La Baule Infos

L’AVAP n’attire pas la foule

Dans le cadre de la mise en œuvre des règles applicables de la future AVAP (aire de mise en valeur du patrimoine), de La Baule, une réunion publique organisée au titre de la procédure de concertation a attiré… une dizaine de personnes.

La loi Grenelle II a requalifié le dispositif dit ZPPAUP * en AVAP. Il doit être mis en place progressivement dans les communes de France et de Navarre. On ne change pas une équipe qui gagne ou presque, de quoi s’agit-il ?

Règlement, règlement

Les principes fondamentaux ne changent pas ; comme son nom l’indique, cet outil doit permettre de protéger au mieux le patrimoine en fixant des barrières pour éviter de faire n’importe quoi, n’importe où et n’importe comment.
Ces principes évoluent grâce à L’AVAP, permettant d’affiner certains points de détails ou d’importance et de poser de nouvelles règles spécifiques relatives à l’urbanisme, l’environnement et l’écologie. Pour les amateurs, le règlement entier est  en ligne sur le site de la mairie de la Baule (73 pages…)

La Ville de la Baule s’est engagée dans ce schéma, parallèlement à l’élaboration du plan local d’urbanisme qui sera soumis cet été à une enquête d’utilité publique réglementaire ; l’AVAP est une servitude d’utilité publique qui s’impose au PLU.
Globalement, le périmètre concerné est inchangé, il englobe le front de mer et le quartier des villas. L’AVAP vise à préserver la qualité architecturale urbaine et paysagère de la Baule.
Les éléments du patrimoine sont classés par catégories, comme les fameuses villas remarquables (Villa Regina, par exemple), vient ensuite le patrimoine « intéressant » comme les pavillons balnéaires et des constructions sans prescription de conservation, qui peuvent être démolies.
Mis également sous protection, les espaces boisés, les jardins, voire même certains alignements d’arbres, comme sur le remblai. Certains espaces urbains ont aussi été identifiés comme « remarquables », comme les places des Dryades et des Palmiers ou l’Esplanade Benoit. Montrées du doigt, lors de cette réunion, les clôtures qui doivent rester en cohérence avec l’harmonie générale, ce qui ne semble pas toujours être le cas.
L’AVAP s’inscrit enfin dans le cadre du développement durable, ainsi, sont également pris en compte dorénavant, des règles définissant les conditions d’intégration des dispositifs d’économies d’énergies (isolation…) et de production d’énergies renouvelables (panneaux solaires, par exemple).

AVAP : Aire de mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine.
ZPPAUP : Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager.

Pratique :

Les plans et le règlement complet de l’AVAP : http://www.mairie-labaule.fr
 

Auteur : JRC | 12/04/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Petite piqûre de rappel avant les élections »
Article suivant : « 4000 enfants sont partis chasser les 40 000 oeufs ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter