La Baule Infos

La CNT va à la rencontre des demandeurs de Pole Emploi

Le combat de la Confédération Nationale des Travailleurs n'a pas de saison. Même pendant, les vacances estivales, les membres du CNT continuent leurs actions. Après Pornic en juillet dernier, ils étaient une petite dizaine à manifester ce jeudi devant Pôle Emploi à la Baule.

Mais qui est donc, cette CNT que l'on commence à voir un peu partout dans les manifestations et qui milite sur tous les fronts ? Historiquement la CNT a deux références, à savoir le syndicalisme révolutionnaire et l'anarcho-syndicalisme. Cette organisation qui revendique 150 sections et 5 000 adhérents en France est encore relativement confidentielle dans le champ syndical. Mais peu à peu, la CNT qui refuse toute appartenance à un parti politique - avec des idéologies qui se rapprochent plutôt des idées de gauche - élargit son audience et son influence. La CNT a de grandes ambitions : l'émancipation des travailleurs, l'abolition des classes, l'égalité et la justice sociale, la gestion de la société par les producteurs et productrices.
A l'image de l'action menée à Pornic le 5 juillet dernier, la CNT manifestait ce matin devant les portes de Pôle emploi à la Baule. Un groupe de militants est ainsi allé à la rencontre des demandeurs d'emploi et des employés afin de recueillir des témoignages, sur la qualité de l'accueil, sur les propositions faites aux chômeurs en fonction de leur CV, et sur les difficultés rencontrées par tous. Cette action était également l'occasion de dénoncer les radiations abusives, les mises à jour douteuses des fichiers etc… "Nous voulons mettre en lumière les pressions subies par les demandeurs d'emploi qui se voient contraints de prendre des boulots qui ne correspondent pas à leurs compétences. Je ne parle pas des propositions qui engendrent des soucis de déplacement, où en non-adéquation avec la situation familiale" précise Anne Le Berre.

Un accueil favorable

La CNT entend démontrer que la fusion précipitée entre l'ANPE et les Assedic a fragilisé l'ensemble et que les incohérences du fonctionnement sont dénoncées par les salariés. L'organisation s'insurge également contre le fait que les bénéficiaires du RSA soient obligés de donner une contrepartie à leur allocation à travers des stages non rémunérés. "Nous souhaitons avant tout, que les doléances des assurés sociaux soient prises en compte pour une écoute attentive afin de les aider à surmonter leurs difficultés". Au cours de ce mouvement, la CNT a distribué de nombreux tracts aux demandeurs d'emploi et reçu en général, un accueil plutôt favorable de ces derniers.
 

Auteur : YE | 04/08/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Réforme de la garde à vue : une loi sur la sellette »
Article suivant : « J'ai réanimé un mannequin sur la plage ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter