La Baule Infos

La Baule Conseil Municipal : Polémique sur la dette par habitant

Le conseil a examiné le compte administratif 2013 qui est le reflet exact des dépenses et des recettes. L’opposition a souligné son désaccord sur les chiffres de l’endettement et sur la taxe sur la consommation d’électricité.

Pour Yves Métaireau, maire de La Baule,  le compte administratif montre « une bonne santé financIère de la Ville, tempérée par un besoin d’investissement, mais sans trop s’endetter », avec une capacité d’auto financement. Côté recettes on notera quelques difficultés à obtenir les versements des fonds FISAC de l’Etat pour 2 M€, une nouvelle baisse des recettes du casino de 1,44% sur laquelle la municipalité pourrait s’interroger quand les casinos voisins sont en progression, et enfin une baisse des droits de mutation immobilières.
Pour Erwann Le Moigne de l’opposition « l’encours de la dette était de 695 € par habitant en 2009 , 1213€ en 2012, et 1687 € en 2013 on doublé la dette par habitant ! »
Yves Métaireau réfuta cet argument soulignant « vous ne tenez pas compte des résidents secondaires dans le calcul, vous ne comptez qu’avec les 17000 habitants à l’année . La règle nous indique de ne compter qu’un habitant par logement et je doute que nos résidences secondaires ne soient peuplées que de célibataires ».
« Ce sont les chiffres de votre note de synthèse du budget »
rétorqua Erwann Le Moigne.
Concernant le projet de réaménagement du remblai « inscrit dans les projets depuis 2008 » selon l’opposition, Yves Métaireau indiqua qu’il n’avait pas de réponse à donner pour l’immédiat.
Le projet certainement d’un coût très élevé semble refroidir la municipalité qui ne voit pas cela dans l’immédiat.

L’électricité fait monter la tension entre les élus

Le vote sur la taxe sur la consommation d’électricité a provoqué une vive réaction de l’opposition par la voix de Gérard Denoyelle. Cette taxe communale passe de 8,12 en 2013 à 8,44 en 2014 elle représente une recette de 600 000 € pour la Commune. En effet il est possible pour les communes d’actualiser l’assiette de la taxe basée sur la consommation et le tarif. « Il n’y a pas de raison de pénaliser les Baulois. L’augmentation de l’énergie fera augmenter les recettes de cette taxe, nous sommes contre. » Explique Gérard Denoyelle. Didier Vernet FN a également indiqué voter contre.
Yves Métaireau a profité de ce moment pour expliquer qu’il était contre le projet d’éoliennes en mer au large de La Baule sur le banc de Guérande. « L’ éolien en mer va renchérir le coût de l’énergie, sans compter qu’il va enlaidir la baie. Je suis en discussion avec EDF énergies nouvelles à ce propos. »
 

Auteur : JBR | 23/06/2014 | 4 commentaires
Article précédent : « La Baule Une webcam pour "mater" la baie »
Article suivant : « « Ensemble Réveillons La Baule » devient une association de réflexion »

Vos commentaires

#1 - Le 25 juin 2014 à 01h19 par gizeh
Mr Métaireau,
Vous ne croyez pas que les immeubles du remblais enlaidissent plus que les éoliennes du banc de Guérande?
Votre position dans cette affaire devrait vous pousser à donner votre démission de la présidence de CapAtlantique. Avez vous demandé la position des autres maires pour étaler ainsi votre refus?
#2 - Le 27 juin 2014 à 18h13 par Jean-Pierre
Bravo Mr Métaireau

La majorité silencieuse vous soutient dans votre lutte (nouvelle) contre ce projet
#3 - Le 29 juin 2014 à 19h46 par Alice, La Baule
Merci de tenir compte des résidents à l'année pour ne pas trop faire peser les charges de la station balnéaire.

Quant aux éoliennes, encore un business juteux pour quelques-uns (toujours les mêmes!).
Peut-être pourrait-on se pencher dans le cadre de la transition énergétique à encourager les propriétaires baulois à mieux isoler leurs logements pour... moins consommer ?
#4 - Le 04 septembre 2014 à 06h00 par Boidé, La Baule
Polémique sur la dette par habitant?
Les immeubles des vagues participent vu le nombres d'appartement par leur impôts.
M Méaireau ignore complètement ce quartier, le souterrain qui permet de traverser sans se faire culbuter, très sécurisant pour les enfants, état lamentable, les parterre de fleurs rien a comparer avec ceux devant le casino ou l'avenue De Gaulle, leur navette pour le marché inconnu dans notre quartier , il est vrai que nous avons la navette pour Pornichet. Commerçants de la Baule?

Il serait bien que M Métaireau daigne venir voir l'état d'abandon de notre secteur, puisque nos impôts ne le laisse pas indifférents. Depuis plus de 30 ans aucune amélioration dans le secteur, nous payons la dette comme à Benoit!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter