La Baule Infos

La Baule législatives : la stratégie perdante de Bertrand Plouvier et Franck Louvrier

L’ambiance était morose dimanche soir chez les Républicains. Bertrand Plouvier vexé a même dit qu’il ne voterait pas Josso au second tour. Les Républicains feraient mieux d’analyser leurs erreurs.
Franck Louvrier
Franck Louvrier

De nombreux électeurs Républicains ne suivent pas la stratégie perdante et personnelle de Franck Louvrier qui depuis des mois dit vouloir travailler avec Macron. Ces électeurs partis à Reconquête ou au RN ont permis à chacun des deux partis de droite de progresser dans la 7e circonscription. La démonstration est faite dans les autres régions de France Les Républicains qui s’opposent à Macron s’en sortent mieux. La droite Républicaine reviendra en nombre si elle respecte une ligne politique claire.

Quelle erreur de Bertrand Plouvier de ne pas avoir affiché sa famille politique. Quelle erreur des Républicains d’avoir investi un candidat de La Baule Macron compatible. L’élection se fait dans les terres. Franck Louvrier commet une erreur de jugement, les électeurs Républicains ne sont pas Macron compatibles. Les LR ont abandonné les gaullistes sociaux qui faisaient une grande partie de l’électorat. Les résultats en témoignent : 

Plouvier réalise 3,23 % à Pontchâteau devancé par le candidat LREM dissident Gontier. Christophe Priou faisait 31 % dans cette même ville.

Dimanche soir, des militants Républicains réfléchissaient déjà à comment reprendre la mairie de La Baule. Ils sont furieux. « Dans ces conditions, à quoi sert de maintenir les universités d’été LR à La Baule » ça n’a aucun sens souligne Gérard.

La déclaration de Franck Louvrier sur CNEWS lundi matin a mis le feu aux réseaux sociaux. « Les électeurs nous ont dit de rester de droite et de travailler avec Emmanuel Macron. C’est ce qu’ils vont nous donner comme possibilité dans une semaine » Cette analyse est fantaisiste et ne sert que les intérêts de Franck Louvrier. Les électeurs souhaitent au contraire que Les Républicains s’opposent à Emmanuel Macron.

Suite à cette déclation, un flôt de critiques a déferlé sur les réseaux sociaux, morceaux choisis :

1 « ça s’appelle tout simplement de l’opportunisme ou comment renier ses convictions… Franck Louvier déclarait dans les colonnes de Challenges le 3 avril « la vision conservatrice du président et l’amateurisme de son entourage »… Quelle honte. »

2- « Profiter d’un parti tout en le décrédibilisant, voilà à quoi ça mène : à La Baule, fief de Louvrier Macron compatible, il y a ballotage entre le PCF et le Modem au second tour… »

3- « Allez encore 1 sûr la liste des traîtres. Va te promener »

4- « Ben, ça fait un moment qu’il a basculé ! C 1 très très proche de Sarkozy & sans courage …. Il est côté #Macron depuis le 11 avril au matin. Perso, je pense qu’il l’était déjà av. & qu’il fait partie des traîtres qui n’ont pas soutenu notre candidate @vpecresse dans l’isoloir.»

5- « Vous n'êtes pas de droite. »

6- « Pourquoi ce Macron compatible est-il toujours dans le parti ?  @ChJacob77 @lesRepublicains @BrunoRetailleau @ECiotti @nadine__morano @davidlisnard @fxbellamy »

7- « Les républicains dans toute leur splendeur Pauvres gens qui ont voté pour lui... »

8- « Rester de droite oui, travailler avec Macron, NON. »

La position de Franck Louvrier comme président des LR 44 va devenir intenable.

Les Républicains de la 7e se souviennent. En 2012 la candidate du PS était devancée de seulement 5 points par Christophe Priou. Une autre année, René Leroux, maire de gauche de La Turballe l’avait emporté. Les inconséquences des dirigeants Républicains de la 7e peuvent faire gagner NUPES dimanche prochain. En effet tout peut arriver.

14/06/2022 | 7 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 15 juin 2022 à 11h02 par DBS , Loire-atlantique
Monsieur Louvrier choisit toujours le mauvais vent depuis l’éviction de Nicolas Sarkozy.
Une carrière politique à 52 ans du néant.
Un poste de maire obtenu dans des circonstances lui étant favorables en pleine pandémie.
Avec des bruits très insistants de vouloir déjà en 2019 obtenir l’étiquette de LaREM lors de ces municipales. Qu’il n’a pas obtenu au profit de Gontier le dissident du jour.

Un échec historique de Monsieur Louvrier et pour la droite en 2017 lors des élections législatives face à la candidate de la majorité (aujourd’hui décriée justement sur certains points, reconduite pour 2022 qui passera sans conteste et j’en suis navré) malgré les équipes mises en place par ce dernier pour la salir honteusement sur des rumeurs injustifiées en 2016 et tout au long de son mandat, honteux..


Conseiller politique de Valérie Pécresse pour les présidentielles 2022, un terrible échec.
Conseiller de Bertrand Plouvier pour les législatives 2022, un terrible échec.

Il est maintenant avéré que Monsieur Louvrier invité de tous les plateaux médias en tant que consultant politique (on se marre) n’a pas le niveau, enfin ces preuves viennent abonder des propos tenus par beaucoup depuis des années !
Le Canada Dry des Spin Doctors
Avec un fichier média conséquent par son poste de conseiller en image de Nicolas Sarkozy, il a surfer sur la vague de la médiocrité de l’analyse politique des plateaux tv avec la complaisance de certains journalistes.

Il est grand temps que les instances LR fassent le ménage dans leurs rangs, c’est devenu irresponsable en étant de la droite traditionnelle et Gaulliste.
Je ne suis pas Macron Compatible !

Dimanche je vote.
#2 - Le 15 juin 2022 à 17h34 par De droite, La Baule
J'ai voté Plouvier, je vais voter Mahé. Elle me semble sérieuse pas Bling Bling et fera une bonne députée pour La Baule et la circonscription. Et si ça bascule ça fera du bien à Macron. On a vécu d'autres cohabitations on n'est pas morts. Je n'ai rien contre Josso, je dis seulement que Macron ne doit plus gouverner seul. Il faut retrouver de la démocratie dans ce pays.
#3 - Le 15 juin 2022 à 20h47 par Jossopas
Super en attaquant frontalement à MM Louvrier et Plouvier, Mme Josso et ses soutiens médiatiques vont lui couper les votes de ralliement.
Et voir la 7eme représentée par NUPES voilà qui montrera que les électeurs savent ne pas se laisser entraîner par la peur.
#4 - Le 16 juin 2022 à 13h57 par De droite, La Baule
Ce matin dans la presse !

QUELLE INDIGNITÉ • Les histoires d’amour finissent mal en général. Et ça se finit très mal entre Nicolas Sarkozy et LR, parti qu’il a présidé. Si, jusqu’ici, c’était plutôt la jeune génération de droite qui actait la rupture avec l’ancien chef de l’État devenu pro-Macron, désormais, même les sarkozystes l’ont mauvaise. Car hier, Sarkozy a reçu Astrid Panosyan-Bouvet, candidate LREM face à la sortante LR Brigitte Kuster, ancienne présidente du comité de soutien de Sarkozy à Paris en 2016. «Je vais me coucher le cœur lourd», a lancé Kuster, retweetant tous les messages de soutien à son égard et contre l’ex. Mais si l'actuel patron de LR Christian Jacob l'a publiquement désavoué, le propos le plus virulent est venu du maire du XVIIe arrondissement de Paris, où Kuster est candidate, Geoffroy Boulard : «Ciao Sarko. Minable. Indigne. Traître.» Et d’ajouter avec un emoji montrant sa nausée devant la situation : «Lui qui a donné tant de leçons de loyauté. Prêt à tout pour exister et sauver sa peau.» «J'ai honte pour lui devant une telle trahison. Alors que je suis en pleine remontada localement... J'en ai réussi une la dernière fois, j'ai bien l'intention de réussir à nouveau. Et je ferai ça sans lui», réagit Kuster, «estomaquée», dans le Figaro.
#5 - Le 19 juin 2022 à 15h58 par Tour rouge, La Baule
Retailleau au JDD
Si Emmanuel Macron n’obtient, ce soir, qu’une majorité relative à l’Assemblée nationale, il pourrait avoir besoin des Républicains pour faire passer ses réformes. Quelle devrait être l’attitude de la droite dans ce cas ?

Nous n’avons pas à être la voiture-balai du macronisme. Ce serait une double trahison de nos électeurs. Parce que sur la sécurité, l’immigration, les dépenses publiques ou l’école, nos idées ne sont pas celles de Macron. Et parce qu’en faisant confiance à nos candidats, ils leur ont donné un mandat clair : siéger dans l’opposition. Nous devons respecter ce mandat, pas nous compromettre. La droite doit être d’abord le parti de la droiture.
#6 - Le 19 juin 2022 à 18h01 par Emma le retour, Pornichet
#5 La Droiture de la droite! vaste programme.
Toute une identité à refonder.
Renforcer une coopération horizontale.
Revaloriser une obéissance verticale.
Intransigeance sur la loyauté des cadres:
Il ne peux pas y avoir un Président des Républicains par département.
Cesser de plagier l'extrême droite en matière régalienne, sécurité et migration.
Que Macron ait une majorité absolue ou relative c'est pareil, le parti Républicain ne peut pas continuer à exister sans rigueur.
Il doit dissocier la coopération d'idées et la collaboration pour ambition personnelle.
#7 - Le 19 juin 2022 à 21h11 par Emma le retour, Pornichet
#5 : L'exemple de JF Coppé qui s'autorise à faire des annonces au nom du parti le soir de ces élections législatives Voilà un exemple à bannir! Voilà un exemple facteur d'échec.
Même si cette personne à beaucoup de valeurs que je ne remets pas en cause.
Mais aujourd'hui il n'y a que le Président National qui soit légitime à faire de annonces de parti.
si le Républicains veulent réussir il va falloir de la discipline et de la cohésion.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter