La Baule Infos

Journée de l’Arbre : la LPO défend la biodiversité

Hier s’est tenue la 22e édition de la Journée Nationale de l’Arbre à la Maison du Guézy de La Baule. Une manifestation qui tend à faire comprendre au public l’intérêt d’avoir des arbres chez soi. Entre 500 et 800 jeunes pousses d’arbres ont été distribués au public : le pin maritime, pin laricio de corse, pin parasol, tilleul des bois, frêne à fleurs ou encore érable champêtre.

Habituellement, les arbres étaient distribués dans quatre lieux différents, en 2011 le lieu de distribution s’est cantonné à la Maison du Guezy à La Baule, l’objectif étant d’avoir un lieu plus qualitatif. C’est dans une exposition belle et modeste que s’est ouverte cette manifestation annuelle. La Baule Environnement, les Jardiniers de France, le CPIE et la LPO avaient regroupé leur savoir-faire pour proposer des panneaux ludiques d’information sur la biodiversité que l’on trouve dans notre région.

Pour la première fois, le CPIE est intervenu dans dix classes de primaire en proposant aux enfants des activités sensorielles afin de découvrir la nature. Des promenades en forêt d’Escoublac et dans les parcs baulois ont eu lieu pour leur permettre de reconnaître et comprendre l’utilité des arbres qui les entourent. Un succès que le CPIE pourra renouveler l’année prochaine tant les travaux pratiques ont été appréciés : les enfants ont travaillé sur la constitution d’arbres en papier pour accompagner les panneaux d’information de l’exposition.
Les jardiniers de France présents toute la journée ont permis au public de prendre quelques renseignements sur le jardinage sans pesticides. Plus ludique encore pour les férus de jardinage, des conseils sur la taille, le greffage et l’entretien des arbres fruitiers étaient donnés par les membres de l’association.

Cette année, La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) a participé à l’exposition de la Maison du Guezy. Une manière pour elle de débuter une nouvelle sensibilisation auprès du public et de récupérer quelques contacts. À noter que la LPO, connue pour ses actions envers les oiseaux, entend bien défendre l’intégralité de la biodiversité. En plus de ses panneaux d’information, la ligue a proposé sur sa table d’exposition de nombreux documents dont un fascicule explicatif « comment faire des refuges pour la nature sans détruire sa maison ou son jardin ». Une documentation complète et utile qui permettra surtout à certains d’entre nous de ne plus voir les murs de la maison ravagés par des nids d’hirondelles !
On trouve aujourd’hui dans les jardins de la Presqu’île guérandaise une quarantaine d’espèces différentes. La Loire Atlantique est un département, avec les marais salants et la Brière, protégé pour les nombreuses espèces qu’elle possède. Comme c'est le cas pour tous les animaux, chaque espèce d'oiseaux joue un rôle particulier dans le fonctionnement et l'équilibre de la nature. Par exemple, les oiseaux frugivores comme les pigeons ou les grives sont ceux qui vont aider à la régénération de la nature, notamment les forêts. La mésange quant à elle se substitue aux pesticides : elle consomme les vers et les larves d’insectes.
La LPO fêtera en 2012 ses 100 ans, plusieurs manifestations seront organisées en France, de quoi revenir sur un siècle de combat pour la protection de la nature.
 

Le saviez-vous ?
(source wikipedia) L'opinion la plus communément admise est que le français « goéland » est un emprunt au breton gwelan ou gouelañ1 qui désigne effectivement les goélands et signifie pleurer. Ce qui décrit précisément le chant de cet oiseau, décidément, la poésie est dans la nature !

Auteur : SD | 27/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « L'association frontalière Beslon Salines Floralies veut un barrage »
Article suivant : « Le Collectif de défense de la Mer questionne R. Belliot et G. Meunier »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter