La Baule Infos

La Baule : campagne de dépistage COVID les 2 et 3 mars

L’arrivée sur la commune de variants britanniques conforte l’ARS dans une stratégie de dépistage. L'objectif est de protéger les habitants en cassant rapidement les chaines de contamination.

L ’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire et la Ville de La Baule-Escoublac invitent donc les habitants à se faire dépister. 

Cette opération permet de diagnostiquer et d’isoler les personnes qui seraient atteintes de la COVID-19 (ainsi que leurs contacts à risque) et qui, présentant peu ou pas de symptômes, l’ignoreraient. Elle permet aussi de mieux identifier la circulation du virus, en particulier celle des variants. 

Le dépistage est rapide, gratuit, avec et sans rendez-vous, sans ordonnance. Le prélèvement est adapté à l'âge de chacun. Les résultats sont connus en 24 h. 

Cette campagne s’adresse à l'ensemble des habitants du territoire et prévoit différents modes de tests selon l’âge : 

- avant 6 ans, par prélèvement salivaire 

- après 6 ans, RT-PCR classique 


Les informations pratiques pour se faire dépister 

- Mardi 2 et mercredi 3 mars, de 10h à 12h et de 14h à 17h 

- Place des Escholiers à proximité de l’Hôtel de Ville (La Baule) 

- Sans rendez-vous 

- Pas besoin d'ordonnance pour s'y rendre 

- Prévoir si possible sa carte d'identité et sa carte vitale 

L’ARS a acté la tenue de cette campagne de dépistage. Elle missionne le laboratoire Biolam pour effectuer les prélèvements et analyser les résultats. 

La Ville de La Baule-Escoublac s’occupe de sa mise en oeuvre logistique : mise à disposition et aménagement de la place des Escholiers, présence d’agents municipaux pour l’installation des barnums et durant la campagne, appel à La Croix Rouge pour assurer l’accueil et l’orientation des habitants sur place mardi et mercredi. 

Un travail est par ailleurs mené par la Ville pour informer et inviter les habitants à se faire dépister par voie de presse, les réseaux sociaux, le site internet ainsi que des panneaux à messages variables en ville. 

Avec le développement des variants, une vigilance renforcée est nécessaire.

Les variants de la Covid-19 sont réputés plus contagieux. Leur développement exige une vigilance renforcée de chacun et notamment le respect strict des gestes barrières. 

Plus d’informations sur le site internet de l’ARS Pays de la Loire : https://www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr/les-gestes-barrieres-se-proteger-proteger-les-autres 

 

 

L’isolement des personnes testées positives à la Covid-19 est désormais de 10 jours (contre 7 jours auparavant), qu’il s’agisse de cas de variant ou non.

26/02/2021 | 4 commentaires
Article suivant : « La Baule / Guérande : les socialistes de la 7e circonscription rendent hommage à Charles Moreau »

Vos commentaires

#1 - Le 27 février 2021 à 11h13 par fafa, Ma BÔle
Nous y voici : ce qui était plus que prévisible avec les brassages de populations liées aux Vacances arrive:Les taux de contaminations flambent.
Là où les Covid 75,77,78,91,92,93,94 (et bien d'autres) passent, l'indigène trépasse ...
Nous ne sommes pas en région frontalière comme la Moselle ou Nice donc les variants sont bien arrivés de quelque part.
Il suffit de se balader pour voir que certains ne respectent toujours pas ou mal les gestes barrières et les distanciations.
(masques mal ou pas portés, personnes qui se collent dans les files d'attente)
Je rappelle que le port du masque est obligatoire dans le domaine public donc dès la sortie de son domicile(voir décret de Mr le Préfet)
Je n'ose même pas imaginer ce qui se passe dans la sphère privée principal vecteur de contamination(il suffit de voir les hordes familiales déambuler
toutes générations confondues) .
J'en veux enfin toujours beaucoup à certains commerçants qui prennent trop de libertés ou ne font pas respecter les jauges(Voir du côte du marché de la Baule: j'en ai vu 2 hier qui se faisaient la bise avant de retourner servir les clients, sans utiliser de gel hydro,le marchand de journaux ne portait toujours pas le masque la semaine passée, çà s'entasse à l'intérieur de la Boulangerie.j'ai renoncé à y acheter mon pain hier matin... La "pause" cigarette/café est aussi prétexte pour discuter sans masque sans respect des distances etc)
La police municipale ne fait pas grand chose.

Je ne comprend pas que les autorités de toute nature aient permis ces mouvements de Vacanciers.OU alors, il fallait exiger des tests PCR négatifs de moins de 24h et/ou imposer une quarantaine stricte à tout nouvel arrivant.(Sur un séjour d'une semaine,çà va pas laisser beaucoup de temps...)
On n'entend plus Mr le Maire.

Centre de dépistage:c'est 3 semaines trop tard. Les gens qui travaillent (si si il y en encore quelques uns sur la Baule), comment ils font pour y aller en milieu de semaine 10h/12h 14h/17h

Portez vous bien
#2 - Le 28 février 2021 à 16h39 par Bauloix
« Travailler au pays des vacances », comme le promeut F Louvrier, je veux bien mais vivre au pays de Covid, non

Aujourd’hui dimanche énormément de personnes sans masque, ou descendu sous le nez ou sous le menton, au marché et sur le remblai bondé.
Bien évidé aucune police pour sanctionner ces irresponsables qui portent atteinte à ma liberté de côtoyer en sécurité mes concitoyens.

A Nice comme à Dunkerque le masque n’était pas obligatoire, on a vu ce que cela a donné
Alors marre de ce laxisme envers ces abrutis qui retardent le retour des restaurants, des spectacles....
F Louvrier, on attend des actes forts et non seulement de la com et des bonnes intentions
#3 - Le 16 mars 2021 à 22h26 par fafa, Ma BÔle
Les données de l'ARS montrent qu'après un légère baisse après la fin des dernières vacances, les chiffres de contamination ont remonté en presqu'ile (Zone d'alerte renforcée!!!) ,peut-être la conséquence des campagnes de tests à La Baule et Guérande, elles mêmes la conséquence des brassages liés aux vacances.

On parle de confinement de l'ile de France. Quelles mesures vont être prises (maire, préfet, gouvernement) pour éviter l'invasion de spécimen potentiellement contaminés en provenance de ces régions? (voir un an plus tôt!)
Le problème se posera aussi aux prochaines vacances pas si lointaines.

La santé des autochtones (dont beaucoup sont âgés en pas encore assez vaccinés)en dépend.
On entend peu Monsieur le Maire sur ces sujets "migratoires" à dangerosité élevée!
#4 - Le 19 mars 2021 à 22h30 par fafa, Ma BÔle
Vendredi 19, on y est : ***MODERATEUR*** fuient Paris (et sa région) , pour venir contaminer les pauvres indigènes de provinces qui ne demandent rien à personne.
Qu'ils s'attendent à être très très mal reçus!
Pourquoi laisser 24 heures de battement avant le confinement ?
Quand je lis dans un article que « la SNCF a anticipé l’afflux de voyageurs en renforçant le nombre de place » alors qu’il est si facile de faire l’inverse, je soupçonne que c’est voulu ! Quand on a un concentré nocif, on le dilue pour en répartir l’impact (y compris sur le système de santé) quitte à sacrifier la vie de quelques gueux provinciaux.
Pourquoi n’impose t-on pas de tests PCR  et une quarantaine stricte dans une chambre d’hôtel aux nouveaux arrivants ?
Les taux de contamination de la Presqu’ile restent les plus élevés du département (plus que Nantes par exemple…) conséquence des vacances de Février (Nous sommes à ce jour toujours en Zone d’Alerte renforcée!)
Monsieur le Maire de la Baule, Monsieur le Préfet, quelles mesures avez-vous pris? Comment compter vous faire respecter les règles sanitaires actuelles et limiter la fréquentation ?
On ferme à juste titre les galeries marchandes, mais les magasins de bricolages ou les grandes surfaces sont bondées (où est le respect des jauges!). Et que dire de l'avenue de Gaulle ou du remblais certains jours!Les effectifs de police sont trop insuffisants et les sanctions bien trop légères : un contingent de CRS comme en saison, dédié à cette tâche serait par exemple le bienvenu.
Les mêmes qui se réjouissent aujourd’hui de la manne touristique vont « chialer » dans quelques semaines quand nous serons nous aussi confinés. J’espère sincèrement me tromper.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter