petit. Il aura la lourde mission pendant les 18 mois estimés pour la durée de travaux, d’être le « Monsieur bons offices ».
Si les délais pour la halle provisoire ont été respectés, qu’en sera-t-il pour la nouvelle halle ?
Lors d’une réunion avec les commerçants et les riverains du pourtour du marché, l’inquiétude est palpable. Les aléas de chantier et les intempéries sont toujours possibles. Les services techniques tentent de tout prévoir. Mais à l’impossible nul n’est tenu. « Notre objectif sera de livrer la nouvelle halle en mai ou juin 2013. Au fur et à mesure de l’avancement des travaux, nous vous informerons et nous prendrons des décisions en cas de problème. Nous nous adapterons aux circonstances et cela dans la concertation et la transparence. » Acceptons en l’augure.

Auteur : JLM | 13/02/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Les sapeurs-pompiers de La Baule et Guérande enfin sous même toit »
Article suivant : « Une halle provisoire de standing pour les commerçants du marché »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter