La Baule Infos

La Baule : soirée des Républicains au menu, choucroute, galette des rois et un soupçon de municipales

Les Républicains se sont réunis vendredi soir autour de Franck Louvrier président de la fédération 44, Gatien Meunier, Antony Béraud nouveau secrétaire départemental, Thomas Tihy et Christophe Priou Sénateur.Environ 80 personnes assistaient à cette réunion, un chiffre qui n'a jamais été aussi bas pour les réunions LR. Les discours et l'ambiance laissent penser aux participants, qu'ils ont mangé leur pain noir et que le mouvement est dans une période de remontada. Morceaux choisis :

Christophe Priou s'est félicité des commandes aux Chantiers de l'Atlantique, puis a évoqué les municipales. « Je suis content d'être aux côtés de Franck candidat à La Baule, pour cette bataille des municipales, où il y aura beaucoup d'enjeux. On entame une séquence très française tous les ans, il y aura une nouvelle élection. La moitié du Sénat en septembre, les départementales et les régionales. La République En Marche n'a pas pu faire de listes dans beaucoup de villes. Soit « ils font une liste, ou ils soutiennent un candidat LR sortant, et dans une commune limitrophe un candidat PS sortant, et on fait la politique du coucou, on vous soutient et vous en prenez 7 ou 8 sur votre liste. Cela va provoquer des effets dominos que l'on aura au niveau des grands électeurs au moment des sénatoriales. Tout ça est un peu confus.» Sous-entendu est-ce que ces effets dominos permettront ma réélection? Il a évoqué le conflit social des retraites « même si la loi passe on sera encore sur des braises qui peuvent repartir à tout moment.» Il a réitéré son soutien appuyé à Franck Louvrier en souhaitant qu'il puisse faire 2 mandats pour mener à bien les grands projets à La Baule. Avant de s'éclipser le Sénateur lança une note d'optimisme « on a traversé le désert ensemble, on aperçoit l'oasis.»

 

Gatien Meunier a fait ses adieux comme secrétaire départemental. Il restera actif et conclu « j'espère que vous saurez pour qui voter, pour le cas où vous auriez des doutes, j'ai des noms à vous donner.»

 

Franck Louvrier a présenté le nouveau secrétaire départemental des LR 44 Antony Béraud puis s'est livré à des remarques très générales sur la politique et la nature humaine. « Ce soir, je n'ai rien préparé, je n'ai rien à vous vendre. » C'est important que l'on se voie que l'on échange ensemble, ça fait partie des réunions de famille que j'aime beaucoup. Il a très peu parlé des municipales, ce sera pour plus tard, il a seulement précisé « nous soutiendrons ceux qui partagent nos idées. »

Auteur : MJ | 27/01/2020 | 6 commentaires
Article précédent : « La députée Sandrine Josso candidate à La Baule s'exprime sur Youtube »
Article suivant : « Xavier de Zuchowicz développe son programme pour La Baule »

Vos commentaires

#1 - Le 28 janvier 2020 à 09h49 par Jules Branco
Tu parles d'une remontada ! Faut qu'il se fasse payer par le contribuable de Nice pour faire campagne ici à la Baule...

https://ripostelaique.com/la-baule-le-petit-boulot-bien-paye-a-nice-de-franck-louvrier.html
#2 - Le 28 janvier 2020 à 11h32 par Bernard, La Baule
Jules, votre truc, c'est dépassé. On a compris que vous avez réalisé que Louvrier travaille.
Je vous le redis :
Zuchowicz gagne bien plus à la retraite et Gontier, avocat d'affaire, gagne encore plus.
Votre lien ne mène à rien de croustillant ou de critiquable.
Trouvez autre chose. Soyez original.
#3 - Le 28 janvier 2020 à 13h07 par Tour Rouge, La Baule
Concernant le job de Louvrier il a le droit de bosser pour qui il veut, tant que ce n'est pas un emploi fictif ?
Par contre en matière de Tourisme Nice et La Baule sont concurrentes sans les mêmes atouts, et là ça pose problème. On ne peut pas être responsable Tourisme à la Région, élu à La Baule et conseiller en communication à la métropole de Nice. Ce sont 2 villes concurrentes sur le choix de vacances des étrangers et Français. Là il y a un problème d'éthique.

Enfin pour rire (jaune) la déclaration de Louvrier à Nice Matin : «J’aime cette ville. Comme Estrosi qui en parle matin, midi et soir. Partout.
#4 - Le 28 janvier 2020 à 13h46 par Bernard, La Baule
#TR
Nice et La Baule ne sont pas du tout concurrentes, tant elles sont différentes.
En revanche, travailler pour Nice avant de quitter cet emploi une fois élu permet de connaître la façon dont on fait la promotion d'une ville balnéaire quand on est maire, sachant que cela n'a plus été fait depuis 1995...
Où sont les Européens qui venaient en vacances dans les années 70-90 ?
#5 - Le 28 janvier 2020 à 16h11 par José, La Baule
Attention les baulois à ne pas avoir trop le melon.

Comparer La Baule à Nice, c'est comme comparer St-Jean de monts à Biarritz.....

Y a quand même pas mal de chemin à faire.....

Tachez d'être plus objectifs...
#6 - Le 29 janvier 2020 à 11h50 par Jossopas
@Bernard

Je vous rejoins.
Cet expérience de Nice et de son réel attrait international ne peut qu'être bénéfique à La Baule.
Bien plus qu' une pseudo expérience a la commission défense de l'AN dont se targue une future ex- candidate à la mairie.
Quant au programme de son compère de LREM voyez ce que j" en pense dans l'article qui lui est concerné.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter