La Baule Infos

La Baule : Logement social, la communication masque la réalité

Lors de la visite du sous-préfet à La Baule, l’État a salué l’effort de la station pour intégrer des logements sociaux dans les constructions neuves. Avait-il les bonnes informations ? Le groupe d’opposition municipale « Agir pour l’Avenir » est furieux, il dénonce une opération de communication qui cache la vérité.
Alain Le Beau Anne Boye Gérard Denoyelle Erwan Le Moigne Agir pour l'Avenir
Alain Le Beau Anne Boye Gérard Denoyelle Erwan Le Moigne Agir pour l'Avenir

L’amende pour non respect de la loi SRU est pour la Ville de La Baule de 400 000 €. Les investissements de la Ville en matière de logement social permettront de ne rien payer pour cette année après constatation des efforts engagés. Françoise Haudebourg adjointe aux affaires sociales affirme que sur 125 logements sociaux à réaliser sur trois ans il n’en reste que 55 à réaliser. La réalité pour l’opposition est tout autre.
Erwan Le Moigne précise qu’à La Baule « il y a 30 % de résidences principales, 70 % de résidences secondaires, les logements sociaux représentant 6 % des résidences principales et moins de 2 % de l’ensemble. Il y a à La Baule 520 logements sociaux pour une demande annuelle de 1 244 ménages, et non 250 comme l’affirme le maire ».

Pour l’opposition, la majorité municipale a trop longtemps lié le logement social à assistanat voire à « cas sociaux ». Pour l’opposition c’est un choix idéologique. On rappellera néanmoins que dans bon nombre de municipalités de droite en France, les élus qui ont rattrapé leur retard en matière de logements et réussi leur mixité sociale s’en sont trouvés confortés dans le résultat des élections alors qu’ils pensaient au départ que cela pouvait modifier leur électorat.

L’opposition rappelle avoir insisté pour un habitat pour tous. Elle se souvient du rapport de Nicolas Bouzou (aux oubliettes ?) qui préconisait une meilleure politique du logement pour éviter que la ville ne continue de s’endormir. L’opposition souhaite que dans toute opération immobilière il soit prévu un mélange d’au moins 20 % de logements locatifs aidés.

Elle dénonce que la Ville, en réduisant la voilure de la ZAC de la Victoire n’ait pas imposé à Nexity les 63 logements sociaux prévus à l’origine et qui seront 20 au final.

Enfin les élus d’Agir pour l’avenir estiment que le nouveau PLU apporte peu de solutions, et qu’il faut éclairer les services de l’ Etat et le préfet sur la communication de la Ville de La Baule uniquement faite pour dissimuler la réalité.


Dans d'autres stations 
Deauville 32% de logements sociaux
Cannes 16,5 %
Saint-Jean-de-Luz  13,6%
Arcachon 8,2%
 

Auteur : JBR | 20/04/2013 | 5 commentaires
Article précédent : « La Baule : un espace relooké pour les anciens »
Article suivant : « Dissolution du SIVU de la maison de retraite La Baule Pornichet »

Vos commentaires

#1 - Le 22 avril 2013 à 13h04 par Sam, La Baule
Cette dame et ces messieurs de l'opposition municipale acceptent ils de payer plus cher à l'achat un logement dans un programme neuf pour compenser les 20% de logements sociaux ? Si oui, tant mieux, qu'il y aillent. J'envisage d'acheter un bien dans un programme neuf mais je demande au promoteur la garantie sur papier qu'il n'y aura pas de social, non pas que je suis contre la mixité, mais je ne veux pas payer pour les autres, tout simplement.
#2 - Le 23 avril 2013 à 10h54 par Tom, La Baule
Encore un bel exemple de tolérence et d'esprit d'ouverture des habitants de La Baule !
#3 - Le 30 avril 2013 à 11h48 par Samuel, Le Pouliguen
J'imagine Sam, que lorsque vous serez en retraite (si vous n'y êtes pas déjà), vous refuserez l'argent du travail des autres ?
#4 - Le 11 décembre 2013 à 01h27 par karine, Auray
Cher M. Sam, ce n est pas parce qu on demande un logement social a La Baule qu on est a cataloguer dans les cas sociaux! Voyez vous, cher monsieur, cela fait 3 ans que j ai du vendre mon entreprise pour soucis de sante. Depuis, je suis en invalidite, donc avec des faibles revenus, avec ma fille de 8 ans a elever seule. Est ce une raison pour m interdire de venir vivre a La Baule dans un logement social?
Je ne pense vraiment pas! Mes faibles revenus d aujourd hui ne doivent pas me penaliser, en plus de mon invalidite, a vivre dans une sorte de ghetto de cas sociaux! je suis desolee, j ai le droit, et ma fille aussi a un logement decent dans une ville ou je desire vivre prochainement! Que ca vous plaise ou non! Et j espere pour vous que vos revenus ne diminueront jamais, car sinon, vous serez condamne, vous aussi, a subir l intolerance des gens avec l esprit tres etrique comme vous! sur ce, bonsoir.
#5 - Le 13 janvier 2014 à 12h55 par Matt
Sam, est l'archétype du réactionnaire.
Et il est prêt à étayer sa réaction d'hypothèses invérifiables. Facile à dire j'envisage de...facile à dire je demanderai au promoteur de....
Et le tout sur la base d'un constat on ne peut plus faux. Ce n'est pas parce qu'il y a des logments sociaux dans un programme que le prix des autres logements seront 20% plus cher. Je dirai même, qu'il est fort probable qu'ils le soient moins.Et j'ajouterai que l'amende pour non respect de la loi SRU se trouvera diminuée.Donc comme Sam est près de ses sous, il ne manquera pas de s'asseoir sur ses propres prinicpes. On en connait tous des Sam, comme lui ! Il n' a jamais besoin des autres...jsuqu'au moment ou il en a besoin. En attendant il fait son anti-gauche primaire, parce que cela ne lui coûte rien, c'est sa façon de supporter son équipe de droite, sans débourser un centime. Toujours une histoire de sous avec Sam.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter