La Baule Infos

La Baule : Uber Eats installe l’esclavage des temps modernes

Après avoir ouvert un service Uber Eats à Saint-Nazaire en février 2019, la firme américaine évoque l’ouverture de ce service à La Baule à partir du 17 juillet.

Franck Louvrier, le nouveau maire de La Baule, a relayé cette information sur son compte Facebook, et soutient ce type d’initiative, pourtant très décriée sur la précarité de l’emploi.

"C'est une nouvelle offre intéressante pour les commerçants baulois", a réagit le maire Franck Louvrier sur France Bleu

Pour l’instant, 8 restaurants ont décidé de travailler avec Uber Eats, l’on voit la Villa et la Croisette, côtoyer Mc Donald parmi les utilisateurs et quelques restaurants de plage.

« L’ubérisation n’a qu’un seul objectif : faire disparaître les cotisations patronales en transformant les salariés en de faux indépendants. » C’est aussi et surtout une manière d’échapper à toutes les règles du Code du travail. Des actions en justice sont nombreuses pour demander la requalification en contrat de travail.  “Il existe un lien de subordination entre le chauffeur et la société”, a écrit noir sur blanc la Cour de cassation sur son site. 

À Brest ont été constaté, des conduites dangereuses, des nuisances sonores, incivilités… Les riverains et commerçants excédés n’en pouvaient plus. Veut on cela pour La Baule ?

Déjà publié : www.saintnazaire-infos.fr/uber-eats-installe-sa-precarite-d-emploi-a-saint-nazaire-23-94-4047.html

Auteur : NG | 15/07/2020 | 1 commentaire

Vos commentaires

#1 - Le 28 juillet 2020 à 13h24 par ALEX KOVALEV, La Baule Les Pins.
Que de partialité et de provocation dans ce titre! En tout cas, les véritables intéressés: les consommateurs , les livreurs, les restaurateurs et Uber, sont enthousiastes de ce nouveau service de livraison de plats , sandwiches, repas et boissons a domicile a toute heure...sachant qu'il n'est pas rare de ne pas se faire servir dans certains restaurants a 2 heures moins le quart (vous arrivez trop tard) ou a 6 H 30 (vous arrivez trop tot).
C'est d'autre part faire preuve d'ignorance de dire que les auto-entrepreneurs sont des "faux indépendants" puisqu'ils sont légalement inscrits au registre du commerce, et qu'ils paient leurs impôts libératoires sur leur chiffre d'affaires meme s'ils ne font pas de profits. Ils sont libres de leurs horaires , et sont parfaitement conscients que s'ils ne travaillent pas, ils ne seront pas payés...
Eh oui, UBER est une société américaine; beaucoup de progrès en faveur des consommateurs proviennent des USA, y compris la "société digitale" qui facilite la vie a tout le monde. Les américains ont inventé UBER et Lyft...les français le minitel rose, chacun son truc.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter