La Baule Infos

La Baule 100 % haut débit

Inauguration ce mardi 9 octobre à Escoublac d’un NRA (nœud de raccordement abonnés) qui permet d’effacer la dernière zone de d’ombre de la ville d’accès au réseau internet grâce à la fibre optique.
Bruno Janet Yves Métaireau
Bruno Janet Yves Métaireau

La coupure du ruban devant une cabine technique en face de la mairie annexe n’était que symbolique puisque le raccordement et l’éligibilité au haut débit ADSL est opérationnel depuis le début du mois d’août dans ce quartier baulois.
Cela concerne les 20 derniers foyers « dans l’ombre » qui peuvent désormais avoir accès à internet et également aux offres groupées des opérateurs (internet, téléphonie et télévision), mais aussi permettre à 581 foyers rattachés de bénéficier d’un meilleur débit (20MégaMax).

Un enjeu primordial

C’est donc désormais la totalité des Baulois qui bénéficient du haut débit. « L’accès à internet constitue un enjeu primordial pour les collectivités territoriales » a déclaré Yves Métaireau lors des discours. Et de souligner qu’au-delà de Cap Atlantique, un schéma départemental a été mis en place pour effacer les dernières zones d’ombres de la Loire-Atlantique. Il a aussi souligné que « L’accès à internet constitue un enjeu primordial et une condition essentielle d’insertion dans la société économique, culturelle et sociale ».
Également présent, le maître d’ouvrage, avec Bruno Janet (Directeur des relations avec les collectivités locales de France Télécom Orange) qui a rappelé que « Le développement numérique est au cœur de la croissance et de la compétitivité de notre pays ».
 

Haut débit à domicile

Le groupe Orange a répondu à un appel d’offres au plan national, lancé par le précédent gouvernement, et s’est engagé pour qu’à partir de 2015, l’ensemble des foyers français soit directement raccordé via la fibre optique au réseau à très haut débit.
La ville avait lancé un appel d’offres en mai dernier et retenu l’opérateur numéro un français France Télécom-Orange pour son déploiement.
C’est un câble de fibres optiques de 3,5 km qui a été installé, en passant par les gaines déjà existantes. Il relie le central téléphonique de la Baule (Avenue Maréchal Foch) et le nœud de raccordement d’Escoublac. Le coût de l’opération, financé par la ville est de 180 000 €, soit 300 € par foyer.
Désormais, c’est l’ensemble de la population bauloise qui peut aller surfer sur le net, encore faut-il en avoir les moyens ou l’envie. Même, si les offres des fournisseurs d’accès ont baissé à cause de la concurrence, comme l’arrivée de Free, plus d’un tiers des Français n’a pas d’accès à internet et seulement 22 millions sont abonnés à du haut ou très haut débit
 

Auteur : JRC | 09/10/2012 | 4 commentaires
Article précédent : « La Baule a eu sa Marianne d’or »
Article suivant : « Le Guézy dans tous ses états »

Vos commentaires

#1 - Le 06 novembre 2016 à 21h14 par RIVALLAIN, La Baule Escoublac
Il est faux d'affirmer que l'ensemble de la population bauloise peut désormais surfer sur le net. Ce n'est pas le cas de l'Avenue des Jonquilles où le débit est très faible.
Nous sommes dans "l'ombre", alors soyez sérieux messieurs JANET et METAIREAU!
#2 - Le 11 novembre 2016 à 18h01 par villebois, La Baule
11 novembre 18 heure

878 Ko/s en réception

on marche sur la tête!!
#3 - Le 21 novembre 2016 à 10h30 par Luciole, La Baule
Oh, j'hallucine de lire ces affirmations de Mr le Maire, car av des mimosas (Le Guézy) il m'est impossible de brancher un décodeur (TV) à ma box !

Voici un exemple de débit courant :
- Descendant : 1,04 Mb/s
- Montant : 526 Kb/s

On marche bien sur la tête !
#4 - Le 12 septembre 2017 à 22h22 par louison, La Baule
au chemin des mules j'ai 200ko/sec et 700ko/sec alors que nous somme en 2017 sans etre vulgaire il faudrait se bouger le cul

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter