La Baule Infos

La Baule : La presse nationale évoque le dossier de la privatisation de la plage

Toute la presse vient d’évoquer le sujet de la privatisation de la plage. Un coup de pub dont La Baule se serait bien passé. Suite au refus de la ville de conserver la gestion de sa plage, la préfecture de Loire-Atlantique vient de la confier au groupe Veolia pour 12 années. Les clubs de plage et restaurants devront reconstruire des structures démontables à chaque fin de saison.

Cette affaire fait suite à l’application du décret plage de 2006 voulu par le ministère de l’Environnement. Le décret prévoit que les établissements privés ne peuvent excéder 20 % de la surface de la plage – calculée à mi-marée, précise le texte.

Les commerçants et habitants sont en colère. Pornichet et sa plage qui prolonge celle de La Baule, a choisi de conserver la gestion pour des questions de simplicité et d’efficacité.

Veolia prendra à sa charge les travaux de rénovation et d’embellissement d’accès à la plage et des toilettes publiques. Veolia devrait percevoir de 400 000 euros  à 800 000 euros de redevances locales par an et reverser 170 000 euros à l’Etat. L’histoire ne dit pas si Veolia va prendre en charge les conséquences du banc des chiens. Sans doute à cause du port de Pornichet qui a modifié les courants dans la baie, la plage se creuse au centre, s’ensable vers Pornichet alors que l’ensablement du banc des chiens progresse sans cesse.

L’association « La plage au cœur de La Baule » qui regroupe 24 établissements pense que leurs redevances seront deux à trois  fois plus élevées. « On nous demande de démolir notre établissement actuel, de le reconstruire pour un coût entre 100 000 et 250 000 euros c’est comme si on demandait à un locataire de raser son logement, de le reconstruire et de payer un loyer 3 fois plus chers. » souligne le président Durand-Raucher.  L’association n’a pas obtenu gain de cause dans une procédure en référé, qui se poursuit sur le fond du dossier, devant le tribunal administratif.

13/05/2017 | 6 commentaires
Article précédent : « Concession de la plage de La Baule : La réaction du maire de La Baule après les articles de presse »
Article suivant : « Des contrats Loire-Atlantique Nature pour préserver le patrimoine naturel »

Vos commentaires

#1 - Le 15 mai 2017 à 10h39 par JP, La Baule
Bonjour,
Comme beaucoup de lecteur, j'ai remarqué cette soudaine effervescence de la part des journaux nationaux alors que le sujet est lancé depuis longtemps.

Ce qui me désespère, c'est le manque complet d'objectivité des articles et de contenus factuels :
- les valeurs de redevance ne sont pas celles annoncées par les actuels exploitants (heu pardon.. occupants) Quelles sont les valeurs annoncées dans le projet VEOLIA ? Je rappelle qu'il est public et donc accessible aux journalistes qui font leur job de recherche d'informations....
- toujours les exploitants, ils parle d'une structure bâtie imposée..... Je n'ai pas vue cela sur l'offre VEOLIA soumise à l'enquête publique (... désolé, je me répète.....)

- sur la plage de pornichet, les démolitions et installations ont commencé.... Le projet de l'ex "Signature" a l'air superbe....
Cela se passerait t'il mieux dans une commune qui n'a pas le "melon"....?

Bien à vous
#2 - Le 15 mai 2017 à 11h56 par antiump, La Baule
Avant de parler de privatisation de la plage il serait souhaitable que soit évoqué l'utilisation de la plage aujourd'hui. L'été force est de constater que les restaurants et les clubs de plage s'étalent dans des secteurs très "peuplés"en occupant à titre gracieux un linéaire supérieur aux accords antérieurs.
La société Veolia est soumise à un cahier des charges très précis, il serait intéressant de le lire.
Le maintien des clubs et des restaurants reste important pour notre commune mais sous certaines conditions notamment dans le domaine de la propreté et de l'hygiène. Qui n'a pas été choqué l'hiver de voir des structures rouillées et autres laissées en l'état polluant notre si belle plage...
#3 - Le 15 mai 2017 à 23h38 par Hty
Je n'ai pas un avis arrêté entre le choix fait par Pornichet ou La Baule.
Par contre la série d'articles parus dans un grand nombre de médias confirme la médiocrité journalistique qui sévit de plus en plus.
Les infos sont partiales et ne posent pas les problèmes dans leur genèse, leurs contraintes et les lois absurdes votées il y a plus de dix ans.
Méfiez vous des journalistes.
#4 - Le 16 mai 2017 à 15h27 par JP
Concernant ces articles, on a surtout l'impression qu'ils ont tous fait un résumé plus ou moins éclairés du même communiqué de presse.

Et encore, certains journalistes un surtout fait une version pas trop minutieuse du "copier/coller" informatique....
#5 - Le 17 mai 2017 à 09h46 par pirouette, La Baule
à JP toute la presse a reçu le même communiqué de l'AFP voilà
#6 - Le 17 mai 2017 à 14h16 par LEROY
En fait dans ce dossier, les journalistes ont voulu faire du sensationnel avec le titre. Alors que lorsqu'on prend la peine de lire l'article, celui-ci est tout à fait explicite. Après il y a les interprétations que chacun veut bien faire en toute bonne foi ou mauvaise....selon.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter