La Baule Infos

La Baule : Exposition « Les Modernes » Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault

L’exposition “Les Modernes” de Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault s’installe pendant les vacances estivales dans la Chapelle Sainte-Anne à la Baule du 21 juillet - 3 septembre 2017, Espace Culturel Sainte-Anne.

L’exposition “Les Modernes” de Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault s’installe pendant les vacances estivales dans la Chapelle Sainte-Anne à la Baule. Depuis 1989, la Chapelle Sainte-Anne accueille des manifestations culturelles et est devenue un lieu incontournable des rencontres artistiques. “Les Modernes”, a pour thème l’accélération folle du monde contemporain et dialogue parfaitement avec l’histoire de cette chapelle dont ses murs témoignent. L’exposition dévoilera également la photographie « Tempête » de la nouvelle série « Jadis et Naguère ».

Gérard Rancinan et Caroline Gaudriault se voient comme des témoins éveillés des métamorphoses de notre société. Tout effacer, tout réinventer, avancer dans l’urgence ; imposer le diktat d’un bonheur absolu et d’une pensée universelle…tel est le sacerdoce du Moderne ! Dans son accélération folle, l’histoire contemporaine est menée tambour battant par certaines des plus remarquables créatures de nos sociétés en pleine mutation, que l’on appelle non sans ironie: les Modernes. Ils n’ont pas d’autres noms, pas d’origine, pas de confession religieuse. Ils n’ont plus de langue ni de culture identitaire. Ils vivent sans frontière, sans ressentiment, sans enjeux réels. Adeptes du « oui » sans le « non », du « bien » sans le « mal », du « moi » sans le « nous », ils voudraient être parfaits. Impatients de transformer la société, les Modernes sont des optimistes candides. Plaire à tous devient leur profession de foi. Et s’ils étaient en train de dessiner la fin d’une histoire, telle que nous l’avons toujours connue ?

Originaire de la région bordelaise, Gérard Rancinan parcourt la planète et devient un témoin impliqué des soubresauts du monde. Catastrophes naturelles, guerres civiles ou ethniques, émeutes urbaines, il touche au plus près la complexité de la condition humaine et les aléas qui la façonnent. Suivant son domaine de prédilection, à travers la “Trilogie des Modernes”, il se fait l’observateur éveillé de ses contemporains. Si ces photographies sont inspirées de la réalité de notre monde, elles n’en sont pas de simples représentations, mais des propositions poétiques, des fragments d’une vision éclairée de notre époque.

 

Caroline Gaudriault est écrivain, auteur de près d’une dizaine d’ouvrages littéraires ou d’essais traduits en langue anglaise ou même chinoise. Depuis toujours, elle dialogue avec la photographie. En scénariste, son regard vient s’appuyer sur les images autant qu’il appuie les images. Son observation de longue date sur nos sociétés lui donne un regard universaliste

24/07/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « La Baule : Exposition Mijo Van Den Broucke à la MJC »
Article suivant : « Sege Boué-Kovacs expose en compagnie de Belugue, Sophia Rancatore et Lionel Le Scornec. »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter