La Baule Infos

JORIS « Je préfère tenter l’aventure seul que mourir sur huit chansons »

Rencontre avec Joris, un jeune musicien de La Baule. Il entame une carrière en solo et va l’étrenner dès samedi soir sur la scène du Tremplin + de Zyc à Saint-Lyphard.

Il a vingt ans, il est Baulois et il aimerait percer dans la musique. Joris a commencé par jouer de la batterie il y a sept ou huit ans. « C’est venu comme ça, j’avais envie d’en faire. J’y ai pris goût et j’ai commencé à jouer de la guitare. J’ai pris des cours de batterie pendant un an avant d’arrêter. Pour la guitare, j’en avais une à la maison et j’ai appris tout seul, petit à petit », explique-t-il.
Le Baulois chante depuis qu’il a commencé à faire de la guitare mais « pas très bien. Je suis parti cinq mois à Londres il y a quelques années et j’ai rencontré un homme qui était dans un groupe du style rockabilly. Leurs instruments, c’étaient leurs voix. Il m’a appris à chanter ».

Deux groupes puis en solitaire
C’est au collège qu’il crée son premier groupe avec des amis, « un groupe de pop love rock psychédélique écolo. Ça nous a beaucoup amusés ». Il monte ensuite un groupe avec Rebecca qui dure quelques années, sort un album avec les Martins Pêcheurs, avant de se séparer. « Les raisons sont multiples, mais c’est surtout une question de manque de disponibilité. Ça fait un an qu’on ne jouait quasiment que huit chansons, c’est lassant. Je préfère tenter l’aventure seul que mourir sur huit chansons », ajoute Joris. Le musicien va désormais tenter l’aventure en solo car c’est la musique en solitaire qu’il préfère.
C’est en revenant de Londres qu’il commence à composer. « J’essayais avant, mais je n’arrivais à rien. C’étaient vraiment des compositions de préados. Quand je suis revenu, j’ai commencé par écrire sur Londres et maintenant j’aborde des thèmes de la vie courante, ce qui me touche », précise Joris. Et il écrit ses compositions tout naturellement en anglais, inspiré par le folk, la country, le rock et le blues. Il va garder l’ensemble de ses compositions passées, en jouer encore certaines, car il a toujours écrit des chansons pour lui, à une seule voix.


Les futures scènes de Joris :

9 avril : au tremplin + de Zyc à Saint-Lyphard
22 avril : au bar le Baroudeur a Nantes.
14 aout : festival marée montante a Batz-sur-Mer.

Auteur : AP | 08/04/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « « Salade russe » au menu du festival des quatre villas »
Article suivant : « Une comédie musicale délirante à Altantia »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter