La Baule Infos

La Baule Conseil municipal : on ne dit plus le remblai mais la promenade de mer

Lors du Conseil municipal, le maire de la Baule a rendu hommage à Michel Rabreau en début de séance. La première délibération du conseil était le lancement de la concertation pour la rénovation du remblai.

Le maire a annoncé que les « grandes lignes sont tracées avec Pornichet » « Des sondages sont effectués pour connaître la qualité du sous-sol. »

L’adjointe chargée de l’urbanisme a ensuite présenté la délibération sur la procédure de concertation. On parlera de « la promenade de mer », c’est plus chic que le remblai.

Le projet sera découpé en quatre tranches de travaux comme à Pornichet. La première tranche devrait avoir lieu au cours de l’année 2022 et l’ensemble jusqu’à la fin de la quatrième tranche devrait s’achever en 2030.

La première tranche concernera le secteur  entre le giratoire Saint-Georges à Mazy et l’avenue de Saint-Saëns soit 1,5km.

La deuxième tranche entre l'avenue de Saint-Saëns et avenue Pierre-Percée, 1,3 km.

La troisième tranche de l’avenue Pierre-Percée à l’avenue des Hirondelles, soit 1,6 km.

La quatrième tranche va de l’avenue des Hirondelles au port du Pouliguen.

L’adjointe à l’urbanisme a annoncé les différents outils de communication permettant au public d’être informé sur l’évolution du projet. Ce dernier donnera la priorité aux « déplacements doux en réduisant la place de la voiture sans altérer la capacité de stationnement. »

Le montant minimum de la maîtrise d’œuvre sera de 500 000 € sans préciser quel sera au final le montant maximum.

L’opposition par la voix de Jean-Yves Gontier s’est abstenue et  a expliqué son vote.« Nous avons une responsabilité collective et immense sur ce projet. Nous serons d’une extrême vigilance sur les enjeux financiers importants pour notre commune, mais également sur les principes architecturaux qui seront retenus. Nous serons force de proposition pour que le projet devienne celui voulu par les Baulois. Le boulevard de mer devra porter la marque d’une empreinte écologique forte. L’aspect financier 6 ME du kilomètre ne devra pas déséquilibrer les finances locales. » « Nous ne donnerons pas un blanc-seing  en l’état sans connaître le montant final de la maîtrise d’œuvre. »

Les premières consultations de la municipalité précédente 

Auteur : NG | 23/03/2021 | 7 commentaires
Article précédent : « Covid 19 : le maire de La Baule est-il un pompier pyromane ? »
Article suivant : « Jean-Yves Gontier souhaite un budget participatif pour la ville de La Baule »

Vos commentaires

#1 - Le 23 mars 2021 à 17h25 par Nicolas, La Baule
Pff ce remblai a été défiguré par les promoteurs avec l'aval des précédentes municipalités. Je ne vois pas comment on va faire du beau sur du laid!
Ce sujet mérite une consultation citoyenne référendum local il engage 40M€ les Baulois doivent voter.
#2 - Le 24 mars 2021 à 17h17 par Dom, La Baule
il faut que tout change, pour que rien ne change  cet aphorisme décrit bien ce bla bla administratif qui ne sert vraiment à rien: la promenade de mer plutôt que le remblai !!! Le terme « remblai » est et était entré dans l’histoire de La Baule - cela fait plus chic !!! selon les responsables de l’urbanisme je crois personnellement que cela fait plus bling bling !!!
#3 - Le 26 mars 2021 à 11h05 par Florence, La Baule
Fin de la quatrième tranche devrait s’achever en 2030 ?!

On sera mort à cette date.
L'administration à la vitesse de l' escargot

Les véhicules très bruyants qui viennent faire les quéqués sur la "promenade de mer" (surtout les w-e) , 2 et 4 roues ont encore de beaux jours devant eux d'autant qu'ils ne sont jamais contrôlés et continuent impunément d'exaspérer riverains et promeneurs.
#4 - Le 28 mars 2021 à 17h11 par Emma le retour
M'étant vu attribuer le César de la connerie le 18 mars dernier par Choupie de Pornichet, je profite de ma sotte naïveté pour poser 2 questions comptant sur l'indulgence que les lecteurs accorderont à une simplette dotée d'une sotte naïveté.

- A qui appartient la Baie de la Baule?
Ma réponse: au monde. Il était écrit dans les journaux en 2012 " la Baie de La Baule est une des plus belles baies du Monde. elle n'appartient ni à La Baule, ni à Pornichet ni au Pouliguen ( même si on l'appelait jadis baie Du Pouliguen). Cependant le Maire de Pornichet a déclaré que le Maire de La Baule et lui-même étaient tout à fait d'accord sur le projet d'aménagement du remblai (oh pardon: PROMENADE de mer, comme à Nice!) en bons patrons et bons propriétaires. Donc les exécutifs sont ok. Et nous alors, les simples habitants? "mais on vous a demandé votre avis répondront-ils en faisant allusion au saupoudrage soporifique de participatif: " je veux faire ça. Vous êtes d'accord? ok merci d'avoir participé à la confirmation de ma volonté et de mes ambitions".

- Existe-t-il une association des Riverains de la Baie de La Baule dont l'objectif serait de préserver cette qualité environnementale de notre patrimoine reconnu mondialement. La Baie ne nous appartient pas mais nous en sommes tous co-responsable.Le projet d'évolution n'est pas un projet architectural mais un projet de vie, de respect du vivant . Les oppositions municipales se sont-elles concertées? les associations relatives au patrimoine et à l'environnement localisées autour de la baie ont-elles échangé sur leur observations? Y-a-t-il eu une démarche COOPERATIVE transcommunale? ( ces villes ne partageant pas la même intercommunalité?) De même l'évolution des ports de Pornichet concerne aussi les autres communes de la Baie. Si cela s'est fait il serait bien d'en faire davantage publicité. Merci. Nous devons sortir des échanges claniques et sectaires .
Si cette association n'existe pas ne faut-il pas la créer?
#5 - Le 08 avril 2021 à 09h31 par Spirou, Pornichet
Pourquoi vouloir changer le nom de REMBLAI?
Toujours ce besoin de se singulariser en voulant effacer le passé
Le remblai est le terme à garder c'est indiscutable.....dont acte
#6 - Le 22 avril 2021 à 23h25 par Habitant du remblai , La Baule
Notre baie est magnifique... Mais polluée par ces véhicules bruyants, voire très bruyants.
Pourquoi pas une vraie ambition d'une promenade piétonne / cycliste sur 7 km ?? Faire disparaître les véhicules du paysage...
Une idée pas si folle: un tunnel sous le remblai... Ca coûterait cher. Oui, très cher. Mais qui en profiterait en premier lieu: les habitants du front de mer, qui verraient le prix de leur bien augmenter significativement, sans rien faire. Il serait équitable de financer ce tunnel au travers l'augmentation de valeur des appartements, via par exemple une taxe spécifique lors des ventes immobilières de ces biens. Leur augmentation de valeur pour financer le projet. Probablement plus équitable et indolore que faire payer toute la commune...
Cela se pratique et fonctionne à l'étranger, pourquoi pas ici ?
#7 - Le 05 mai 2021 à 16h23 par roseline Cohen, Paris
Bonjour
ma résidence secondaire se situe AV. de L'Etoile à la Baule Les Pins
Compte tenu des travaux de voirie effectués parla municipalité depuis quelques années je constate que tout est fait pour faciliter la circulation automobile. Le plus désolant c'est l'initiative prise de supprimer les arbres à partir de la place des Palmiers pour favoriser les places de stationnement Lincoln. J'ai du mal à croire à une réelle action en faveur de l'écologie de la part de cette municipalité

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter