La Baule Infos

La Baule concession de la plage : La réunion n’a rien donné, que de la déception chez les professionnels

Madame le Sous-Préfet ne laisse pas sa chance à la Mairie de reprendre sa plage

Réaction de La Plage au Coeur de La Baule

"Lors du rendez-vous de cet après-midi en sous-préfecture, Mme Valente a bloqué toute éventualité d’abroger l’arrêté préfectoral du 16 décembre 2016 qui donnait pour 12 ans la concession de la plage de La Baule à Véolia.

Bien que tout à fait consciente que l’appel d’offre ne permettra pas d’assurer une gestion durable et positive de la plage, le Sous-Préfet reste drapé dans ses certitudes : l’Etat a toujours raison. 

Le Maire, lui, confirme que la confiance, l’estime et le respect nécessaires entre partenaires ne s’est pas installé entre la Ville et Véolia.

Une solution batarde est proposée : répondez à l’appel à candidature, soyez choisi, et ensuite la Ville, le Préfet et Véolia feront les avenants nécessaires pour rendre le système viable.

Mais, pour faire une proposition pareille, ils n’ont jamais entrepris eux-mêmes !

A 4 semaines de l’éventuelle remise de nos candidatures, nous restons dans une incertitude dramatique.

Les exploitants en appellent directement au Président de la République pour obtenir des adaptations locales du décret plage de 2006.

Plusieurs autres maires de grandes villes de la Côte d’Azur ont fait la même démarche."

Selon le journal Ouest France il y aurait eu une avancée de Véolia qui aurait accepté de reconsidérer certains points. Les redevances demandées aux exploitants seraient calculées « par rapport au chiffre d’affaires global de la baie de La Baule Pornichet, et non sur celui de chacun des commerçants. » Veolia a également accepté de diminuer la profondeur des lots à vingt-cinq mètres, comme demandé par l’État. Les dossiers  pour obtenir un lot doivent être déposés le 21 août pour les restaurants et en octobre pour les clubs de plage.

26/07/2017 | 1 commentaire
Article suivant : « Concession de plage de La Baule du nouveau ! »

Vos commentaires

#1 - Le 27 juillet 2017 à 09h23 par JP, La Baule
Bonjour,
en toute simplicité, ça sent fort le moisi pour certains exploitants de plage, et notamment ceux qui font le plus de bruit.
Je ne serai pas surpris :
1 - que nos amis de VEOLIA aient déjà préselectionné quelques exploitants venus d'ailleurs (du sud de la France.... par exemple)
2 - que certains exploitants (ceux qui se font plus discrêts) travaillent en douce avec VEOLIA, histoire de jouer sur les 2 tableaux et de se garder une part du gateau.....

cela promets quelques épisodes désolants en fin de saison....

CDLT

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter