La Baule Infos

La bibliothèque à nouveau dans ses murs

La bibliothèque municipale reprend ses quartiers avenue de Lattre de Tassigny, après plus de deux ans et demi d'exil aux Floralies. La surface a été multipliée par trois et l'équipement porte désormais le nom de l'auteur breton Henri Queffélec.
Arlette Loillieux et Claude Le Guen dans le nouveau coin lecture.
Arlette Loillieux et Claude Le Guen dans le nouveau coin lecture.

L'équipe de la bibliothèque n'avait pas quitté le bâtiment d'époque, avenue de Lattre de Tassigny, depuis 1974. En juillet 2008, elle a emménagé aux Floralies pour plus de deux ans, le temps de pousser les murs des locaux de l'équipement culturel. Après plusieurs mois de travaux – pour un coût global de 1,24M€ – les sept salariés de la bibliothèque réinvestissent les lieux, inaugurés jeudi.

Et le nouveau bâtiment a été rénové à la pointe de la technologie. Un système de gestion des prêts et retours des livres dernier cri a été installé. La bibliothèque n'est pas sujette aux vols mais elle est désormais équipée d'un système d'alarme. « Si on a huit livres qui ne sont pas rapportés dans l'année, c'est bien un maximum », confie Arlette Loilleux. Des pertes que la directrice impute plus aux déménagements et oublis qu'à des actes volontaires.

A l'entrée, une borne multilingue permettra aux adhérents d'emprunter et rendre des ouvrages sans passer par l'accueil. « On est au top de ce qui se fait dans les systèmes de retours », estime la directrice.

 

Eclairage naturel

 

Parce que la bibliothèque était plus qu'à l'étroit dans ses murs, une nouvelle aile a été greffée à l'est. Elle abrite aujourd'hui l'ensemble des ouvrages exposés. Au total, la surface a été multipliée par trois. Environ 18 000 ouvrages – sur les 49 000 que compte le fonds, directement accessibles depuis le magasin, en sous-sol – sont répartis autour d'une allée centrale éclairée en partie par la lumière du jour. Des baies vitrées offrent de chaque côté un éclairage naturel. « Plus de livres sont disponibles dans des conditions plus agréables, résume Claude Le Guen, maire adjoint en charge de la culture. Avant on était un peu étriqué ! »

Le personnel de la bibliothèque a repensé la signalétique des rayons et répondu à une forte demande en consacrant un rayon entier à la bande dessinée. Parmi les BD et romans policiers, un coin lecture a été aménagé. En face, une table de travail a été installée à proximité des ouvrages de référence.

Au fond de la nouvelle aile, un espace jeunesse a été aménagé. Et, désormais, les livres en gros caractère, cantonnés jusqu'à présent à un rayon, se mêlent au fond général. « Les personnes handicapées sont souvent pénalisées avec une zone qui leur est réservée », regrette Claude Le Guen.

 

Une verrière découverte

 

Plus de références, une classification des ouvrages en fonction du public (0-5 ans, 6-9 ans, 10-14 ans et tout âge) et, bientôt, plus de nouveautés. Le déménagement tout juste terminé, le personnel de la bibliothèque entend maintenant « développer les nouveautés », souligne la directrice, Arlette Loilleux.

Une toute nouvelle salle d'animation modulable – la salle de la rotonde – devrait accueillir expositions, rencontres et semaines thématiques. Pendant les travaux, la destruction d'un faux plafond a permis d'y découvrir une verrière bétonnée pendant la Seconde Guerre mondiale. L'éclairage est aujourd'hui artificiel mais « l'esprit verrière » a été conservé.

A l'extérieur, la priorité a été donnée au maintien de l'espace vert. Pour un esprit « lecture au jardin », une pergola devrait être construite avant l'été prochain.

Six plumes pour l'inauguration

Henri Queffélec.
Henri Queffélec.

Jeudi matin, la bibliothèque fraîchement rénovée sera inaugurée en compagnie d'Anne Queffélec, fille de l'auteur breton, décédé en 1992, qui donne son nom à l'équipement. L'après-midi, elle ouvre ses portes au public. Six auteurs locaux dédicaceront des ouvrages dans la salle de lecture : Martina Moriss, Christiane Kerboul, Stéphane Hoffmann, Jean-Yves Paumier, Gaël Archimbaud et Bernard Bertho. Un film sur Henri Queffélec sera également projeté. Il a été réalisé par La Baule Images à partir d'une interview et d'une séance de dédicaces de l'auteur, venu à La Baule en 1985 pour présider le premier festival du livre. De 14h30 à 18h.

Auteur : CC | 15/03/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « La bibliothèque Henri Queffélec inaugurée »
Article suivant : « Micro-chantiers avenue de Gaulle »

Vos commentaires

#1 - Le 16 mars 2011 à 18h34 par Guillaume
J'ai hâte de retrouver la bibliothèque parce que ça ne devenait plus possible aux Floralies. Vivement demain que je puisse voir ça de mes propres yeux.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter